alacrité

définitions

alacrité ​​​ nom féminin

littéraire Vivacité et enjouement.

synonymes

alacrité nom féminin

vivacité, allant, enjouement, entrain, gaieté

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le bon ordre et l'alacrité qu'ils mirent dans leur réponse à l'appel de leurs chefs ne sauraient être trop loués.Charles Roger Daoust (1865-1924)
La lecture de ses articles donne à ses lecteurs une espèce d'alacrité.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
D'où lui viennent, ces délicatesses d'âme, une telle alacrité de jugement, d'aussi jolies trouvailles de l'esprit ?Hector Bernier (1886-1947)
Votre mélancolie est plus noble et plus utile qu'aucune alacrité.Maurice Barrès (1862-1923)
Voûtée, ratatinée comme une pomme blette, presque sexagénaire, encore alerte, et ingambe, ses yeux injectés pétillaient d'alacrité.Georges Eekhoud (1854-1927)
Aux commissures de ses lèvres déprimées, sous son sourcil grisâtre, dans l'alacrité de sa démarche, il avait déjà lu les noirceurs nouvelles, le triomphe de quelque méfait inconnu.Octave Féré (1815-1875)
Il a, de son pays, la gaieté, l'alacrité d'humeur, la facilité heureuse, l'optimisme – sans en avoir la suffisance ni la naïveté toujours prompte aux enthousiasmes.Jules Lemaître (1853-1914)
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010 Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010

Les mots qui apparaissent ou se répandent à une période donnée sont toujours le reflet de l’esprit de cette époque et des mutations de la société. Sans surprise, ceux de la décennie qui vient de s’achever concernent avant tout les technologies numériques, mais aussi la vie quotidienne, l’économie et la politique. Voici une rétrospective des années 2010 à travers le top des néologismes qui nous ont le plus marqués.

Édouard Trouillez 11/05/2020