engloutir

 

définitions

engloutir ​​​ verbe transitif

Avaler gloutonnement. ➙ dévorer, engouffrer.
au figuré Dépenser rapidement. ➙ dissiper. Il a englouti beaucoup d'argent dans son affaire. —  (sujet : chose) Absorber, épuiser (une fortune, des biens). Les réparations ont englouti ses économies.
(sujet : chose) Faire disparaître brusquement en noyant ou en submergeant. —  pronominal Un navire qui s'engloutit. ➙ s'abîmer, couler.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'engloutis

tu engloutis

il engloutit / elle engloutit

nous engloutissons

vous engloutissez

ils engloutissent / elles engloutissent

imparfait

j'engloutissais

tu engloutissais

il engloutissait / elle engloutissait

nous engloutissions

vous engloutissiez

ils engloutissaient / elles engloutissaient

passé simple

j'engloutis

tu engloutis

il engloutit / elle engloutit

nous engloutîmes

vous engloutîtes

ils engloutirent / elles engloutirent

futur simple

j'engloutirai

tu engloutiras

il engloutira / elle engloutira

nous engloutirons

vous engloutirez

ils engloutiront / elles engloutiront

 

synonymes

engloutir verbe transitif

dévorer, absorber, avaler, ingurgiter, enfourner (familier), engouffrer (familier), s'enfiler (familier)

dilapider, dépenser, dévorer, dissiper, gaspiller, claquer (familier), croquer (familier), manger (familier)

ensevelir, abîmer, enterrer, noyer, submerger

s'engloutir verbe pronominal

sombrer, couler, disparaître, s'abîmer (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Seulement, il y avait là tant de bouches largement fendues en communication directe avec d'excellents estomacs, qu'un seul repas suffit pour engloutir la presque totalité des provisions apportées.Paul Féval (1816-1887)
Elle se débattait sur son lit, elle se tordait comme si elle eût vu l'enfer s'entr'ouvrir pour l'engloutir.Émile Gaboriau (1832-1873)
Les malheureux, suspendus sur un abîme prêt à les engloutir, sans ressources, sans aucun moyen de salut, furent terrassés par le désespoir.Jules Verne (1828-1905)
Il était probable que, après avoir vu le brick s'engloutir dans les eaux du canal, ils avaient pris la fuite à l'intérieur de l'île.Jules Verne (1828-1905)
Continuer d'engloutir des fonds dans la défense ou favoriser un développement pacifique, comme celui qui s'offre, telle une chance, au continent européen ?Europarl
Ils exploitent la même illusion, passent par la même voie, obtiennent le même succès, et vont bientôt s'engloutir dans le même gouffre.Frédéric Bastiat (1801-1850)
De plus, comme la neige se ramollissait pendant le jour, menaçant de l'engloutir, il ne pouvait voyager que la nuit.Ernest Michel (1837-1896)
Elles s'élèvent contre nous comme des vagues fougueuses, et tendent à nous engloutir ; mais la raison les domine et les apaise.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Sot et lâche est celui qui s'arrête en chemin et qui laisse ses avances et ses projets s'engloutir dans le vide.George Sand (1804-1876)
Ils ne sont pas nombreux, aujourd'hui, cinq ou six, à grand'peine, et l'immonde avalanche a peu de mérite à les engloutir.Léon Bloy (1846-1917)
Quand cette formalité fut remplie, le ministre se trouva absorbé sous une masse de souscriptions scellées et cachetées ; elles formaient un rempart autour de lui et menaçaient de l'engloutir.Louis Reybaud (1799-1879)
Il ne convient pas à tout le monde de se laisser engloutir sous les ruines de cet édifice ; allons, nous verrons ce qui arrivera.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Il s'éloignait la tête baissée, regardant en lui-même le gouffre où ses espérances venaient de s'engloutir...Henry Gréville (1842-1902)
Si parfois il les laisse faire, souvent aussi, malicieux, sournois, il les atteint, se venge, charmé de noyer un pilote plus que d'engloutir deux vaisseaux.Jules Michelet (1798-1874)
Pauvres fleurs exotiques, on dirait qu'elles se penchent prématurément vers la terre, qui les doit bientôt engloutir à jamais.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il était trop tard, et la tourmente, au milieu de laquelle il se trouvait engagé, devait tout engloutir.Georges Ohnet (1848-1918)
Les monstres semblent vouloir monter vers nous, nous envahir, nous engloutir dans leurs sombres enlacements...Félix Nadar (1820-1910)
Les deux embarcations, mises à flot avec des peines infinies et chargées outre mesure, quittèrent le vaisseau par une mer clapoteuse, qui menaçait à chaque instant de les engloutir.Prosper Mérimée (1803-1870)
Il mangeait par grandes bouchées comme s'il eût craint d'être interrompu trop tôt, de n'en pouvoir engloutir assez.Guy de Maupassant (1850-1893)
Des lames courtes, furieuses, irritées, déferlaient avec fracas autour de l'esquif, menaçant de l'engloutir ou de le précipiter avec elles à travers les écueils.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENGLOUTIR » v. act.

Avaler tout d'un coup & gloutonnement. La baleine engloutît Jonas. Un crocodile engloutit tout d'un coup un homme. Ce goulu engloutit un pasté tout d'un coup.
 
ENGLOUTIR, se dit aussi figurément. La terre engloutît Coré, Dathan & Abiron, & leurs complices. Ce desbauché a englouti & dissipé tout son patrimoine. Les flots ont englouti ce navire. La chicane a englouti toute cette succession.
 
ENGLOUTI, IE. part. & adj.
Drôles d'expressions Avoir la science infuse Avoir la science infuse

Avoir la science infuse : prétendre tout savoir.

Alain Rey 10/06/2020