absorber

 

définitions

absorber ​​​ verbe transitif

Laisser pénétrer et retenir (un fluide, une énergie…) dans sa substance. Le buvard absorbe l'encre. ➙ boire.
(êtres vivants) Boire, manger. Il n'a rien absorbé depuis hier. ➙ ingérer, prendre.
Faire disparaître en soi. Ce groupe a absorbé plusieurs sociétés. Cette dépense a absorbé ses économies. ➙ engloutir.
Occuper (qqn) complètement. Cette activité l'absorbe. —  pronominal S'absorber dans son travail. —  passif Être absorbé dans sa lecture.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'absorbe

tu absorbes

il absorbe / elle absorbe

nous absorbons

vous absorbez

ils absorbent / elles absorbent

imparfait

j'absorbais

tu absorbais

il absorbait / elle absorbait

nous absorbions

vous absorbiez

ils absorbaient / elles absorbaient

passé simple

j'absorbai

tu absorbas

il absorba / elle absorba

nous absorbâmes

vous absorbâtes

ils absorbèrent / elles absorbèrent

futur simple

j'absorberai

tu absorberas

il absorbera / elle absorbera

nous absorberons

vous absorberez

ils absorberont / elles absorberont

 

synonymes

absorbé, absorbée adjectif

occupé, méditatif, préoccupé, songeur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'obligation de stockage résulte en toute logique de l'interdiction d'exportation, étant donné que le petit marché intérieur qui subsistera pour le mercure sera incapable d'absorber les quantités en jeu.Europarl
Mais tenez pour certain que, par l'une ou l'autre voie, il faut atteindre ce but et absorber dans le gouvernement une partie du nappisme.François Guizot (1787-1874)
Europol, surtout : de par ses caractéristiques originelles et compte tenu qu'il échappe au contrôle démocratique et judiciaire, cet organe continue, grâce à vous, d'absorber de nouvelles compétences.Europarl
Djalma, après avoir entendu cette réponse, s'assit et cacha sa figure dans ses mains, comme pour se recueillir et s'absorber complètement dans une ineffable méditation.Eugène Sue (1804-1857)
Une plus grande capacité pourrait absorber une augmentation de la demande sans faire monter automatiquement les prix.Europarl
J'essayai de reprendre mes études, espérant chasser l'ennui qui me dévorait ; cela ne servit qu'à absorber quelques heures de ma journée.George Sand (1804-1876)
Son père, dont les infirmités augmentaient toujours, se laissait de plus en plus absorber par sa musique.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
À mon avis, ce travail doit être complété par des aides susceptibles d'être consacrées aux investissements nécessaires pour créer des zones humides servant à absorber l'azote.Europarl
À coté de situations de type post-tsunami où les pays bénéficiaires sont incapables d’absorber une quantité d’aide ponctuelle et massive.Europarl
La critique est la dernière en date de toutes les formes littéraires ; elle finira peut-être par les absorber toutes.Anatole France (1844-1924)
Mais je vous préviens : cette fois-ci, pas plus que les autres, vous ne réussirez à me faire absorber la moindre nourriture.Michel Zévaco (1860-1918)
Le succès des réformes intérieures menées par certains pays leur a permis d'absorber rapidement l'élargissement de 2004 et d'adopter les principes d'un marché commun dans tous les secteurs.Europarl
Autrement dit, le fait d’absorber des médicaments n’est pas le seul moyen d’être en bonne santé.Europarl
Nous devons encore absorber l'excès de liquidités sur les marchés, corriger le déséquilibre des finances publiques et rétablir le respect des règles de concurrence.Europarl
Les détaillants et d’autres acteurs de la chaîne d’approvisionnement devraient absorber les droits.Europarl
Ces deux programmes sont capables, d'ici la fin de 1999, d'absorber les fonds dont il s'agit et s'inscrivent tout à fait dans une perspective de maintien de l'emploi.Europarl
Mais c'est la minorité, et parmi les vieilles filles, combien n'ont pas gardé le célibat pour remplir une mission filiale ou fraternelle qui suffît à absorber une vie !Clarisse Bader (1840-1902)
Il paraissait beaucoup plus grave que d'habitude, et ses affaires de banque semblaient l'absorber tout entier.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Celle-ci permettra de définir le montant, mais le temps dont nous disposerons pour absorber l’argent constitue l’élément perturbateur.Europarl
Ce serait absorber tout le bénéfice du premier, et faire échouer son embarcation avant de sortir du port.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ABSORBER » v. act.

Engloutir, emporter en tout, ou en partie. Il est peu en usage au propre, si ce n'est en parlant des animaux voraces : mais il se dit au figuré. Les frais qu'il a fallu faire pour l'exploitation de cette ferme, en ont absorbé tout le profit. les frais d'un scellé absorbent les plus clairs deniers de cette succession. ce goinfre a absorbé tout son patrimoine. Ce mot vient du Latin absorbeo, signifiant le même.
Le français des régions Oh peuchère ! Oh peuchère !

Peuchère est emblématique d'une aire méridionale qui va des Hautes-Alpes à l'Hérault, en englobant les départements de l'Ardèche et de la Lozère.

27/10/2020