affirmatif

 

définitions

affirmatif ​​​ , affirmative ​​​ adjectif, nom féminin et adverbe

adjectif (personnes) Qui affirme, ne laisse planer aucun doute. ➙ net.
(choses) Qui constitue, exprime une affirmation dans la forme. Faire un signe affirmatif.
nom féminin Répondre par l'affirmative, répondre oui.
adverbe (dans les transmissions) Oui.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Abélard, moins net peut-être et moins affirmatif, discute plus régulièrement, et fait habilement servir la dialectique à l'exposition des vérités métaphysiques et morales.Charles de Rémusat (1797-1875)
Il suivit le domestique, après avoir questionné du regard la servante qui lui répondit par un signe affirmatif.Jules Moinaux (1815-1895)
Le ton du narrateur était si formellement affirmatif que nous avions perdu de vue l'occasion, l'objet du récit.Pierre Louÿs (1870-1925)
Et, dans le cas affirmatif, cet étiquetage doit-il respecter les dispositions du règlement ou non ?Europarl
Le major eut un signe de tête affirmatif pour ces dernières paroles comme pour celles qui les avaient précédées.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Le bandit fit un geste affirmatif de la tête, toucha légèrement le bras de son frère, et tous deux s'élançant en même temps à terre disparurent en courant dans l'obscurité.Gustave Aimard (1818-1883)
Ma sœur a fait un signe de tête affirmatif ; et, aussitôt, elle s'est approchée d'une des voitures.Georges Darien (1862-1921)
À ce nom, le mourant rouvrit les yeux, et sa tête s'abaissa comme pour faire un signe affirmatif.Jules Verne (1828-1905)
Sans répondre directement, il fit un signe affirmatif, car la gêne qu'il éprouvait déjà en montant l'escalier lui devenait plus pénible, et sa conscience était moins ferme.Hector Malot (1830-1907)
Canada regarda autour de lui en jouant du marteau et fit un mouvement de tête affirmatif.Amédée Achard (1814-1875)
Et, sur cette réponse, le juge fit un signe à son greffier, qui sortit par la porte du fond, après avoir fait un geste affirmatif.Jules Verne (1828-1905)
Le mendiant se retourna vers moi pour savoir s'il devait continuer ; je lui fis un signe affirmatif ; au même instant survenait un autre voyageur.Jules Janin (1804-1874)
Mais le petit vieux avait sa grimace souriante, et il parlait avec calme et d'un ton absolument affirmatif.Alexis Bouvier (1836-1892)
Il me fit un nouveau signe de tête affirmatif... car ces gens-là regardent à prononcer une parole de trop.Eugène Sue (1804-1857)
Mais les yeux bleus de sa femme s'élargissaient, devenaient si grands, qu'il s'effraya d'être affirmatif.Émile Zola (1840-1902)
Comme il demandait si sa sœur était au logis, la servante répondit par un grognement affirmatif.André Theuriet (1833-1907)
Le général, un peu surpris de se voir questionné par celui qu'il venait interroger, fit un signe affirmatif.Victor Hugo (1802-1885)
L'avis était bon à suivre ; aussi, l'écuyer y répondit-il par un signe de tête affirmatif.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Enjolras, toujours accoudé à son créneau, sans quitter des yeux l'extrémité de la rue, fit un signe de tête affirmatif.Victor Hugo (1802-1885)
Aussi bien, parmi tous les rapprochements qu'on a pu faire, il en est assez peu pour lesquels il soit permis d'être affirmatif et qui prouvent une incontestable influence.Pierre Villey (1879-1933)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AFFIRMATIF, IVE » adj.

Terme qui affirme. Vous soustenez que cela est ainsi d'une maniere si affirmative, d'un ton si affirmatif, qu'il faut vous en croire. Ouy, est une particule affirmative.
 
AFFIRMATIVE, est aussi quelquefois substantif. Prendre l'affirmative pour quelqu'un, c'est se declarer pour luy. Il prend toûjours l'affirmative contre moy, c'est à dire, Il est toûjours contraire à mes sentimens.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020