advenir

 

définitions

advenir ​​​ verbe

verbe intransitif Arriver, survenir. Les graves évènements qui sont advenus. —  locution proverbiale Advienne que pourra, quoi qu'il en résulte, peu importe.
verbe impersonnel Qu'est-il advenu ? —  locution Quoi qu'il advienne : quoi qu'il arrive.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

il advient / elle advient

ils adviennent / elles adviennent

imparfait

il advenait / elle advenait

ils advenaient / elles advenaient

passé simple

il advint / elle advint

ils advinrent / elles advinrent

futur simple

il adviendra / elle adviendra

ils adviendront / elles adviendront

 

synonymes

advenir verbe intransitif

arriver, avoir lieu, se passer, se produire, survenir

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle voulait être très jolie ce jour-là, et ses deux cousines, aussi anxieuses qu'elle-même de ce qui allait advenir, dans un lourd silence l'aidaient à se parer.Pierre Loti (1850-1923)
Qu'allait-il advenir de cette résistance, dont il se disait enchanté quand au contraire il en était furieux ?Hector Malot (1830-1907)
Enfin, à leur persuasion, il commença à réprimer sa douleur, considérant qu'un mal plus grand encore en pourrait advenir.Jules Michelet (1798-1874)
Il fallait se remettre, se reconnaître, envisager la situation et ce qui pouvait, ce qui devait en advenir.Hector Malot (1830-1907)
Et mon oncle lui tendit chaleureusement la main sans se douter de ce qu'il allait advenir de tout cela.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Par ailleurs, que va-t-il advenir de l'industrie européenne de défense qui, somme toute, s'intègre dans le cadre des activités générales relevant du système ?Europarl
Que va-t-il advenir de l'archevêque et de son frère dans cette crise qui menace tous les ministères ?Maurice Fleury (1856-1921)
Mais que pouvait-il advenir d'une société où les meilleurs et les plus éclairés commençaient déjà à n'être plus dupes de rien ?Montesquieu (1689-1755)
C'est pourquoy il resolut, pour ne plus travailler inutilement, de sonder à l'advenir leur volonté devant que de commencer un ouvrage.Antoine Furetière (1619-1688)
Elle ne subira pas plus longtemps votre présence ; si vous ne voulez pas partir, quoi qu'il puisse en advenir, je sonne.Hector Malot (1830-1907)
Mais que peut-il advenir d'un monde où la parole d'une superpuissance ne vaut même plus la peine d'être fixée sur papier pour signature ?Europarl
Le danger de se marier, par lequel on peut cognoistre les perils qui en peuvent advenir, tesmoins ceux qui ont esté les premiers trompez.Paul Scarron (1610-1660)
Je reviens entièrement à la vérité, très volontiers, très haut, quoi qu'il en puisse advenir.Daniel Lesueur (1854-1921)
Qu'il en dût advenir ainsi, elle le savait d'avance ; cette chose cruelle était infaillible, disons-le, nécessaire.Jules Michelet (1798-1874)
Puis, mais c'est l'industrie et la suflisanse, faire mesme despense à moindre frais, et sur tout ne despendre jamais sur le gain advenir et esperé.Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Quoi qu'il pût advenir, le péril était moindre à naviguer près des falaises, hautes de quatre cents mètres, qui, du moins, abritaient en partie le navire contre les rafales.Louis Boussenard (1847-1910)
Enfin, il commença à réprimer sa douleur, considérant qu'un mal plus grand encore en pourrait advenir.Émile Gebhart (1839-1908)
Par instants seulement elle parvenait à rassembler comme des bribes de réflexions, et elle s'épouvantait à la pensée de ce qui pouvait advenir.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il veut devoir à son mérite personnel et non pas à son nom les heureuses aventures qui ne peuvent manquer de lui advenir.Gaston Maugras (1850-1927)
Je me dict vieil parce qu'en ce cas le temps passé me semble long et l'advenir loing.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ADVENIR » v. n.

Qui se dit du succés de l'évenement des choses, de ce qui en peut arriver. Je veux pousser cette affaire, quoy qu'il en puisse advenir. s'il vous advient jamais de retomber en faute, vous en serez chastié. il est advenu tout le contraire de ce qu'on luy avoit predit. un infracteur de paix est responsable de tous les maux qui en adviendront. il faut laisser advenir le temps, les conditions, avant que de demander un legs conditionel.
 
ADVENIR, signifie aussi, Obtenir une chose, y parvenir. On dit dans l'Oraison Dominicale, Vostre royaume nous advienne, pour dire, que nous puissions obtenir la gloire éternelle. cet homme brigue une telle charge, mais il n'y adviendra jamais, il n'a pas assez de credit pour cela.

Définition de « ADVENIR » s. m.

Temps qui n'est pas encore present. Il faut qu'un Chrêtien songe toûjours à l'advenir, pense toûjours à la mort. le Seigneur dit à ses Disciples, qu'ils n'ayent point de soin de l'advenir, en parlant des choses temporelles. les Prophetes ont vû dans l'advenir, ont predit l'advenir. on tient que les Anges même ne peuvent pas penetrer dans l'advenir. les sciences qui predisent l'advenir sont toutes vaines & sans fondement. les loix n'ont de force que pour l'advenir, & non point pour le passé.
 
ADVENIR, se dit aussi de ce qui adviendra, ou pourra arriver. Par le passé on juge de l'advenir. je vous puis répondre de l'advenir.
 
ADVENIR, ou plûtost Avenir, terme de Palais, est un acte qu'on signifie à un Procureur de partie adverse, pour se trouver à l'audience pour venir plaider. Il y a avenir precis à ce jour pour plaider. on ne peut pas obtenir un defaut, qu'on n'aye un avenir en main.
 
ADVENIR, ou A l'advenir, se disent proverbialement en ces phrases. On en parlera dans tous les siecles à venir. si on a mal vescu par le passé, il faut mieux vivre à l'advenir. Ce mot vient du Latin advenire.
Déjouez les pièges ! « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? » « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? »

Un doute sur l'accord du verbe avec un sujet collectif ? Suivez le guide !

10/06/2020