vicié

 

définitions

vicié ​​​ , viciée ​​​ adjectif

Impur, pollué. Air vicié.
 

synonymes

vicié, viciée adjectif

pollué, impur, pestilentiel, souillé, corrompu (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En combinant ces deux moyens, on était certain de rendre à l'air vicié toutes ses qualités vivifiantes.Jules Verne (1828-1905)
Elle m'a prouvé aussi qu'on ne respire pas impunément un air vicié.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Ses souffrances physiques et morales lui avaient déjà vicié le corps dans quelques-uns des organes les plus importants.Honoré de Balzac (1799-1850)
Zola ne put se relever, sa femme, restée sur le lit, au-dessus de la couche d'air vicié, a échappé à l'asphyxie totale.Edmond Lepelletier (1846-1913)
L'air vicié, qui passa immédiatement par le trou, la prit à la gorge et la fit reculer.Paul Féval (1816-1887)
Les lumières de la civilisation, qui ont développé tant de qualités précieuses, en ont vicié peut-être autant.George Sand (1804-1876)
Mirabeau seul était grand politique, mais il était vicieux ; le vice chez lui a servi l'éloquence, mais il a vicié et stérilisé le génie.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La recherche continua dans ces conditions, jusqu'au moment où l'air vicié de l'appareil obligea les plongeurs à remonter.Jules Verne (1828-1905)
Rien de plus rassurant, au contraire, que l'abondance et la longue durée de la suppuration, qui semblait ainsi assainir l'organisme profondément vicié.Charles Anglada (1806-?)
Il serait cependant vain de chercher à améliorer un système vicié à la base.Europarl
Songe que c'est au moyen des ventilateurs que l'on renouvelle l'air dans les endroits où il est vicié.Élodie Lamarque (1851-1914?)
C'est l'extirpation du faux goût qui, depuis près de trois siècles, substituant sans cesse les conventions de l'école à toutes les réalités, a vicié tant de beaux génies.Victor Hugo (1802-1885)
Il a faussé les pensées et les sentiments, vicié l'atmosphère et il aurait bouleversé même les lois naturelles, si la nature n'avait pas une indomptable force de résistance.Dora Melegari (1849-1924)
Ce sont peut-être ces deux impulsions opposées, imprimées à la fois au premier essor de cette imagination puissante, qui en ont vicié pour jamais la direction.Victor Hugo (1802-1885)
Si le tout est défectueux, c'est que les parties sont gâtées ; si la société est mauvaise, c'est que l'individu est vicié.Ossip Lourié (1868-1955)
Ainsi, pour celui qui, plongé en naissant dans un foyer de dépravation domestique, est vicié tout jeune encore, aucun espoir de guérison !Eugène Sue (1804-1857)
On peut parvenir à désinfecter un lieu vicié par cette mortelle mofette, en projetant sur le sol et contre les murs de la chaux vive délayée et fusée dans l'eau.Joseph Audibert (1854-1921)
Non pas qu'elles soient nécessairement inexactes, mais parce que la manière de les interpréter a vicié, dans le principe, la manière de les regarder.Remy de Gourmont (1858-1915)
Lui, comme les autres, flânait du matin au soir, respirait l'air vicié par tous les germes de folie qui, depuis des mois, montaient de la foule.Émile Zola (1840-1902)
Poursuivant ses ravages, la fièvre du bruit a gagné des retraites d'ordinaire silencieuses, troublé les esprits en général posés et vicié dans une large mesure l'activité pour le bien.Charles Wagner (1852-1918)
Afficher toutRéduire
Les mots de l’époque Chez-soi Chez-soi

J’ai envie de vous parler de Bertha Mason. Personnage marginal de Jane Eyre (1847), roman de Charlotte Brontë, elle est la première épouse cachée de Rochester.

Aurore Vincenti 06/05/2020