vibrant

 

définitions

vibrant ​​​ , vibrante ​​​ adjectif et nom féminin

Qui est en vibration. —  Phonétique Consonne vibrante et nom féminin une vibrante, produite par la vibration de la langue ou du gosier (ex. [ʀ]).
Une voix vibrante.
Qui exprime ou trahit une forte émotion. Un discours vibrant, un vibrant hommage.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je tirai le bouton de cuivre, et le timbre tinta dans la maison sonore ; il tinta étrangement comme si ce bruit vibrant eût été seul dans cette maison.Guy de Maupassant (1850-1893)
Des paillettes de feu s'allumaient dans ses yeux, sa voix avait un timbre métallique et vibrant, son geste impérieux affirmant l'audace de sa pensée et l'énergie de sa résolution.Émile Gaboriau (1832-1873)
La nature m'a fait vibrant comme l'airain d'une cloche : longtemps et profondément en moi résonne le coup qui me frappe, pour l'allégresse ou pour la douleur.Arsène Bessette (1873-1921)
Bientôt, vibrant jusqu'au malaise, il perçoit trop, il fermente, il a peur, quitte le bois et suit de loin les paysans mouleurs regagnant le village.Jules Renard (1864-1910)
Plus particulièrement, je désire tenir un vibrant plaidoyer en faveur des recherches entreprises pour retrouver les enfants disparus et pour le combat mené contre les enlèvements d'enfants.Europarl
Je me sentais surexcité, vibrant, comme si j'avais bu des vins capiteux, respiré de l'éther ou aimé une femme.Guy de Maupassant (1850-1893)
Et elle y a pris part, en a été émue, vibrant de joie, de deuil.Jules Michelet (1798-1874)
Où trouvons-nous dans cette nouvelle version quelque chose reflétant, par exemple, le vibrant appel en faveur de la défense du modèle social européen lancé lors de référendums populaires ?Europarl
Je lance un appel vibrant à tous nos collègues de prévoir les crédits nécessaires pour que nous puissions agir et que nous puissions prendre les dossiers en considération.Europarl
Je partis donc tout vibrant encore de tant d'émotions diverses et plein de sympathie pour cette ardente, chevaleresque et généreuse nation.Hector Berlioz (1803-1869)
Un autre avait une telle rapidité de perception qu'il pouvait compter les mouvements distincts d'un corps élastique vibrant avec la vitesse de neuf cents millions de vibrations en une seconde.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Tout vibrant de passion, il parla longtemps ainsi, accumulant les arguments les plus décisifs, son amour lui prêtant de ces accents qui bouleversent...Émile Gaboriau (1832-1873)
À travers les horribles complications de sa diplomatie féminine, un désir sincère avait grandi en elle, celui de rencontrer l'amour jeune et spontané, naturel et vibrant.Paul Bourget (1852-1935)
Mais il demeurait vibrant d'indignation, marchant à pas rapides en secouant de rage son grand parapluie bleu presque aussi haut que lui.Guy de Maupassant (1850-1893)
Cette goutte, sera-ce l'infusoire, la monade primitive qui, s'agitant et vibrant, se fait bientôt vibrion ?Jules Michelet (1798-1874)
L'amour est là, vibrant et cruel pour ne pas souffrir que nous avions d'autres tourments que les siens.Armand Silvestre (1837-1901)
Elle attendit son père, plus lent à s'habiller, et ils se mirent à marcher dans la rosée, traversant d'abord la plaine, puis le bois tout vibrant de chants d'oiseaux.Guy de Maupassant (1850-1893)
Malgré sa fatigue écrasante, une activité cérébrale prodigieuse le tenait vibrant, dévidant sans cesse le même écheveau d'idées.Émile Zola (1840-1902)
Elle a ensuite transformé le bâtiment en un vibrant centre culturel et social pour la minorité polonaise.Europarl
On s'asseyait dans le jardin, sous l'acacia touffu, parmi le parfum des rosiers et le vol vibrant des abeilles.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020