affaler

 

définitions

affaler ​​​ verbe transitif

Marine Faire descendre (un cordage, une voile).

s'affaler ​​​ verbe pronominal

Se laisser tomber. S'affaler sur un divan. ➙ s'avachir, se vautrer ; régional s'évacher.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'affale

tu affales

il affale / elle affale

nous affalons

vous affalez

ils affalent / elles affalent

imparfait

j'affalais

tu affalais

il affalait / elle affalait

nous affalions

vous affaliez

ils affalaient / elles affalaient

passé simple

j'affalai

tu affalas

il affala / elle affala

nous affalâmes

vous affalâtes

ils affalèrent / elles affalèrent

futur simple

j'affalerai

tu affaleras

il affalera / elle affalera

nous affalerons

vous affalerez

ils affaleront / elles affaleront

 

synonymes

affaler verbe transitif

[une voile] descendre, amener

s'affaler verbe pronominal

tomber, s'abattre, s'affaisser, s'écrouler, s'effondrer, se laisser tomber, se vautrer, s'étaler (familier), s'évacher (familier), s'avachir (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'arrive au salon me traînant, épuisée du souci que je porte en moi, et vais m'affaler sur un fauteuil près du feu.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Et les autres, par pitié, l'attachaient, pour essayer de l'affaler jusqu'en bas.Pierre Loti (1850-1923)
Par malheur, les orages succédaient aux orages, et les deux bâtiments eurent grand mal à ne pas se laisser affaler sur la côte.Jules Verne (1828-1905)
Plus tard on sut ce qu'était devenu ce dernier : il s'était laissé affaler.Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice (1844-1897)
Elles ont envie de s'affaler devant la télévision et d'avaler des chips et une boisson gazeuse et leurs enfants imitent leur comportement.Europarl
Enfin, il faut affaler tout, c'est le lieutenant qui gouverne...Alexis Bouvier (1836-1892)
Celui-ci chancela, ferma les yeux et finit par s'affaler sur le seuil d'une porte, ses jambes refusant de le soutenir plus longtemps.Georges Eekhoud (1854-1927)
Je les vois aller et venir, se profiler étrangement, puis s'abaisser, s'affaler sur le sol, ces déménageurs affairés et encombrés, qui soliloquent ou s'interpellent, les pieds empêtrés dans les choses.Henri Barbusse (1873-1935)
Ceux-ci, peu endurants, ne demandaient qu'à souquer cet ivrogne et à l'affaler à fond de cale pour le reste de la traversée.Jules Verne (1828-1905)
Cependant le forçat était parvenu à s'affaler près du matelot.Victor Hugo (1802-1885)
Aussitôt, conformément à l'étiquette du « baie muri », tout l'entourage de trébucher à son tour, et de s'affaler respectueusement, « afin de prendre sa part du ridicule de cette chute ».Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AFFALER »

se dit en general, pour dire, Abaisser. Il faut affaler cette manoeuvre, cette poulie, c'est à dire, il la faut faire baisser.
Le mot du jour Soin Soin

Le soin que l’on a, que l’on prend et que l’on confie ; celui que l’on donne et que l’on reçoit.

Aurore Vincenti 23/04/2020