alcôve

 

définitions

alcôve ​​​ nom féminin

Enfoncement ménagé dans une chambre pour un ou des lits.
abstrait Lieu des rapports amoureux. Des secrets d'alcôve.
 

synonymes

alcôve nom féminin

renfoncement, niche, réduit

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les nefs en prenaient des allures intimes d'alcôve dans une lueur pourprée douce et tiède.Aimery de Comminges (1862-1925)
Lorsque tout le monde fut endormi, une porte invisible s'ouvrit au fond de l'alcôve du lit : une femme parut, elle s'appuya avec précaution sur le lit.Alexis Bouvier (1836-1892)
Là, elles habitaient toutes deux dans une grande chambre nue, d'une misère digne et triste, dont une alcôve fermée occupait le fond.Émile Zola (1840-1902)
Auprès de la porte par laquelle je suis entré, une alcôve, un lit de chêne, vieille forme, à baldaquin.Jules Lermina (1839-1915)
Au fond, on voyait une alcôve entr'ouverte où le lit était demi-caché derrière les ruisselantes draperies de la mousseline indienne.Paul Féval (1816-1887)
Elle avait pris pour théâtre tout l'espace qui séparait le piano de l'alcôve, et, sur le fond rouge du rideau, elle se détachait comme une apparition de l'enfer.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Que de fois j'ai entendu bourdonner son rire dans l'ombre de mon alcôve, et grincer son ongle sur la soie des courtines de mon lit !Aloysius Bertrand (1807-1841)
Le susurrement d'une tige de fagot trop verte brûlant dans la cheminée, grande comme une alcôve, accompagne en sourdine le tic-tac d'une haute pendule de noyer.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
La pièce à droite de celle-ci était la chambre à coucher du chartreux ; au fond était située l'alcôve, très-basse et dallée en dessus comme un sépulcre.George Sand (1804-1876)
Elle rassembla toute son énergie, et, lentement, plus blanche qu'une statue, les dents serrées, les yeux secs et brillants, elle s'avança vers l'alcôve.Émile Gaboriau (1832-1873)
Agents, messagers de plaisir, sous l'ancien régime, témoins nécessaires du lever, des plus libres scènes d'alcôve, ils étaient aussi généralement libertins pour leur propre compte.Jules Michelet (1798-1874)
La pauvre prisonnière tomba assise, consternée, anéantie sur le lit, tout prêt, qui attendait dans une élégante alcôve.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Chose effrayante, on ne voyait pas de corps... mais seulement une tête, dont la carnation vivante se détachait de l'obscurité de l'alcôve...Eugène Sue (1804-1857)
Je vins me rasseoir auprès de la sale alcôve où je me devais coucher, réduit à contempler les personnages du papier peint qui en tapissait l'intérieur.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Deux petits lits emplissaient l'alcôve, et lorsque les châssis, tendus du même papier que les murs, étaient clos, la chambre se transformait en salon.Émile Zola (1840-1902)
Debout, crucifiée, la comtesse la laissait dire, lorsqu'il lui sembla entendre une plainte dans l'alcôve.Émile Zola (1840-1902)
Quand l'alcôve était habitée, un grand rideau de serge tiré de part en part dans l'oratoire cachait l'autel.Victor Hugo (1802-1885)
La nécessité, bottée et éperonnée, vint plus d'une fois soulever les rideaux de son alcôve au milieu de la nuit.Émile Gaboriau (1832-1873)
Charles, debout, se tenait au fond de l'alcôve, et le pharmacien, près de lui, gardait ce silence méditatif qu'il est convenable d'avoir dans les occasions sérieuses de la vie.Gustave Flaubert (1821-1880)
Les fenêtres des étages ouvertes mais grillées comme celles d'un couvent, épanchaient sur la foule les relents capiteux de l'alcôve.Georges Eekhoud (1854-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALCOVE » subst.

Les Architectes le font masculin, mais dans l'usage ordinaire il est feminin. C'est la partie d'une chambre qui est separée par une estrade & quelques colomnes ou ornements d'Architecture, où on place d'ordinaire le lit, ou des sieges pour recevoir une compagnie. Le mot est venu de l'Espagnol alcoba ; & les Espagnols l'ont pris de l'Arabe elkanf, où il signifie seulement un cabinet, ou le lieu où on dort ; ou d'elcobat, qui signifie tabernaculum.
Le mot du jour Tendresse Tendresse

Tendre renvoie, dès son apparition en français, à ce qui est jeune et plein de fraîcheur. Pensez à l’âge tendre ou au vert tendre des jeunes pousses à l’arrivée du printemps.

Aurore Vincenti 28/04/2020