alacrité

 

définitions

alacrité ​​​ nom féminin

littéraire Vivacité et enjouement.
 

synonymes

alacrité nom féminin

vivacité, allant, enjouement, entrain, gaieté

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le bon ordre et l'alacrité qu'ils mirent dans leur réponse à l'appel de leurs chefs ne sauraient être trop loués.Charles Roger Daoust (1865-1924)
La lecture de ses articles donne à ses lecteurs une espèce d'alacrité.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
D'où lui viennent, ces délicatesses d'âme, une telle alacrité de jugement, d'aussi jolies trouvailles de l'esprit ?Hector Bernier (1886-1947)
Votre mélancolie est plus noble et plus utile qu'aucune alacrité.Maurice Barrès (1862-1923)
Voûtée, ratatinée comme une pomme blette, presque sexagénaire, encore alerte, et ingambe, ses yeux injectés pétillaient d'alacrité.Georges Eekhoud (1854-1927)
Aux commissures de ses lèvres déprimées, sous son sourcil grisâtre, dans l'alacrité de sa démarche, il avait déjà lu les noirceurs nouvelles, le triomphe de quelque méfait inconnu.Octave Féré (1815-1875)
Il a, de son pays, la gaieté, l'alacrité d'humeur, la facilité heureuse, l'optimisme – sans en avoir la suffisance ni la naïveté toujours prompte aux enthousiasmes.Jules Lemaître (1853-1914)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020