entrain

 

définitions

entrain ​​​ nom masculin

Vivacité et bonne humeur communicatives. ➙ ardeur, enthousiasme, fougue, vivacité. Avoir de l'entrain ; être plein d'entrain (➙ boute-en-train).
(actes, paroles) Animation gaie. La conversation manque d'entrain.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et quel robuste appétit, avec quel entrain, quelle liberté de conscience il manœuvrait, tout en parlant, sa double rangée de dents blanches.Alphonse Daudet (1840-1897)
J'ai aussi déjà dit sa folle satisfaction des ordonnances et son puéril entrain de cette bataille des trois journées où la monarchie était en jeu.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Depuis que le monde existe, jamais on ne se ruina avec plus de fougue, plus d'imagination, plus d'entrain, plus de gaieté.Ernest Renan (1823-1892)
Je vous confesserai que, souvent, cet entrain m'assourdit et me bouscule ; j'ai envie de demander grâce.Jules Lemaître (1853-1914)
Je ne peux cependant pas m'empêcher de penser qu'il y manque un peu d'entrain et de dynamisme.Europarl
Il n'est pas une « agitation » locale à laquelle les femmes américaines ne prennent part avec entrain.Charles Turgeon (1855-1934)
Il faut bien le dire, le succès est surtout pour les zouaves et les turcos, qui sont d'un entrain effroyable et d'une verve étourdissante.Georges Darien (1862-1921)
Lorsque la présidence entrante présente son programme, elle peut souvent donner l’impression de manquer d’entrain ou d’intérêt et la réaction qui s’ensuit manque également d’entrain.Europarl
C'était quelque chose de curieux que l'entrain, et, en même temps, l'inexpérience qui présidèrent au commencement de ce travail.Henri Durand-Brager (1814-1879)
Combien d'autres, parmi les chefs, marchent désormais d'un pas alourdi et traînant, sans l'entrain et la vigueur d'autrefois !Albert Vandal (1853-1910)
Cela se fit avec entrain et naturel parce que la nécessité souveraine nouait elle-même les liens d'entente.Émile Verhaeren (1855-1916)
L'entrain était même si complet que personne ne songeait à consulter l'horloge suspendue à l'une des parois du wagon.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Les longs pistons se développaient avec entrain, et les énormes cylindres, oscillant sur leurs tourillons, ressemblaient à une sonnerie de grosses cloches lancées à toute volée.Jules Verne (1828-1905)
Le cours d'analyse supérieure, le cours de mécanique, ils les suivent avec entrain : ils sont entraînés par les mathématiques spéciales.Gustave Le Bon (1841-1931)
Tout fut fait avec la promptitude et l'entrain que cet excellent homme, toujours pressé du bonheur d'autrui, mettait à une bonne action.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ils étaient pleins d'entrain, volaient fréquemment dans la caverne, en ressortaient, et, se posant parfois à l'entrée, sur un arbre favori, semblaient engagés dans l'entretien le plus intéressant.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'un d'eux, qui avait assisté aux représentations d'une troupe italienne, en contrefaisait les acteurs et surtout les actrices, paroles, chants et gestes, avec beaucoup de gaieté et d'entrain.Théophile Gautier (1811-1872)
Et c'est justice : il a l'ardeur, l'entrain, et, dans une langue très mêlée, de l'esprit et du trait.Anatole France (1844-1924)
Un grand concours de foule, du monde à toutes les fenêtres ; mais, malgré tout, l'entrain, la gaieté, n'étaient pas de la fête.Alphonse Daudet (1840-1897)
Il va et vient à grands pas, donne des avis, interpelle, s'agite sans parvenir à nous communiquer son entrain.Jules Renard (1864-1910)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Avoir la science infuse Avoir la science infuse

Avoir la science infuse : prétendre tout savoir.

Alain Rey 10/06/2020