affilé

 

définitions

affilé ​​​ , affilée adjectif

Tranchant, aiguisé. Un couteau bien affilé.
locution Avoir la langue bien affilée : être très bavard.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Qu'ils tirent leur couteau le mieux affilé, qu'ils lèvent leur tomahawk le plus lourd, car leur plus dangereux ennemi est entre leurs mains.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Ce couteau, long et affilé, était une pièce du service à découper.Eugène Chavette (1827-1902)
Il rouvrit sa trousse avec un grand soupir et y choisit le plus affilé de ses scalpels.Paul Féval (1816-1887)
La gorge évidemment avait été tranchée avec un instrument très-affilé, très-probablement un rasoir.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Si l'on doit nous couper la gorge, que ce soit avec un couteau bien affilé, et non avec de vieux ciseaux à ébrancher.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Si votre esprit est resté le même, le mien s'est affilé.Louis Ulbach (1822-1889)
Germain prit dans sa trousse un large scapel, bien affilé, et fendit le sac dans toute sa longueur.Paul Féval (1816-1887)
Chacun d'eux était muni d'un court harpon, en os ou silex affilé, au manche duquel était retenue, par une petite corde, une outre de peau remplie d'air.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Un bon compagnon, affilé du bec et sachant son latin, achète une paire de grègues ; il débat longtemps son prix et finit par la payer six écus.Gérard de Nerval (1808-1855)
Il tailla son crayon plus affilé que de coutume.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
On avait affilé la branche, pour réparer l'accident.Daniel Lesueur (1854-1921)
Quand je me souviens de cette soirée, de cette rencontre, de ce qu'il y eut de menace dans son regard affilé, je me rétracte.Louis Ulbach (1822-1889)
Aussitôt ils se mirent à l'ouvrage et l'écorchèrent avec un morceau de bois affilé, aussi promptement, même plus promptement que nous ne pourrions le faire avec un couteau.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Mais mieux vaut ne point s'attirer quelque mauvaise affaire, et ses camarades le retiennent au moment où sa main brandit un bowie- knife bien affilé.Jules Verne (1828-1905)
Il me semblait que le regard affilé de cet homme pesait comme un couperet sur mon front.Paul Féval (1816-1887)
A la sortie, le hardi page, le favori, de sa ceinture tire un poignard affilé, et lestement, d'un seul tour, coupe la belle robe verte aux reins.Jules Michelet (1798-1874)
Saisissant un couteau affilé, il écarta les pieds de la victime, et, avec une adresse merveilleuse, il éventra le bouc d'un seul coup.Ernest Capendu (1826-1868)
Le chef lui avait donné une espèce de tranchelard de dix-huit pouces de long, pliant comme un fleuret et affilé comme un rasoir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le peuple est en général aux mains des rois ce qu'un couteau bien affilé est aux mains des enfans : il est rare qu'ils s'en servent sans se blesser.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Noter sur ses tablettes Noter sur ses tablettes

Noter sur ses tablettes : prendre bonne note de quelque chose.

Alain Rey 28/09/2020