Email catcher

amoindrissement

Définition

Définition de amoindrissement ​​​ nom masculin

Diminution, réduction.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot amoindrissement

Mais on s'inquiète peu de cet amoindrissement des facultés affectives.Charles Turgeon (1855-1934)
Nous ne voulons point de cette tutelle des lois qui ne va point sans amoindrissement pour nous.Charles Turgeon (1855-1934)
Quand elles ont pris goût à l'étude et à l'indépendance, la moindre obligation leur apparaît comme un amoindrissement d'elles-mêmes.Charles Turgeon (1855-1934)
Le deuxième effet souhaité, produit en partie par l'amoindrissement des reflets, est la saturation légère des couleurs chaudes (rouge, orange, jaune) qui se retrouvent ainsi ravivées.Géo, 27/01/2017, « Les filtres polarisants »
Certains ont fait part de leur peur de voir une délocalisation des écoles rurales et l'amoindrissement de l'égalité des chances à l'école.Ouest-France, 26/04/2019
Dans cette affaire, l'amoindrissement de la responsabilité de la mère, sujette à de nombreux dénis de grossesse, a occupé une partie des débats.Ouest-France, Josué JEAN-BART, 10/06/2016
Est-ce que cette abdication ne va pas engendrer l'étiolement de la spécificité québécoise et l'amoindrissement corollaire de la cause souverainiste ?Cités, 2005, Joseph Facal, Sabine Choquet, Yves Charles Zarka (Cairn.info)
Ces carences, complètes ou relatives, d'amoindrissement ou d'interruption des relations devaient être distinguées des frustrations affectives et des dysharmonies de rapport affectif.Revue française de psychanalyse, 2006, Gérard Lucas (Cairn.info)
Mais quel amoindrissement du rôle de l'épouse et des fonctions augustes de la mère !Charles Turgeon (1855-1934)
Certains établissements réalisent que la baisse de la fréquentation des agences constitue une perte d'opportunités de contact et un amoindrissement de la connaissance client.L'Expansion Management Review, 2014, Nathalie Habets (Cairn.info)
Envisager leur solution dans un cadre plus large serait, de la part des partis, accepter un amoindrissement de leur propre rôle.Courrier hebdomadaire du CRISP, 1969, Nicole Loeb (Cairn.info)
Notre rapporteur a adopté une approche trop exclusivement libérale, qui va jusqu'à souhaiter explicitement un amoindrissement du principe de la préférence communautaire.Europarl
En cause également dans cette tendance à l'amoindrissement du niveau de vie des retraités, leur appauvrissement patrimonial.Capital, 10/04/2019, « Retraités, votre niveau de vie a bien reculé »
L'amoindrissement du trafic portuaire a débuté en 1882, d'après les registres statistiques.Ouest-France, Arthur LE DENN, 05/08/2016
Ces amoindrissements de la puissance épiscopale résultaient d'une situation que sans doute les évêques subissaient malgré eux.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
La conséquence est un amoindrissement du contrôle des itinéraires féminins.Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2008 (Cairn.info)
Or le plus tragique, alors, ce n'est ni la souffrance physique ni l'amoindrissement des facultés, mais plutôt l'absence de relation qui parfois s'installe ou se confirme.Ouest-France, 26/03/2015
Le tassement s'explique davantage par un effet calendrier que par un amoindrissement de l'intérêt ou l'envie des supporters.Ouest-France, 22/12/2017
Ce qui pourrait passer pour un amoindrissement de la lutte est en fait un détournement, un déplacement de l'objet qui fédère.Sociologie de l'art, 2013, Chloé Delaporte (Cairn.info)
Il s'établit notamment dans la combinaison de l'amoindrissement des différences dans l'offre politique et la crise de la représentation qui s'enracine dans les années 1980.Le Temps des Médias, 2008, Christian Delporte (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AMOINDRISSEMENT s. m.

Diminution. Il y a bien des choses qui deperissent, dont l'amoindrissement est insensible.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022