glace

 

définitions

glace ​​​ nom féminin

Eau congelée. Patiner sur la glace. Patin* à glace. Mettre un cube de glace dans une boisson. ➙ glaçon. —  locution Être, rester de glace, insensible et imperturbable. Un accueil de glace. ➙ glacial. —  Rompre, briser la glace : dissiper la gêne.
au pluriel Blocs de glace. Navire pris dans les glaces.
Crème glacée ou sorbet. Manger une glace à la vanille.
Plaque de verre transparente. La glace de la vitrine est fendue.
Vitre fixe ou mobile (d'une voiture, d'un wagon). Baisser, lever les glaces.
Plaque de verre étamée. ➙ miroir. Armoire* à glace.
Cuisine Glaçage. —  Sucre glace, en poudre très fine, servant à glacer (II, 3).
Joaillerie Petite trace d'éclat sur une pierre précieuse. ➙ givrure.

glacé ​​​ , glacée ​​​ adjectif

Converti en glace. ➙ gelé. Neige glacée. —  Crème glacée (opposé à sorbet). ➙ glace (I, 2).
Très froid. Eau glacée. Un vent glacé. ➙ glacial.
Refroidi à l'aide de glace ou de glaçons. Jus de fruits glacé.
(en parlant du corps) J'ai les mains glacées. ➙ gelé. Elle est glacée, elle a très froid.
au figuré D'une grande froideur. Une politesse glacée.
Revêtu d'une couche lisse et brillante, d'un apprêt, d'un enduit. Papier glacé. —  Marrons glacés, confits dans le sucre.
 

synonymes

glacé, glacée adjectif

gelé, caillant (familier, Belgique)

dur, glacial, glaçant, réfrigérant

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « glace »

Cela est bien visible dans le fait que la glace autour du pôle nord fond de plus en plus en été.Europarl
Quant à l'enfant, elle saisit le nœud avec vivacité, et me fit signe de ne pas m'arrêter sur la glace.George Sand (1804-1876)
Nous nous aperçûmes bientôt qu'on ne nous avait tiré de la glace que pour nous mettre dans le feu.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Qu'elle trouvât sur son oreiller une position d'où son regard, en passant à travers la glace sans tain, irait jusqu'à ce miroir, et elle verrait ce que faisait son mari.Hector Malot (1830-1907)
On y transporte ainsi des hydrocarbures dans des navires à simple coque et ce, même dans des conditions hivernales difficiles lorsque la glace exerce une pression.Europarl
Nous sommes, malgré tout, parvenus à assister à cette chasse cruelle de bébés phoques abandonnés à leur souffrance sur la glace.Europarl
Le règlement et la directive proposés tirent la société européenne de la glace dont la législation européenne l'entourait.Europarl
On estime à 90 milliards le nombre de barils de pétrole inexploité qui se trouve sous la glace.Europarl
Comme nous avons pu l'entendre, un renforcement de la résistance à la glace est également nécessaire dans certaines zones maritimes.Europarl
Une foule de cartes d'invitation dont quelques-unes déjà de date très-ancienne ornaient le cadre de la glace.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Tout le monde se couvrait de fourrures et les petits garçons portaient des toques écarlates et patinaient sur la glace.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Plusieurs choses très-nouvelles sont sorties de ma mémoire ; mais les anciennes, je les vois comme dans une glace.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Cependant, je me demande si nous ne devrions pas, en l'occurrence, nous regarder dans une glace.Europarl
Pitman, sans répondre, continuait à regarder misérablement, dans la glace, l'image de l'homme nouveau qu'il était devenu.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
On nous pousse en avant sur la neige et la glace, et jamais la moindre reconnaissance pour ces travaux infinis !Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Les misérables que tu nommes, – oui, le vent mugit autour d'eux ; la pluie, triste et pressée, glace sans doute la moëlle de leurs os.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
On l'eût pris, après avoir reçu de si bons avis, pour un bon vaisseau qui échouait entre deux bancs de glace.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il devrait être clair que nous n'avons pas besoin d'acheter ce palais de glace, quelles que soient les conditions, nécessaires en soi, auxquelles il est satisfait.Europarl
Il est capital que les pétroliers navigant dans les conditions de glace difficiles de l'hiver dernier soient à l'épreuve de tout risque.Europarl
Souvenez-vous que lorsque vous naviguez là, vous pouvez rencontrer des blocs de glace de 20 mètres de haut !Europarl
Afficher toutRéduire

Exemples de « glacé »

Au-dessous d'eux le vent glacé sifflait, les loups hurlaient, la neige étincelait, les corbeaux croassaient, mais tout en haut brillait la lune, si grande et si claire.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Ils s'étaient fait servir du café glacé, qu'ils buvaient lentement, à l'aide de petites cuillers de vermeil.Émile Zola (1840-1902)
C'était un écho de vous tous, un écho de toutes vos sympathies qui réchauffait mon pauvre cœur glacé.Alfred Dreyfus (1859-1935)
Le jardin était là, sous la fenêtre, le jardin, glacé à cette heure, qui jadis, ensoleillé, retentissait de leurs jeux.Émile Zola (1840-1902)
Rien à voir avec une brochure sur papier glacé, c'est de la proximité vécue avec le citoyen, c'est la réponse européenne à de nombreuses questions.Europarl
Elle ne put m'envoyer coucher qu'à ce prix, et j'allai essayer de réchauffer mon pauvre corps glacé dans mon lit encore plus froid.George Sand (1804-1876)
Il expliquait franchement de l'air le plus glacé sa politique et gardait un silence profond sur les faits.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Il avait la main à son front, et entre sa main et son front ruisselaient des gouttes de sueur, quoique l'air fût glacé.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Tout cela est glacé, faux, pénible, outré, navrant, et je m'étonne que cela puisse encore faire rire quelques sots.Fernand Desnoyers (1828-1869)
Alors, le reste de la route s'acheva, au milieu de ce silence las, dans le frisson du soir, qui semblait avoir glacé les trois hommes.Émile Zola (1840-1902)
Comme l'âge n'a point glacé mes sens, je ne suis pas dispensé de danser avec les envoyés.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Un vent glacé tordait les branches noires des arbres, et chassait des torrents de pluie.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il s'exprimait d'un ton glacé, de cet accent que doit avoir le condamné, dont le bourreau a pris possession et qui dicte ses volontés dernières...Émile Gaboriau (1832-1873)
J'étais sans manteau ; le matin on étouffait, on gelait quand je rentrai ; je vous écrivis pendant deux heures, puis je me couchai glacé.Astolphe de Custine (1790-1857)
Mais s'il désirait davantage, c'est un plaisir tellement glacé qu'elle lui laissait prendre que de plus en plus il s'en déshabituait.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Si c'est l'hiver, je m'asseois dans la barque des pêcheurs, et je souris à mon fleuve sous le nuage glacé.Jules Janin (1804-1874)
C'est pendant les longs hivers surtout qu'ils s'exercent, quand tout est glacé et que chaque petit groupement humain doit vivre seul, au milieu d'un désert de neige.Pierre Loti (1850-1923)
Quand elle arriva, il était encore plus mal, elle lui trouva quelque chose de si froid et de si glacé pour elle, qu'elle en fut extrêmement surprise et affligée.Madame de La Fayette (1634-1693)
Tout d'un coup, elle se mit à rire, de ce terrible rire qui m'avait glacé tout à l'heure.Maurice Level (1875-1926)
Je sais bien que j'y perds, que je dois paraître glacé, et que je puis passer pour indifférent...Georges Ohnet (1848-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GLACE » s. f.

Liqueur fixée, & arrestée par le froid, qui a perdu son mouvement. Les glaces ont empêché qu'on n'ait descouvert les terres du Nord. il est agreable, mais dangereux de boire à la glace. Si on expose au Soleil de l'eau bouillie, & si on la couvre aprés elle devient aussi froide que de la glace, comme on prouve par l'experience. Ce mot vient de glacies, ou de glacia, qu'on trouve dans les Gloses. Menage.
 
GLACE, se dit aussi des eaux calmes & unies. La mer estoit calme, & paroissoit comme une glace. ce bassin vient de source, & semble une glace. On appelle Estain de glace, le Bismuth. Voyez Bismuth, & Alun.
 
On appelle aussi Glace de miroir, une surface unie & polie, soit de verre, de cristal, ou de metail, qui refleschit la lumiere. On dit aussi des glaces de carrosses, qui sont des verres unis & transparens. Les Allemands appellent glace, toute sorte de verre, même celuy qui sert à boire.
 
GLACE, signifie figurément, Ce qui est froid ou inspire de la froideur. Cette femme a le coeur de glace, pour dire, qu'elle n'est point capable d'amour. L'abord de cet homme est tout de glace, c'est à dire, froid. Il se dit aussi du stile & des vers.
 
Tout ce que ta plume trace,
 
Robinet, a de la glace
 
A faire trembler Juillet. dit Maynard.
 
On dit proverbialement d'un homme qui a le frisson, ou qui se meurt, qu'il est froid comme glace : qu'un homme est ferré à glace, pour dire, qu'il est fort & difficile à vaincre sur une matiere. Rompre la glace, pour dire, Vaincre les premieres difficultez. On doit estimer les Anciens, parce qu'ils ont rompu la glace, quand ils ont escrit des sciences.
Déjouez les pièges ! « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ? « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ?

Maîtrisez l'accord du participe passé avec un adverbe de quantité.

12/03/2020