Email catcher

se vautrer

définitions

se vautrer ​​​ verbe pronominal réfléchi

Se coucher, s'étendre (sur, dans qqch.) en prenant une position abandonnée (II, 2). au participe passé Il reste des heures vautré sur son lit.
Se complaire. Ils se vautraient dans la paresse.
familier Faire une chute, tomber.
Subir un échec. Elle s'est vautrée aux examens.

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je me vautre

tu te vautres

il se vautre / elle se vautre

nous nous vautrons

vous vous vautrez

ils se vautrent / elles se vautrent

imparfait

je me vautrais

tu te vautrais

il se vautrait / elle se vautrait

nous nous vautrions

vous vous vautriez

ils se vautraient / elles se vautraient

passé simple

je me vautrai

tu te vautras

il se vautra / elle se vautra

nous nous vautrâmes

vous vous vautrâtes

ils se vautrèrent / elles se vautrèrent

futur simple

je me vautrerai

tu te vautreras

il se vautrera / elle se vautrera

nous nous vautrerons

vous vous vautrerez

ils se vautreront / elles se vautreront

synonymes

vautrer se verbe pronominal

s'affaler, se coucher, s'étaler, se prélasser, se rouler, se traîner, s'avachir (familier)

s'adonner, s'abandonner, se complaire, se livrer, sombrer

[familier] tomber, s'affaler, basculer, culbuter, dégringoler, s'écrouler, s'effondrer, être précipité, faire une chute, mordre la poussière, trébucher, débarouler (région.), se casser la binette, la figure, la gueule (familier), chuter (familier), dinguer (familier), s'étaler (familier), se ficher, se foutre, se flanquer par terre (familier), se gaufrer (familier), prendre, ramasser une bûche (familier), prendre, ramasser une gamelle (familier), prendre, ramasser une pelle (familier), prendre, ramasser un gadin (familier), se rétamer (familier), valdinguer (familier), se casser la pipe (familier, Belgique), faire pouf (langage des enfants), se casser la margoulette (vieilli, familier), prendre un billet de parterre (vieux, familier), choir (vieux ou littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans un recoin de la forêt, le chasseur nous conduit près d'une souille, petite mare où les sangliers aiment se vautrer.Ouest-France, Marie-Claudine CHAUPITRE, 10/02/2019
Qu'en ce début d'année qu'on voulait optimiste mais qui nous offre surtout des sujets graves, le neurone peut avoir plaisir à se vautrer un court moment dans la facilité.Ouest-France, Stéphanie SÉJOURNÉ-DUROY, 12/01/2014
Deux gages de qualité, sans risques de voir la série se vautrer dans le pathos ou le sordide.Ouest-France, Thomas HENG, 24/10/2018
Au début, on voit des chiots patauds se vautrer dans le couloir en courant sur la nourriture.Ouest-France, 16/10/2017
Et beaucoup moins que de rester vautrer dans son canapé à ne rien faire.Ouest-France, Christian VEYRE, 24/10/2018
Il ne s'agit nullement de se vautrer dans un pessimisme somme toute quiétiste.Lignes, 2007, Martin Crowley (Cairn.info)
Ni se vautrer dans des jérémiades hypocrites et infantilisantes au lieu de se prendre en charge.Présence Africaine, 2012, Gilbert Tshilumba Kalombo M. (Cairn.info)
On peut alors se vautrer sans façon, sur les fleurs d'un canapé ou boire l'apéritif sur les branches d'un palmier.Ouest-France, 03/01/2019
C'était à qui se vautrerait dans la fange, et nos neveux se refuseront à croire ce que je vais rapporter.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Et, en même temps, il ne s'agit pas non plus de se vautrer dans ce rappel.Pardès, 2009, Raphaël Draï (Cairn.info)
Quelque pourceau ivre est venu se vautrer sur cette rose !Hector France (1837-1908)
Des moments intenses durant lesquels il a été aussi question de se vautrer dans les livres, de nourrir son imaginaire.Africultures, 2016 (Cairn.info)
C'était un fumier d'éloges, assez vaste pour qu'il pût y vautrer à l'aise son grand corps.Émile Zola (1840-1902)
Lâchés par un système qui promettait au moins de quoi manger chaque jour, ils ont observé avec stupeur leurs anciens cadres se vautrer dans le luxe.Ouest-France, 16/06/2021
Le fadet ne s'en aperçut pas tout de suite, occupé qu'il était à se vautrer dans la galette au fromage.George Sand (1804-1876)
Il faut aussi avoir vu son père se vautrer dans la boue du faux.Vertigo, 2008, Hervé Aubron (Cairn.info)
Deux gages de qualité, sans risque de voir la série se vautrer dans le pathos ou le sordide.Ouest-France, Thomas HENG, 24/10/2018
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VEAUTRER » v. n.

qui ne se dit qu'avec le pronom personnel. S'étendre de son long, se rouler sur la terre, sur le plancher. Il se veautre comme un pourceau dans la boüe. Ce mot vient de volutare. Menage.
 
VEAUTRER, se dit figurément de ceux qui sont engagez dans le peché, & sur tout dans l'ordure & l'impureté. Cet homme s'est veautré dans toutes sortes de débauches, est dans la prostitution.
Drôles d'expressions Être comme un coq en pâte Être comme un coq en pâte

Le roi de la basse-cour n’est pas devenu le totem des Français par hasard.

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 21/12/2021