amoindrir

 

définitions

amoindrir ​​​ verbe transitif

Diminuer (la force, la valeur, l'importance) ; diminuer l'importance de (qqch.). ➙ réduire. L'excuse amoindrit l'offense.

s'amoindrir ​​​ verbe pronominal

Décroître, diminuer. Ses forces s'amoindrissent.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'amoindris

tu amoindris

il amoindrit / elle amoindrit

nous amoindrissons

vous amoindrissez

ils amoindrissent / elles amoindrissent

imparfait

j'amoindrissais

tu amoindrissais

il amoindrissait / elle amoindrissait

nous amoindrissions

vous amoindrissiez

ils amoindrissaient / elles amoindrissaient

passé simple

j'amoindris

tu amoindris

il amoindrit / elle amoindrit

nous amoindrîmes

vous amoindrîtes

ils amoindrirent / elles amoindrirent

futur simple

j'amoindrirai

tu amoindriras

il amoindrira / elle amoindrira

nous amoindrirons

vous amoindrirez

ils amoindriront / elles amoindriront

 

synonymes

s'amoindrir verbe pronominal

décroître, s'affaiblir, s'amenuiser, décliner, diminuer, rapetisser, se réduire, se restreindre

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et qu'est-ce donc cette science sans dédains, cette peinture qui descend à tout sans s'amoindrir, cette sagacité déductive, cette reconstruction du microcosme humain avec un grain de sable ?Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Mais l'attendrissement qu'eût produit cette scène ne pouvant qu'amoindrir le courage déjà si faible de ces malheureux, je refusai.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Mais l'humilier, l'amoindrir, la désoler, rougir de larmes de rage ces yeux superbes, voilà une réussite.Victor Hugo (1802-1885)
A la place de notre cousin, je trouverais que c'est l'amoindrir, y ajouter les millions d'une industrie exotique.Daniel Lesueur (1854-1921)
La prorogation des aides, même tardive, pourrait amoindrir les conséquences de la paralysie, voire d'une restructuration plus profonde.Europarl
Mais vous, homme fort, ne vous laissez pas amoindrir, dans le sanctuaire de votre raison supérieure, par des illusions du même genre.George Sand (1804-1876)
Et encore sont-ils des intelligences négatives, c'est-à-dire dont la force est moins pour construire que pour détruire, nier, amoindrir, critiquer, plaisanter.Georges Rodenbach (1855-1898)
Je pense que les sanctions économiques n’ont jamais aidé la démocratie et qu’au contraire, elles ont servi à blesser complètement et à amoindrir des peuples.Europarl
Non : ce qu'il faut, c'est chercher la cause de la « maladie », et la supprimer ou l'amoindrir autant que possible.Charles Burlureaux (1851-1927)
Plus le succès est grand, plus on s'efforcera de l'amoindrir et même de le retourner contre vous.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
C'était une chute terrible, d'une hauteur de soixante-dix-huit mille lieues, et qu'aucun ressort ne pourrait amoindrir.Jules Verne (1828-1905)
Il lui fallut reconnaître à la fin que le temps aigrissait le mal au lieu de l'amoindrir.Octave Féré (1815-1875)
La science semble à son apogée ; l'art se maintient à un niveau satisfaisant ; cependant il est à craindre que s'égrenant, s'éparpillant sur tant d'individus, il ne finisse par s'amoindrir.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Il peut encore, si son cœur ne se soulève pas trop violemment, courber et amoindrir sa pensée, et cesser de chanter pour écrire.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Je pourrais citer bien des exemples ; mais je vous indignerais et je m'exposerais aussi à amoindrir l'effet de mon histoire.Guy de Maupassant (1850-1893)
Sans doute, je suis trop ambitieux ; mais il m'est impossible d'amoindrir mon désir et de me contenter du bonheur mesquin d'une intrigue vulgaire.Charles de Bernard (1804-1850)
Il importe de veiller à ne pas amoindrir la protection des consommateurs et de l'environnement.Europarl
Mais la difficulté, quelqu'effort qu'on fît de part et d'autre pour l'amoindrir, restait au fond la même.Adolphe Thiers (1797-1877)
C'est ainsi qu'il recommande à ses disciples de n'amoindrir jamais la gloire et de ne point flétrir ce que le monde semble avoir besoin d'honorer.Éliphas Lévi (1810-1875)
Comme toutes les femmes exclusivement appliquées aux détails du ménage, elle tirait gloire de sa capacité reconnue et souffrait impatiemment tout ce qui pouvait en amoindrir la valeur.Émile Souvestre (1806-1854)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMOINDRIR » verb. act.

Diminuer de bonté ou de quantité. On amoindrit tous les jours les estoffes dans les manufactures. on a amoindri la largeur de ces draps. le vin s'amoindrit, quand il est à la barre, il perd de sa bonté. ce tas de bled s'amoindrit, il diminuë. Ce mot vient du Latin a & minus.
 
AMOINDRIR, se dit figurément en choses morales. Le credit de ce Marchand s'amoindrit tous les jours. les Princes ont bien amoindri l'autorité de la Noblesse, des Parlemens. les revenus s'amoindrissent, deperissent, si on n'a grand soin de ses affaires.

Définition de « RAMOINDRIR » v. act.

Rendre moindre. Voyez Amoindrir, c'est la même chose.
Déjouez les pièges ! « Des yeux marron », ou « marrons » ? « Des yeux marron », ou « marrons » ?

Consultez la règle complète de l'accord des adjectifs de couleur.

10/06/2020