aiguiser

 

définitions

aiguiser ​​​ verbe transitif

Rendre tranchant ou pointu. ➙ affiler, affûter. Aiguiser un couteau.
Rendre plus vif, plus pénétrant. Aiguiser l'appétit.
littéraire Affiner, polir. —  au participe passé Un esprit aiguisé. ➙ affûté.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'aiguise

tu aiguises

il aiguise / elle aiguise

nous aiguisons

vous aiguisez

ils aiguisent / elles aiguisent

imparfait

j'aiguisais

tu aiguisais

il aiguisait / elle aiguisait

nous aiguisions

vous aiguisiez

ils aiguisaient / elles aiguisaient

passé simple

j'aiguisai

tu aiguisas

il aiguisa / elle aiguisa

nous aiguisâmes

vous aiguisâtes

ils aiguisèrent / elles aiguisèrent

futur simple

j'aiguiserai

tu aiguiseras

il aiguisera / elle aiguisera

nous aiguiserons

vous aiguiserez

ils aiguiseront / elles aiguiseront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sa sensibilité devait d'ailleurs, pour s'aiguiser toujours plus et se rajeunir, s'exercer sur des objets aussi divers que possible.Jules Lemaître (1853-1914)
Tout ce qui tend à l'accroître, à l'aiguiser devrait, par conséquent être banni, de l'éducation que nous recevons des autres et de celle que nous nous donnons à nous-mêmes.Dora Melegari (1849-1924)
Voulez-vous aiguiser votre esprit et le préparer à découvrir un jour par lui-même, exercez-le d'abord sur ce qui a été inventé par d'autres.René Descartes (1596-1650)
Et, afin de le mieux dissimuler, on avait aussi diminué l'autre branche sur la meule à aiguiser.Daniel Lesueur (1854-1921)
Je possédais bien une pierre à aiguiser, mais je ne pouvais la faire tourner en même temps que je repassais.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Pour répondre à la question du nabab, il tâcha d'aiguiser son sourire le plus railleur.Paul Féval (1816-1887)
Pour s'aiguiser l'esprit, on se propose certaines énigmes, vulgairement appelées devignottes : enfin on se fait mutuellement confidence de ses affaires et de ses amours et l'on chante des chansons.Paul Sébillot (1843-1918)
Des compagnons, voilà ce que cherche le créateur, de ceux qui savent aiguiser leurs faucilles.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Il était accroupi plutôt qu'assis sur son billot, et il s'occupait très consciencieusement à aiguiser son couteau.Michel Zévaco (1860-1918)
Le pseudo-muet se contenta de sourire à ces aimables paroles et continua, à faucher avec la même ardeur jusqu'au soir, ne s'arrêtant que pour boire ou aiguiser sa faulx.Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Promenez-vous là un moment, pour vous aiguiser l'appétit, et bientôt je vous enverrai mon domestique pour vous prévenir que le déjeuner est servi.Paul Lacroix (1806-1884)
On sait que les politiques ont regardé cette forme de gouvernement comme la plus capable d'éclairer une nation sur ses intérêts, et d'aiguiser l'esprit et le courage des citoyens.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Ce beau fruit qu'il n'avoit goûté que du bout des lèvres, ne faisoit qu'aiguiser, s'il faut ainsi dire, son appétit, et échauffer son imagination.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Vere, voilà bien débuté, c'est bien ce que je vous ai dit ; c'est bien à propos d'aiguiser les dents, que male meule te puisse moudre.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Son sol renferme la pierre de taille, la pierre à aiguiser, le fer oxidulé et peut-être même le fer limoneux.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Beaucoup plus qu'amicale, beaucoup moins qu'amoureuse, juste ce qu'il faut pour s'aiguiser le cœur et souffrir.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Je me trouvai là tout à point pour aiguiser l'appétit de ces rictus faméliques qui ne pouvaient plus dévorer ni princes, ni ministres.Armand de Pontmartin (1811-1890)
J'avais eu soin de l'aiguiser sur un grès, et elle pouvait me servir à percer la pierre ; mais il était impossible qu'elle la perçât de part en part.Henri Masers de Latude (1725-1805)
C'est un des tristes fruits de la servitude que de flétrir la dignité individuelle et d'aiguiser les appétits physiques.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
L'assemblée frémit de joie en entendant ce programme, et chacun, en secret, se mit à aiguiser ses ailes.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AIGUISER » v. act.

Rendre picquant & trenchant en frottant sur quelque meule ou pierre dure. Les faucheurs aiguisent leurs faulx de moment en moment avec des queux ou des dalles. les tailleurs de pierre aiguisent leurs marteaux & leurs ciseaux sur des pavez. on porte les couteaux & les rasoirs chez les émouleurs pour les aiguiser & les passer sur la meule, sur la pierre pour leur donner le fil.
 
AIGUISER, se dit figurément de l'esprit & de quelques passions. Les Conferences Academiques aiguisent l'esprit, le rendent plus subtil, plus prompt à l'estude. un ragoust aiguise l'appetit, l'augmente, le renouvelle.
 
On dit proverbialement, Aiguiser ses couteaux, pour dire, Se preparer au combat : Aiguiser ses dents, pour dire, Se preparer à bien manger.
 
AIGUISÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
AIGUISÉ, en termes de Blason, se dit des pieces qui ont les bouts aigus & terminez en pointe : comme, une croix aiguisée, une fasce aiguisée, des pals aiguisez. Quand ils ne sont pointus que par le bout d'embas, on les appelle fichez.
 
Ces mots viennent du Latin acuere, qui a la même signification.
Vidéos Hashtag, par Alain Rey Hashtag, par Alain Rey

Saviez-vous que l'anglicisme hashtag est fondé sur le mot français « hacher », lui-même d'origine germanique ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot. 

Alain Rey 15/09/2020