fenêtre

 

définitions

fenêtre ​​​ | ​​​ nom féminin

Ouverture (faite dans un mur) pour laisser pénétrer l'air et la lumière ; ensemble formé par cette ouverture et le dispositif qui la ferme ; ce dispositif. ➙ baie, porte-fenêtre. Ouvrir, fermer une fenêtre. —  Se mettre à la fenêtre. Sauter, jeter par la fenêtre (➙ défenestrer). —  locution Jeter l'argent par les fenêtres, le dépenser inconsidérément.
par analogie (Ouverture rectangulaire). Enveloppe à fenêtre, comportant un rectangle découpé qui laisse voir l'adresse.
Zone rectangulaire (d'un écran) sur laquelle apparaissent des informations.
didactique Intervalle de temps à l'intérieur duquel une opération peut être effectuée. Fenêtre de lancement d'une fusée.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les nouvelles évolutions auxquelles nous sommes confrontés ne doivent pas conduire à répéter cette expérience, mais plutôt à ouvrir une fenêtre pour développer notre industrie.Europarl
Adeline courut alors à la fenêtre qui donnait sur la cour, et qui était ouverte.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Mais nous décidâmes ensuite qu'il baisserait le store de la partie orientale de sa fenêtre toutes les fois qu'il nous verrait et que tout serait pour le mieux.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Et l'œil gris, si plein d'honnêteté, disparut de la fenêtre, ainsi que le bout de joue rouge.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Alors que le budget communautaire ne peut faire face aux demandes existentielles, pourquoi jeter par la fenêtre l’argent du contribuable pour une recherche sans issue ?Europarl
En proie à la mélancolie, il regardait de temps à autre par la fenêtre, espérant voir arriver quelqu'une de ses connaissances.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Je suivais de la fenêtre les préparatifs du départ, et j'en attendais la fin avec impatience.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Les consommateurs ont le droit de connaître l'origine des produits, qu'il s'agisse de châssis de fenêtre ou d'articles de papeterie.Europarl
Toutefois, il est essentiel d'agir vite si nous ne voulons pas rater la fenêtre d'opportunité actuelle pour les systèmes satellitaires mobiles.Europarl
Il demeurait toujours près de la sombre fenêtre, observant la tempête du dehors, aussi triste que celle qui régnait dans son cœur meurtri de douleur.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Nous établîmes ensuite un tour près de la fenêtre, et j'y suspendis tous les instruments qui pouvaient m'être utiles.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Incapable de s'oublier, incapable de vaincre les fantômes qui l'obsédaient, elle se leva de son lit, et ouvrit sa fenêtre pour respirer un air plus frais.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Un long soupir lui échappa : elle essaya de retenir ses pleurs, et s'approcha d'une haute fenêtre.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
S'élançant à la fenêtre, elle plongea au-dehors son regard perçant, et, à travers les branches des acacias qui s'étendaient jusqu'à la maison, elle aperçut une personne à haute taille.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Elles le virent de la fenêtre monter lestement dans son caricle, et dans une minute il fut hors de vue.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Dès que le grand rideau noir qui recouvrait ma petite fenêtre eût pris une légère teinte grise, je descendis.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Le génie se penche vers une petite fenêtre grillée, et soudain il entend un soupir.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
La fenêtre des possibilités qui s'offrent pour résoudre un conflit vieux de quarante ans se fermera vers la fin de ce mois.Europarl
Il est évident que la fenêtre d'opportunité – la « janela de oportunidades », dont a parlé la présidence – doit être exploitée au maximum.Europarl
Il y a donc là une fenêtre d'opportunité qui s'ouvre pour entamer un processus qui pourrait conduire à une solution à ce conflit.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FENESTRE » s. f.

Ouverture qui se fait dans les bastiments pour leur donner du jour. Cette maison est bien percée, il y a des fenestres sur la cour & sur le jardin.
 
On dit des fenestres à meneaux, des fenestres grillées, à jalousie, à paniers ou filets de fil d'archal, à verre dormant. Les fenestres doivent avoir quatre pieds d'ouverture entre les deux tableaux ou pieds droits.
 
On le dit aussi des vitres & volets qui ferment ces ouvertures. Cette maison est bien delabrée, il n'y a ni portes ni fenestres.
 
On dit figurément, que les yeux sont les fenestres de l'ame.
 
On appelle fenestres, des endroits vuides qu'on laisse dans les escrits, pour y mettre ce qu'on n'a pas eu loisir d'y escrire.
 
En termes d'Anatomie on appelle fenestres, deux trous ou ouvertures qui se trouvent dans l'oreille interieure, & qui percent l'os des temples. Elles ont toûjours une figure reguliere, l'une estant ronde, & l'autre ovale.
 
Faire fenestre, se disoit du temps des anciens tournois, quand on exposoit les jours des courses sur les fenestres des maisons les plus proches de la lice les Escus & les Bannieres des principaux tenants ou assaillans. On faisoit fenestre le lundi pour tournoyer le mardi. On disoit aussi, fenestrer les Bannieres.
 
On dit proverbialement d'un importun, que si on le chasse par la porte, il entre par la fenestre. On dit aussi d'un homme indigne qui se fait recevoir dans un corps illustre par brigues & artifices, qu'il y est entré par les fenestres. On dit aussi pour expliquer la necessité qu'il y a de faire une chose, qu'il faut passer par là, ou par la fenestre. On dit en se mocquant d'un fanfaron, que si on n'y prend garde, il jettera la maison par les fenestres. On dit d'un bon mesnager, qu'il ne jettera pas son bien par les fenestres. On dit populairement, Il est demain feste, les marmousets sont aux fenestres, quand on voit bien des gens qui regardent par la fenestre.
Vidéos Le boulon, par Karim Duval Le boulon, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020