accourcir

 

définitions

accourcir ​​​ verbe transitif

vieux Rendre plus court. ➙ raccourcir.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'accourcis

tu accourcis

il accourcit / elle accourcit

nous accourcissons

vous accourcissez

ils accourcissent / elles accourcissent

imparfait

j'accourcissais

tu accourcissais

il accourcissait / elle accourcissait

nous accourcissions

vous accourcissiez

ils accourcissaient / elles accourcissaient

passé simple

j'accourcis

tu accourcis

il accourcit / elle accourcit

nous accourcîmes

vous accourcîtes

ils accourcirent / elles accourcirent

futur simple

j'accourcirai

tu accourciras

il accourcira / elle accourcira

nous accourcirons

vous accourcirez

ils accourciront / elles accourciront

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais cette longue nuit, pas une heure de sommeil ne devait l'accourcir pour cette honnête famille, si cruellement éprouvée !Jules Verne (1828-1905)
En les admirant, je souhaitai que ma vie pût s'accourcir pour arriver tout à coup à une si estimable vieillesse.François de Fénelon (1651-1715)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ACCOURCIR » v. act.

Rogner, retrancher, rendre plus court. Il faut accourcir ce manteau, en rogner un doigt. il faut accourcir ce livre, en retrancher la moitié. il faut accourcir les estriers d'un point, resserrer l'estriviere.
 
On dit aussi, Accourcir le chemin, quand on prend quelque faux fuyant qui abrege le chemin, qui le rend plus court. On dit aussi, que les jours accourcissent, quand le soleil a passé le solstice d'esté, quand les jours deviennent plus courts.
 
ACCOURCI, IE. part. & adj.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020