affaibli

 

définitions

affaibli, affaiblie adjectif

Qui a perdu de son intensité. Acuité auditive affaiblie.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je suis fortement encouragé par le type de réponse obtenue car nous voulons un comité fort plutôt qu'affaibli.Europarl
Personne n'ignore combien grande est son influence, précisément parce qu'il agit souvent sur l'esprit aux heures où la maladie a affaibli la volonté et rendu le tempérament docile.Dorothée Chellier (1860-1930)
La formation du marché intérieur européen a affaibli la faculté des gouvernements nationaux d'imposer des règles de marché.Europarl
Sans doute, aussi, le narcotique avait affaibli ses forces, car il dut s'arrêter au bout de quelques instants.Michel Zévaco (1860-1918)
Si cette situation se prolonge, le système de santé roumain, qui a été extrêmement affaibli, risque de se désintégrer.Europarl
Je le trouvai bien affaibli, quoique toujours gros et coloré ; il ne pouvait plus marcher dehors ni exercer la moindre surveillance.George Sand (1804-1876)
En l'absence d'un accord international, le système de mise aux enchères sera encore affaibli étant donné que des droits d'émission gratuits continueront d'être accordés à 96 % des entreprises.Europarl
Au contraire, ces élargissements ont affaibli sa structure, ralenti les processus décisionnels, et compliqué l'élaboration des politiques communes dans des domaines essentiels de la vie sur notre continent.Europarl
Un homme qui ne s'enivre jamais, lorsqu'il se sent très affaibli, absorbera, sans se faire mal, des quantités d'eau-de-vie à noyer un ivrogne.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
Bientôt son esprit affaibli fut frappé de l'apparente justesse de quelques-uns de ces menteurs et désolants aphorismes.Eugène Sue (1804-1857)
Et l'émotion, la joie d'avoir enfin miraculeusement retrouvé l'héritier du trône, auraient été fatales au monarque affaibli par la maladie et les infirmités, ainsi que chacun le savait.Michel Zévaco (1860-1918)
Le rapport final de la commission d'enquête est largement affaibli en raison du fait que la commission n'a pas appelé un certain nombre de témoins clés.Europarl
Pourquoi le rôle des parlements nationaux se voit-il affaibli, limitant ainsi considérablement tout contrôle démocratique ?Europarl
Ce déclin a entraîné la disparition d'une technologie acquise au fil des siècles et affaibli les industries en aval et en amont, notamment les chantiers navals.Europarl
Même si je suis favorable au rapport, j'estime qu'il est dommage d'avoir supprimé certaines parties par souci de compromis : il s'en trouve affaibli.Europarl
Je le regrette d'autant qu'il s'agit d'une première lecture et que le texte risque encore d'être affaibli.Europarl
Un cri d'appel, affaibli par la distance, avait encore troublé le silence de la nuit.Eugène Chavette (1827-1902)
Ce serait accroître la chance de se trouver confronté à des donneurs moins fiables et l'aspect lié à la solidarité que nous éprouvons pour nos semblables s'en trouverait affaibli.Europarl
Le principe de remplacement s'est essentiellement vu affaibli aux dépens de la santé publique, de l'environnement et des travailleurs de l'industrie chimique.Europarl
Il est clair que l'instrument dont nous avions besoin a été affaibli à cause de ces pressions.Europarl
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Ce qu’autorise le couvrefeu Ce qu’autorise le couvrefeu

On peut écrire plusieurs types de billets sur la langue. Il y a d’abord ceux des passionnés, des exégètes, qui vous font goûter avec une verve jubilatoire les mille et une richesses truculentes de l’histoire d’un mot.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 03/11/2020