admirer

 

définitions

admirer ​​​ verbe transitif

Considérer avec plaisir (ce qu'on juge supérieur) ; avoir de l'admiration pour.
ironique J'admire votre confiance : je ne suis pas si confiant.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'admire

tu admires

il admire / elle admire

nous admirons

vous admirez

ils admirent / elles admirent

imparfait

j'admirais

tu admirais

il admirait / elle admirait

nous admirions

vous admiriez

ils admiraient / elles admiraient

passé simple

j'admirai

tu admiras

il admira / elle admira

nous admirâmes

vous admirâtes

ils admirèrent / elles admirèrent

futur simple

j'admirerai

tu admireras

il admirera / elle admirera

nous admirerons

vous admirerez

ils admireront / elles admireront

 

synonymes

admiré, admirée adjectif

apprécié, culte, estimé, mythique, recherché

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Beaucoup de curieux allaient dans la banlieue admirer les tranchées récemment ouvertes et les barrages de fils de fer barbelés.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Les plus familiers parmi les courtisans vinrent successivement admirer de près la merveille, qui bientôt, avec la permission du roi, passa de main en main.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'empereur se fait admirer et flatter jusqu'au moment où un enfant dit la vérité et constate : "il ne porte absolument rien !».Europarl
Il y avait, en effet, de quoi admirer pour tout le monde ; les brillants pour ceux-ci, la gravure pour ceux-là.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je n'ai certes rien contre les chemins de fer, tout au contraire, j'ai beaucoup de plaisir à siroter une bière dans le wagon-restaurant et à admirer les paysages qui défilent.Europarl
L'empereur se fait admirer par sa prudence ; mais peut-être croit-il nécessaire d'en avoir plus qu'il ne faut, et je vois avec une profonde inquiétude le développement effroyable de l'esprit clérical.George Sand (1804-1876)
Bien qu'elles différassent de formes, d'âge, de climat, de patrie et de tempérament, elles s'accordaient à admirer leur nouvelle connaissance.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Emilie fut forcée d'admirer sa franchise ; elle sembla, durant quelques minutes, résister à sa propre douleur et lutter contre elle-même.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Sanine ne pouvait se rassasier d'admirer la lectrice, se demandant comment ce visage si idéalement beau pouvait sans transition prendre une expression si comique et parfois presque triviale.Ivan Tourgueneff (1818-1883), traduction Michel Delines (1851-1914)
Il n'y a qu'un commissaire-priseur qui puisse admirer également et impartialement toutes les écoles d'art.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Hugues Rebell (1867-1905)
Je trouvai cet éloge trop complet ; l'instinct jaloux se développait en moi ; à mon gré la duchesse se hâtait trop d'admirer les jeunes talents.George Sand (1804-1876)
Il était impossible de ne pas admirer la métamorphose subite qui, d'un hameau sale, pauvre et irrégulier, avait fait un village où tout respirait la propreté, l'ordre et l'aisance.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
On ne se lassait pas d'admirer cette belle physionomie, également faite pour exprimer l'enthousiasme, le dédain, l'amour ou la haine.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Tous les gens de la ville venaient comme à son de cloche la voir et l'admirer.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
On pouvait pourtant encore admirer sa limpidité constante ; mais elle ne réfléchissait que le sombre nuage qui couvrait toute la surface du firmament.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Mais ce rapport n'est pas une invitation à se reposer pour admirer le chemin parcouru.Europarl
On peut admirer ces belles et sublimes hardiesses du génie, qui obtiennent de grands résultats au prix de grands périls ; mais on ne saurait en faire une loi.Adolphe Thiers (1797-1877)
Qui n'a pas eu occasion d'admirer les artifices et les ménagements délicats employés par les femmes pour préparer leurs amis aux mauvaises nouvelles ?William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Jamais dans mes promenades je n'ai passé devant sans admirer sa situation, sans regretter que personne n'y vécût.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Ceux-ci eux-mêmes ne purent qu'admirer la fermeté d'un tel homme qui était trop fier pour avouer, même au prix de sa délivrance !Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ADMIRER » v. act.

Regarder avec estonnement quelque chose de surprenant, ou dont on ignore les causes. Admirer les mysteres divins. admirer la magnificence d'un Prince. j'admire la vertu de cet homme-là, & l'avarice de celuy-cy. on ne peut trop admirer la grandeur du ciel, la petitesse des atomes.
 
On dit aussi ironiquement & en mauvaise part, Pour moy je vous admire, pour dire, Je ne comprends pas à quel point va vostre foiblesse.
 
ADMIRÉ, ÉE. part. pass. & adj. Ces mots viennent du Latin ad, & mirari.
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020