Email catcher

affectionné

Définition

Définition de affectionné ​​​ , affectionnée ​​​ adjectif

vieilli Attaché par l'affection, dévoué. Votre fille affectionnée.

Synonymes

Synonymes de affectionné, affectionnée adjectif

affectueux, aimant, dévoué, fidèle, tendre

aimé, préféré

Exemples

Phrases avec le mot affectionné

Il aura toujours affectionné cependant le face-à-face et éprouvait un grand besoin de formuler ses idées oralement, de penser à haute voix et de dicter ses pensées.Lignes, 2009, Plinio Prado (Cairn.info)
Simplement, notent les auteurs, il était probable – un mot affectionné par eux – que la procédure aboutisse et qu'elle aboutisse à une destitution.Droits, 2012, Julien Boudon (Cairn.info)
Pour cet effet il affectoit en toutes rencontres d'être très affectionné au peuple.Gatien de Courtilz de Sandras (1644-1712)
Mais ce sont pourtant les blessés surtout, les blessés du cœur, qui ont affectionné ce lieu.Jules Michelet (1798-1874)
Il n'utilise pas le terme préféré mais plutôt l'adjectif affectionné.Spécificités, 2009, Carla Gueli, Alice Georget (Cairn.info)
Corbinelli, en effet, naturellement sensible et affectionné, s'occupait toujours des amis qu'il s'était faits, et tous ses amis s'occupaient de lui.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
En effet, l'espace est affectionné par les oiseaux d'eau, qui trouvent ici reposoir et réfectoire.Ouest-France, 30/12/2020
Si l'humain adhère affectivement (adfectus) aux environnements numériques, il en est affecté, mais aussi affectionné.Lumen Vitae, 2020, Gemma Serrano (Cairn.info)
J'ai besoin de vous, c'est-à-dire de votre ministère affectionné.Pétrus Borel (1809-1859)
C'est un air, un ton, une façon de fixer, sur l'écran de télévision, son medium affectionné, l'autre invisible qu'il prend à témoin.Lignes, 2010, René Schérer (Cairn.info)
Le récit ne lui appartient pas, il lui échappe, et lui-même, loin d'être l'auteur d'une fiction, ne serait rien d'autre qu'une célébrité éclairée en visite dans un pays affectionné.Vertigo, 2002, Jean Breschand (Cairn.info)
Les juristes romains, chacun le sait, ont particulièrement affectionné le genre de la définition.Droits, 2004, jean-marie carbasse (Cairn.info)
J'embrasserai avec plaisir l'occasion de vous en donner des preuves et de vous convaincre, monsieur, combien je suis votre très affectionné ami.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
Adieu, croyez-moi toujours votre bien affectionné et dévoué.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Elles lui donnèrent six fils, qui tous surent vite composer le mode lyrique affectionné par la famille.Po&sie, 2015, Mick Gewinner, Abdelvetah Alemana (Cairn.info)
Toutes les familles ne sont pas éprouvées par le choc de la disparition plus ou moins brutale du parent affectionné.Revue française de sociologie, 2005, Pascale Trompette (Cairn.info)
Il voit convoquer au détriment d'une forme de sagesse humaine un principe de précaution intellectuellement affectionné.Les cahiers de la justice, 2020, Jean-Louis Gillet (Cairn.info)
Ainsi finit la vie du plus reconnaissant, du plus fidèle, du plus candide, du plus affectionné serviteur qui fût jamais.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Je suis, monsieur, avec une estime singulière, votre très affectionné ami.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AFFECTIONNÉ, ÉE part. pass. & adj.

On finit les lettres par cette formule, Vostre tres-humble & tres-affectionné serviteur. On a usé de cette formule differemment selon les temps & les personnes. Il n'y a que 30. ou 40. ans qu'on s'en servoit en escrivant aux personnes de la premiere qualité : & même M. D'Urfé en a usé dans la souscription de l'Epistre Dedicatoire de son Astrée au Roy deffunct en l'année 1620. Il y en a grand nombre d'autres exemples. Mais depuis on s'est rendu plus delicat, & on a mis au lieu d'affectionné, le mot d'obeïssant, à ceux qui avoient la moindre élevation, ou à qui on vouloit faire civilité. On a retranché le superlatif en écrivant aux inferieurs ; & toûjours en diminuant, on a dit Vostre affectionné à vous servir en écrivant à quelque paysan ou artisan ; & enfin Vostre affectionné à vous rendre service, quand un Grand Seigneur écrivoit à un domestique, ou à quelqu'un de sa dependance.
 
On dit qu'un homme est mal affectionné envers un autre, pour dire, qu'il luy nuit sourdement dans les occasions.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine