Email catcher

s'acoquiner

définitions

s'acoquiner ​​​ verbe pronominal

Se lier (à une personne peu recommandable). Elle s'est acoquinée avec un voyou.

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je m'acoquine

tu t'acoquines

il s'acoquine / elle s'acoquine

nous nous acoquinons

vous vous acoquinez

ils s'acoquinent / elles s'acoquinent

imparfait

je m'acoquinais

tu t'acoquinais

il s'acoquinait / elle s'acoquinait

nous nous acoquinions

vous vous acoquiniez

ils s'acoquinaient / elles s'acoquinaient

passé simple

je m'acoquinai

tu t'acoquinas

il s'acoquina / elle s'acoquina

nous nous acoquinâmes

vous vous acoquinâtes

ils s'acoquinèrent / elles s'acoquinèrent

futur simple

je m'acoquinerai

tu t'acoquineras

il s'acoquinera / elle s'acoquinera

nous nous acoquinerons

vous vous acoquinerez

ils s'acoquineront / elles s'acoquineront

synonymes

acoquiner s' verbe pronominal

s'associer, se commettre, frayer, fréquenter, se mêler

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Que fais-tu là, ainsi acoquiné dans la cendre froide, comme si tu préparais une lessive ?Paul Lacroix (1806-1884)
Une écume de mots, qui s'acoquine à la profondeur d'une voix touchant la corde sensible, fait résonner cette poésie sonore née en bord de mer.Ouest-France, Pierre WADOUX, Philippe RICHARD, 30/05/2021
Cette tempête hors normes, sans doute acoquinée à un cyclone, était sortie des radars depuis huit décennies.Ouest-France, Pierre WADOUX, 24/06/2021
Au fil du temps, gavottes et an dro s'acoquinent avec la batterie et les guitares électriques, les mises en scène deviennent spectaculaires.Ouest-France, Magali GRANDET, 02/05/2017
Il s'acoquinait à eux, il éprouvait des regains de tendresse, après les ruptures les plus éclatantes.Émile Zola (1840-1902)
Les uns tremblent de perdre les jouissances auxquelles ils se sont acoquinés ; les autres tremblent de quitter une femme.Honoré de Balzac (1799-1850)
Sa fantaisie végète et s'épanouit au sommet des édifices en buissons de fleurs si extravagantes et si touffues, que toute colère s'en va et qu'on s'y acoquine.Victor Hugo (1802-1885)
C'est ce qui est arrivé à ce frêne dont l'une des branches s'est acoquinée au tronc.Ouest-France, Magali GRANDET, 25/04/2017
Est-ce que vous n'êtes pas acoquinée de trois frères ?Paul Mahalin (1838-1899)
Ce qui lui a valu de pouvoir s'acoquiner avec une chaîne de télévision pour les retransmissions en direct des joutes.Ouest-France, Olivier CLERC, 06/12/2015
Je me consolai des faussetés de cette cabotine exotique en m'acoquinant avec une fille entretenue.Paul Bourget (1852-1935)
Nous nous complaisons au coin du feu, dans le silence, le mutisme, acoquinés là, sans l'énergie de bouger, de nous remuer, de nous secouer.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Surtout quand il s'acoquine avec le tempo et le riff des années seventies.Ouest-France, 21/07/2012
Sur des textes en breton, souvent engagés, biniou et bombarde viennent s'acoquiner avec la plus furibarde des guitares punk.Ouest-France, 12/02/2015
Des stars qui ont fait le choix de s'acoquiner, pour la plupart, avec de jeunes navigateurs.Ouest-France, 05/04/2014
À peine marié, il s'acoquinait à une concubine ; son père naissait pendant la courte accalmie d'un ménage ravagé.Camille Lemonnier (1844-1913)
Ils vont s'acoquiner aux coiffeuses du salon voisin, qui jouxte l'établissement bancaire dont les coffres attisent leur convoitise.Ouest-France, 06/02/2014
Il s'acoquine avec sorciers et charlatans, pratique la magie noire et les sacrifices humains.Ouest-France, Françoise SURCOUF, 18/07/2021
Restait donc à acoquiner ces saveurs du fond des mers au chocolat.Ouest-France, Pierre WADOUX, 08/10/2015
Il s'était acoquiné à cette vie facile et grasse et à ces plaisirs tranquilles qui ne lui coûtaient qu'un peu de compassion.Edmond About (1828-1885)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ACCOQUINER » verbe neut.

Se plaire, s'attacher à une vie coquine, faineante, & libertine. Cet homme s'est accoquiné au jeu, s'est accoquiné avec cette femme debauchée. un artisan qui s'accoquine au cabaret est toûjours gueux. depuis qu'on s'est accoquiné à gueuser, on est faineant toute sa vie. Ce mot vient de coquus, parce que les faineans se plaisent fort à la cuisine.
 
ACCOQUINÉ, ÉE. part. & adj.
Drôles d'expressions Être au septième ciel Être au septième ciel

Être au septième ciel, ou bien, pour le dire en québécois, être aux oiseaux, c’est être transporté de joie.

21/12/2021