tendre

 

définitions

tendre ​​​ verbe

verbe transitif direct
Tirer sur (une chose souple ou élastique), de manière à la rendre droite (➙ tension ; tendu). Tendre une corde. Tendre un arc. ➙ bander. —  Tendre ses muscles, les raidir. ➙ contracter.
au figuré (pronominal) Leurs rapports se tendent, se sont tendus. ➙ tendu (4).
Déployer en allongeant en tous sens. Tendre un filet. —  au figuré Tendre un piège, une embuscade.
Recouvrir d'une chose tendue (➙ tenture). Tendre un mur de tissu. ➙ tapisser.
Allonger ou présenter en avançant (une partie du corps). —  Tendre les bras (pour accueillir, embrasser). —  Tendre la main, pour prendre ; pour saluer ; pour demander l'aumône ; pour aider, secourir. Tendre à qqn une main secourable. —  locution Tendre l'oreille : écouter avec attention. ➙ dresser.
Présenter (qqch.) à qqn. ➙ donner.
verbe transitif indirect
Tendre à, vers : avoir un but, une fin et s'en rapprocher d'une manière délibérée. ➙ viser à; tendance. Tendre à la perfection.
(choses) Tendre à (+ infinitif) : avoir tendance à, évoluer de façon à. La situation tend à s'améliorer.
Conduire, mener à (un résultat), sans réaliser pleinement. Ceci tend, tendrait à prouver que… ➙ sembler.

tendre ​​​ adjectif et nom

(choses) Qui se laisse facilement entamer, qui oppose peu de résistance (opposé à dur). ➙ mou. Une viande tendre (➙ tendreté). —  Roche tendre, moins dure que d'autres.
Délicat, fragile. L'âge tendre, le jeune âge. Tendre enfance.
(personnes) Porté à la sensibilité, aux affections. ➙ sensible ; attendrir, tendresse. Tendre et passionné. —  nom Un, une tendre. ➙ sentimental. —  familier N'être pas tendre pour qqn, être sévère, impitoyable.
(sentiments) Qui présente un caractère de douceur et de délicatesse. Une tendre amitié. —  Qui manifeste l'affection. Un tendre aveu. ➙ amoureux. Un regard tendre. ➙ caressant, langoureux.
(couleurs) Doux, atténué. Un rose tendre. ➙ pâle.
nom masculin vieux Les sentiments, les émotions tendres.
littéraire Le royaume de Tendre (imaginé par Mlle de Scudéry, dans son roman Clélie). La carte du Tendre, topographie des sentiments amoureux.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je tends

tu tends

il tend / elle tend

nous tendons

vous tendez

ils tendent / elles tendent

imparfait

je tendais

tu tendais

il tendait / elle tendait

nous tendions

vous tendiez

ils tendaient / elles tendaient

passé simple

je tendis

tu tendis

il tendit / elle tendit

nous tendîmes

vous tendîtes

ils tendirent / elles tendirent

futur simple

je tendrai

tu tendras

il tendra / elle tendra

nous tendrons

vous tendrez

ils tendront / elles tendront

 

synonymes

tendre verbe transitif

tirer, bander, contracter, raidir

donner, avancer, présenter

[partie du corps] allonger, avancer, étendre, lancer, présenter

[un piège] disposer, dresser

[un mur, une pièce] tapisser, recouvrir

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les politiques de développement rural doivent tendre vers des stratégies qui n'entraînent pas le ralentissement ou l'arrêt des activités agricoles de la population rurale.Europarl
Vous étiez classique dès vos jeunes ans, et cet état d'une âme tendre et virginale vous a permis de vivre en paix votre jeunesse.Émile Zola (1840-1902)
Chaque démarche d'un parti semblait nécessairement à l'autre tendre à violer la paix ; ce qu'on se permettait à soi-même n'avait pour objet que de la maintenir.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Je trouve, en écrivant ceci, que rien n'est moins tendre que ce que je dis ; comment !Madame de Sévigné (1626-1696)
Nous devons inculquer des valeurs positives et des qualités morales à nos enfants, dès leur plus tendre enfance.Europarl
Cependant, son premier amour, la plus tendre et la plus chérie de ses mères ne lui avait point été enlevée ; la supérieure restait.Émile Souvestre (1806-1854)
Car, chers collègues, n'avons-nous pas déclaré en '98 vouloir tendre à une protection maximale de la santé publique ?Europarl
Cela entraîne pour chaque projet touristique la nécessité de tendre à un tourisme fonctionnant toute l'année.Europarl
Nous considérons la construction européenne comme un projet souhaitable, démocratique et progressiste, qui doit tendre à la solidarité et à la prospérité commune.Europarl
Alors, au lieu de tendre la main, il demandait si l'on n'avait pas quelque commission à lui donner.Jules Verne (1828-1905)
Quand il prit enfin la parole, il y avait dans sa voix une émotion triste et presque tendre.Paul Féval (1816-1887)
Je sais qu'il paraît un peu facile de parler de « croissance économique inclusive », mais c'est exactement ce vers quoi nous essayons de tendre en modifiant nos politiques de développement.Europarl
Notre politique en matière de climat devrait tendre à améliorer la qualité de notre environnement.Europarl
J'ai vu par quelques mots qu'elle connaissait son existence et le tendre intérêt que je prends à cette jeune personne, qui ne sera pas hélas !Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Quels que puissent être les maux dont un cœur trop tendre est la cause, on ne doit rien espérer de celui qui ne l'est point.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Elle est une tendre avertie, qui placerait sa confiance mieux que ses économies, mais qui n'a point été à même d'en faire l'expérience.René Bazin (1853-1932)
Ame ouverte et tendre, elle participait à la vie de tout ce qui vivait ; elle avait besoin d'aimer tout ce qui pouvait être aimé.Émile Souvestre (1806-1854)
Nous devons tendre la main à la société civile et aux médias, et toutes les conférences prévues par la présidence autrichienne sur le sujet sont les bienvenues.Europarl
Quatrièmement, il faut tendre à la réduction générale de la durée du temps de travail.Europarl
Nous pouvons – et nous devons – toutefois régler nos propres dissensions et tendre vers une politique extérieure et de sécurité commune.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TENDRE » adj. m. & f.

Corps solide dont les parties ne sont pas compactes, ni serrées, qui obeït à la dent, au ferrement. Le pain tendre, qui est nouvellement cuit, & opposé à rassis. La jeune chair est tendre. Les raves ne sont plus tendres, quand elles sont cordées. Les plantes, les legumes sont tendres dans leur nouveauté. Le bois blanc, comme le saule, le bouleau, est plus tendre que le chesne, le buis, l'ebene, le gayac. La pierre de St. Leu est plus tendre que le franc liais ; l'albastre que le marbre ; & le marbre que le porphyre. En matiere de pierreries, plus elles sont tendres, moins elles sont estimées, comme l'esmeraude & l'amethiste à l'égard du diamant & du rubi ; les opales de Boheme à comparaison des Orientales. Ce mot vient du Latin tener.
 
TENDRE, se dit aussi de ce qui est delicat, foible, qui a peu de resistance, qui est sensible. La jeunesse est un âge tendre. Il a esté vertueux dés ses plus tendres années.
 
Que les gens de sçavoir ont la visiere tendre.
 
C'est un vers de Regnier. Un cheval est tendre à l'esperon, pour dire, sensible : on dit aussi, tendre aux mouches, pour dire, qu'il les souffre impatiemment. Ce chapon est si tendre, qu'il est fort difficile de le larder. On dit aussi, qu'il est tendre au couteau, qu'il est tendre comme rosée. On dit d'un ouvrage de peinture & de sculpture, qu'il est tendre, qu'il a de la tendresse, qu'il est travaillé tendrement, pour dire, delicatement, poliment, quand les clairs & les bruns sont bien meslez, & les couleurs bien noyées & adoucies.
 
TENDRE, se dit figurément en choses spirituelles & morales. C'est un homme de bien qui a la conscience tendre, delicate, timorée. Il a l'ame tendre ou facilement esmeuë de compassion pour les miseres de son prochain. Il aime ses amis d'une amitié tendre. On a raffiné en ce siecle sur les tendres amours. La carte du Tendre de Clelie. On n'aime plus que les vers tendres, les billets tendres & passionnez, les sentimens tendres sur le Theatre.
 
TENDRE, se dit aussi au subst. Il a du tendre pour cette Dame. Elle a un furieux tendre pour ce cavalier.
 
On dit proverbialement, Jeune femme, pain tendre, & bois verd, mettent la maison au desert. On dit aussi, Dieu vous assiste, nostre pain est tendre, nos couteaux sont enrouillez.

Définition de « TENDRE » v. act. & n.

Bander avec effort quelque chose, la mettre en un estat violent. Tendre un arc, une arbaleste ; tendre un piege pour attraper des bestes nuisibles ; tendre une souriciere. Les baladins tendent des cordes pour danser dessus, pour voltiger. On tend des cordes à travers une riviere pour conduire un bac.
 
TENDRE, se dit aussi des choses qu'on esleve, ou qu'on attache, étant desployées selon toute leur longueur ou estenduë. Si-tost qu'on est campé, on tend, on esleve les tentes. Quand on voit un bon vent, on appareille, on tend les voiles. Quand on demenage, un Tapissier tend le lit & les tapisseries. Le jour de la Feste Dieu il y a obligation de tendre devant sa porte. On dit aussi en ce sens, Tendre des filets, les estendre de leur long dans la riviere, ou prés d'un bois ou passage.
 
TENDRE, se dit aussi en parlant des diverses attitudes & dispositions du corps. Cette femme a mauvaise grace, elle tend un vilain cou de gruë ; elle tend le ventre, comme quand elle est grosse. On fait tendre la main aux escoliers pour leur donner des ferules. L'Ecriture maudit celuy qui tend la jambe à un aveugle : elle louë celuy qui tend une jouë aprés avoir receu un soufflet sur l'autre. Ce miserable tend les bras au ciel pour implorer son secours. Tendre son chapeau, tendre un sac, pour recevoir quelque chose qu'on donne.
 
TENDRE, signifie encore, Aboutir à quelque chose, y viser. Toutes les actions des hommes tendent à un bien, vray ou apparent. Les symptomes de cette maladie monstrent qu'elle tend à la mort, qu'elle est mortelle ; qu'elle tend à sa fin, qu'on en guerira bientost. C'est un homme adroit qui tend à ses fins, qui pense autrement qu'il ne dit. Cet Advocat a fait un grand discours, qui ne tend, n'aboutit à rien. Ce Predicateur tend à l'Episcopat, y aspire.
 
TENDRE, se dit figurément en Morale. Il luy a tendu les bras dans sa misere, il l'a secouru, il l'a accueilli. Il a tendu tous les nerfs de son esprit, il a fait un effort d'imagination. Il ne faut pas que l'esprit soit tendu perpetuellement, qu'il travaille toûjours.
 
On dit proverbialement, qu'il vaut mieux tendre la main que le cou, pour dire, qu'il vaut mieux gueuser que voler, & se mettre en hasard d'estre pendu.
 
TENDU, UË. part. pass. & adj.
 
On dit qu'un homme a l'esprit tendu, pour dire, bien appliqué à quelque meditation ou composition.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020