Email catcher

affaler s'affaler

Définition

Définition de affaler ​​​ verbe transitif

Marine Faire descendre (un cordage, une voile).

Définition de s'affaler ​​​ verbe pronominal

Se laisser tomber. S'affaler sur un divan. ➙ s'avachir, se vautrer ; régional s'évacher.

Conjugaison

Conjugaison du verbe affaler

actif

indicatif
présent

j'affale

tu affales

il affale / elle affale

nous affalons

vous affalez

ils affalent / elles affalent

imparfait

j'affalais

tu affalais

il affalait / elle affalait

nous affalions

vous affaliez

ils affalaient / elles affalaient

passé simple

j'affalai

tu affalas

il affala / elle affala

nous affalâmes

vous affalâtes

ils affalèrent / elles affalèrent

futur simple

j'affalerai

tu affaleras

il affalera / elle affalera

nous affalerons

vous affalerez

ils affaleront / elles affaleront

Synonymes

Synonymes de affaler verbe transitif

[une voile] descendre, amener

Synonymes de s'affaler verbe pronominal

tomber, s'abattre, s'affaisser, s'écrouler, s'effondrer, se laisser tomber, se vautrer, s'avachir (familier), s'étaler (familier), s'évacher (familier)

Exemples

Phrases avec le mot affaler

Logiquement, l'équipage a dû affaler la voile de la chaloupe de manière à laisser l'esquif dériver vers l'embouchure du chenal.Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest, 2018, Thierry Sauzeau (Cairn.info)
Il chassa d'un geste badin les jérémiades à venir et alla, titubant, s'affaler sur la couche qui n'avait plus rien de nuptial.Vie sociale et traitements, 2007 (Cairn.info)
Au café ils prennent une pause qui consiste à s'affaler sur les sièges, jambes écartées et ventre en avant.Poésie, 2020, Daniel de Roulet, Martin Rueff (Cairn.info)
Elles ont envie de s'affaler devant la télévision et d'avaler des chips et une boisson gazeuse et leurs enfants imitent leur comportement.Europarl
Les milles qui seront pris maintenant vaudront cher quand le vent refusera et qu'il sera temps d'affaler le spi.Ouest-France, 21/09/2014
Ce kit complet permet d'envoyer ou d'affaler, depuis le cockpit du navire, une trinquette sur étai largable avec ses écoutes contenues dans un sac.Ouest-France, Michel GODIN, 16/11/2016
J'arrive au salon me traînant, épuisée du souci que je porte en moi, et vais m'affaler sur un fauteuil près du feu.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Se verser un whisky en rentrant du bureau pour décompresser, s'affaler sur le canapé devant sa série préférée peuvent ainsi devenir des routines bien ancrées.Ça m'intéresse, 06/10/2020, « Qu'est-ce-qui nous motive ? »
Pile à l'heure, les nageurs sauveteurs vont affaler la flamme verte et donner trois coups de sifflet : la plage n'est plus surveillée.Ouest-France, Julia MAZ-LOUMIDES, 03/08/2019
Le kalsarikänni consiste à se mettre en sous-vêtements et s'affaler dans son canapé, seul, avec une bouteille de vin et un bol de cacahuètes.Ouest-France, 10/10/2018
La manoeuvre fut longue : d'abord rouler et affaler le genaker, puis le remplacer par le grand spi.Ouest-France, 19/11/2018
Temps à affaler : 26 jours, 4 heures et 13 minutes (pour couvrir 8 800 milles, soit 16 300 km).Ouest-France, 18/10/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AFFALER

se dit en general, pour dire, Abaisser. Il faut affaler cette manoeuvre, cette poulie, c'est à dire, il la faut faire baisser.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de l’automne Top 10 des mots de l’automne

Le retour de l’automne s’accompagne souvent d’une saveur douce-amère. Certains craignent la baisse de la luminosité et le premier rhume de la...

Marjorie Jean 28/09/2022