vitré

 

définitions

vitré ​​​ , vitrée ​​​ adjectif et nom masculin

Anatomie Corps vitré ou nom masculin le vitré : masse transparente entre la rétine et la face postérieure du cristallin. —  Humeur vitrée de l'œil, substance gélatineuse qui remplit le corps vitré. ➙ vitreux.

vitré ​​​ , vitrée ​​​ adjectif

Pourvu d'une vitre. Porte vitrée. Baie vitrée.

vitre ​​​ nom féminin

Panneau de verre garnissant une ouverture (fenêtre, porte, etc.). ➙ carreau ; vitrage. Nettoyer, laver, faire les vitres. Casser une vitre.
Panneau de verre permettant de voir à l'extérieur lorsqu'on est dans un véhicule. ➙ glace. Baisser, remonter la vitre (d'une portière).
 

synonymes

vitre nom féminin

carreau, fenêtre, glace

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « vitre »

Longtemps encore, je serais resté à ma vitre, admirant les beautés de la mer et du ciel, quand les panneaux se refermèrent.Jules Verne (1828-1905)
Cette lumière, un signal sans doute, était posée au bord de la croisée, contre la vitre, et, au travers du brouillard, ressemblait à un charbon perdu dans les cendres.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Elle était bâtie en belles pierres et recouverte en tuiles avec des carreaux de vitre, très rares en ce temps-là, qui resplendissaient au soleil.Jules Janin (1804-1874)
En brisant la vitre elle s'était blessée ; elle s'en était allée près du grabat de sa mère, et elle pleurait silencieusement.Victor Hugo (1802-1885)
Supposons pour un instant cependant que cette vitre ne laisse passer que les rayons rouges.Joseph Delboeuf (1831-1896)
Or, une nuit, quelqu'un pratiqua une brèche dans le grillage placé devant la niche, brisa la vitre, et enleva plusieurs des perles et des pierres précieuses dont l'icône était orné.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
L'obscurité du salon faisait valoir la clarté extérieure, et nous regardions comme si ce pur cristal eût été la vitre d'un immense aquarium.Jules Verne (1828-1905)
Elle détourna les yeux de la lumière et les fixa sur la vitre à côté d'elle.Daniel Lesueur (1854-1921)
Gilbert s'était approché de la fenêtre, et, le front contre la vitre, paraissait examiner l'avenue.Fernand Vandérem (1864-1939)
Elle était remontée en voiture sans se retourner, sans me montrer longtemps encore, par la petite vitre de derrière, un coin de visage blanc éclairé par une caresse des yeux.Armand Silvestre (1837-1901)
Il demanda en effet et obtint un congé, et dès le lendemain il s'établissait en embuscade derrière la vitre du café voisin.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il y a tout juste une branche de rosier sans feuilles qui cogne la vitre, du côté de la lande.Alain-Fournier (1886-1914)
Mais, soudain, d'un geste furieux, il brisa contre le papier la pointe de son crayon qui vint frapper la vitre avec un bruit argentin.Fernand Vandérem (1864-1939)
L'épée fila par la chambre, traversa une vitre de la fenêtre et disparut au dehors.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je suis resté un moment à le regarder, debout contre la vitre ; puis je me suis enfui en pleurant.Alphonse Daudet (1840-1897)
Cette houle de cierges qui la traversait, allait allumer des reflets sous les voûtes écrasées des bas-côtés, au fond des chapelles, où brillaient la vitre d'une châsse, l'or d'un tabernacle.Émile Zola (1840-1902)
La jeune femme se baissa pour ramasser un fragment de vitre qui gisait sur le parquet, et elle aperçut un objet blanc près des débris de verre.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il n'y a pas eu une seule vitre brisée et pas un seul objet n'a été volé dans le bâtiment.Europarl
Si la vitre n'eût pas été cassée, l'industrie cordonnière (ou toute autre) eût été encouragée dans la mesure de six francs ; c'est ce qu'on ne voit pas.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Une vitre fêlée, au wagon de luxe, achève de se détacher, tombe en dehors, se fracasse.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire

Exemples de « vitré »

On voulut savoir, on retourna dans le vestibule risquer un regard par le panneau vitré de la porte.Émile Zola (1840-1902)
A l'arrière, on voyait un capot vitré sur les côtés duquel étaient accrochées deux bouées.Arnould Galopin (1863-1934)
Sur la muraille, dans un joli cadre vitré, s'alignent des râteliers entre-bâillés auprès desquels l'artiste, debout, vous fait sa petite réclame, quand vous passez.Gustave Flaubert (1821-1880)
Puis, dans le coin, la vieille pendule dans sa grande boîte de noyer, percée d'un rond vitré qui laissait voir le balancier battre lentement les secondes.Eugène Le Roy (1836-1907)
Il remarqua, en même temps, qu'on avait, dans le panneau vitré, près de la serrure, découpé un carré de verre, au diamant, de façon à pouvoir y introduire le bras.Octave Mirbeau (1848-1917)
Cet appartement se composait d'une chambre, d'un cabinet et d'un fourneau enchâssé dans un placard vitré, auquel mon propriétaire donnait le nom de cuisine.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
On avait vitré les cours, transformées en halls ; et des escaliers de fer s'élevaient du rez-de-chaussée, des ponts de fer étaient jetés d'un bout à l'autre, aux deux étages.Émile Zola (1840-1902)
On remarquait alors à sa droite, en face de la fenêtre, une porte vitrée surmontée d'un châssis vitré et peinte en gris.Victor Hugo (1802-1885)
Cette fois encore, la jeune fille retomba, épuisée, rompue, ayant déjà le regard vitré de quelqu'un qui est dans la fosse.Victor Hugo (1802-1885)
C'était un superbe atelier de sculpture, dont la façade en coin arrondissait tout un côté vitré, bordé de pilastres, une large baie lumineuse opalisée en ce moment par le brouillard.Alphonse Daudet (1840-1897)
La crasse noire des murs suintait, il ne tombait du toit vitré qu'un jour bas et roussâtre, d'une désespérée mélancolie.Émile Zola (1840-1902)
Dans l'écartement d'immenses rideaux de velours rouge, le jardin vitré apparaissait, au-delà d'un porche d'ombre.Émile Zola (1840-1902)
Il démêlait si vaguement ce qui s'était passé, qu'il avait oublié le cabinet vitré et que l'homme qu'il voyait là s'y tenait caché et venait de faire évader la baronne.Émile Gaboriau (1832-1873)
Là-bas, dans la lumière plus vive d'un hall vitré, je distinguais un homme galonné qui donnait des ordres d'une voix tonitruante.Arnould Galopin (1863-1934)
Cette ressemblance était encore accrue par une espèce de renflement vitré ménagé au premier étage, et où l'architecte avait essayé de reproduire le bow-window classique.Paul Bourget (1852-1935)
Maintenant, du reste, c'est décidément le soir : le froid commence de me prendre, même dans mon kiosque vitré.Pierre Loti (1850-1923)
Et en effet, on approchait d'un grand portail vitré donnant sur l'antichambre de la reine.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il alluma tout ce qu'il y avait de flambeaux dans la chambre et, allant à un petit meuble vitré, en tira un manuscrit.Michel Zévaco (1860-1918)
Un pavillon vitré qui couronne une suite de terrasses étagées en pyramide, se découpe sur l'horizon avec un aspect tout féerique.Gérard de Nerval (1808-1855)
De temps en temps aussi, un œil s'appliquait au trou vitré pratiqué dans la porte.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VITRE » s. f.

Verre qu'on met a des ouvertures pour empêcher l'entrée du vent, & laisser le passage à la lumiere. Les vitres d'un carrosse, d'une chambre, d'une Eglise. Il y a tant de paneaux de vitres à ces croisées. Les carreaux de vitre qui manquent sont des menuës reparations. Quand on veut faire injure à l'hoste d'une maison, on en casse les vitres. On dit aussi la vitre d'une montre de poche, la vitre d'une montre d'Orfevre, d'un Coutelier, ou d'un autre Ouvrier ; la vitre qu'on met sur un pastel ou une miniature. Ce mot vient de vitria, que les Auteurs de la basse Latinité ont dit en la même signification. Menage aprés Saumaise.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020