renfoncement

définitions

renfoncement ​​​ nom masculin

Ce qui forme un creux. Le renfoncement d'une porte. —  Recoin, partie en retrait.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce disant, il assena sur le hangar un renfoncement formidable qui pulvérisa les poutres et fit voler les pierres de taille en éclats.Émile Zola (1840-1902)
Et, c'était, dans un renfoncement craintif, le lit-alcôve, aux rideaux bleu-nuit.Pierre Loti (1850-1923)
Vers midi, à la rage ardente du soleil, arrêt dans une maison-de-thé, – qui est au bord du chemin, hospitalière, dans un renfoncement ombreux et frais de la montagne.Pierre Loti (1850-1923)
C'est une maison sans apparence, pas très haute, donnant sur une sorte de renfoncement.Marie Quinton (1854-1933)
Elle se jeta tout effarée dans un renfoncement de porte où l'obscurité était complète, et s'y blottit en retenant son haleine.Marie d'Agoult (1805-1876)
Dans le renfoncement, il y avait une porte.Michel Zévaco (1860-1918)
Dans la demi-obscurité du renfoncement, il était impossible de bien se rendre compte de la métamorphose.Eugène Chavette (1827-1902)
Elles sont garnies, à l'intérieur du renfoncement, de rideaux d'un épais tissu d'argent adapté à la forme de la fenêtre et tombant librement à petits plis.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Dans un renfoncement, près de la cheminée, sur une espèce de lit de fer, maigrement garni d'un matelas varech, geignait et grelottait un petit garçon d'une dizaine d'années.Émile Gaboriau (1832-1873)
J'ai ce renfoncement où je n'ai qu'à méditer – pas autre chose !Jules Vallès (1832-1885)
Elle le borde serré, d'un unique renfoncement, et souffle la bougie.Jules Renard (1864-1910)
Ils n'ouvraient plus la bouche, ils soufflaient, s'exaspéraient contre la roche, qu'ils auraient bousculée et remontée d'un renfoncement d'épaules, s'ils l'avaient pu.Émile Zola (1840-1902)
Portière en drap relevée à moitié ; à gauche de la petite porte dans la cour rouge et vert, espèce de renfoncement avec une espèce de paysage ou miroir.Eugène Delacroix (1798-1863)
Le jeune homme avait fait reculer sa chaise dans un petit renfoncement près de la cheminée ; la porte se trouvait devant lui.Charles Dickens (1812-1870) et Wilkie Collins (1824-1889), traduction Mme Judith (1827-1912)
La cheminée rentrait dans le mur, en arcade pointue, avec des bancs de pierre dans le renfoncement.George Sand (1804-1876)
On peut même faire une petite pièce de ce renfoncement.Jules Vallès (1832-1885)
Il y a une place dans un renfoncement où on peut la mettre.Jules Vallès (1832-1885)
On va dans le monde, on étale ses grâces, on fait le talon rouge, et on laisse des amis seuls dans leur renfoncement.Jules Vallès (1832-1885)
J'avais remarqué dans le couloir, à droite, un renfoncement que je venais de dépasser de deux ou trois pas.Michel Zévaco (1860-1918)
Peu d'heures s'étaient écoulées depuis le renfoncement en question, lorsque je suis revenu à moi.Jules Lermina (1839-1915)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RENFONCEMENT » s. m.

Ce qui fait paroistre une chose enfoncée & éloignée. Le renfoncement d'une perspective sur un theatre est sa plus grande beauté.
Top 10 des mots Top 10 des mots venus du japonais Top 10 des mots venus du japonais

Sushi, sashimi, maki, chirashi, gomasio, gyoza, teriyaki, yakitori, mochi, tataki… Avec l’engouement pour la cuisine nippone, nos dictionnaires...

Édouard Trouillez 28/06/2021