amourette

définitions

amourette ​​​ nom féminin

Amour passager, sans conséquence. ➙ béguin, tocade.

synonymes

amourette nom féminin

aventure, caprice, flirt, passade, béguin (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais cet amour doit être plus réfléchi que la passion, et plus sérieux qu'une amourette.Charles Turgeon (1855-1934)
Je craignais que cette amourette ne dérangeât, au moins pour l'instant, certains plans que j'ai conçus...Émile Gaboriau (1832-1873)
Pour aider lui-même à sa guérison, il prétendit qu'il était guéri ; qu'une amourette avait pu l'étourdir, mais qu'il était d'un âge à penser à des choses plus sérieuses.Alfred de Musset (1810-1857)
Nous dirons le reste à la fin de cette historiette, car nous avons dit la suite de cette amourette par avance.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Mais ce ne fut là, sans doute, qu'un mouvement nerveux éveillé soit par le souvenir de quelque amourette de bal, soit par la fraîcheur du soir et de la mer.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Bonifacio, en prince économe, aimait bien mieux une amourette pour les distractions de son héritier, que quelque autre passion qui eût exigé de la monnaie.Louis Ulbach (1822-1889)
L'amourette n'est pas faite pour s'accroupir et s'abrutir comme une servante anglaise qui a le calus du scrobage aux genoux.Victor Hugo (1802-1885)
Vous la commencez gentiment par le récit, circonstancié et agrémenté de descriptions, d'une amourette à la turque.Pierre Loti (1850-1923)
On l'en plaisantait, s'imaginant qu'il avait une amourette : mais on eût beau le suivre et l'observer, jamais on ne le vit s'approcher d'un lieu habité, ni rencontrer une personne vivante.George Sand (1804-1876)
Je vous attends à la première amourette que vous aurez ici.George Sand (1804-1876)
Le mariage ne doit se confondre, ni avec la passion sensuelle qui affole, ni avec la capricieuse amourette qui passe.Charles Turgeon (1855-1934)
Et s'il entretient une amourette, ce dont je doute, pour sûr elle ne l'assote pas....Georges Eekhoud (1854-1927)
Mais que cette amourette soit allée si loin et depuis si long-temps, sans que personne l'ait su ni soupçonné, c'est cela qui est étrange.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
La pente de notre amourette, si ma fantaisie s'y attardait, a chance d'aboutir au mariage.Paul Arène (1843-1896)
Elle aimoit si fort celui-ci, qu'avant cette amourette, comme il ne se retiroit qu'à minuit, pour avoir le plaisir de l'entretenir, elle veilloit fort souvent jusqu'à trois heures du matin.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Mais l'amourette qui a fait le plus de bruit, est celle qu'il a eue jusqu'à la fin de sa vie.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
On m'apprendrait qu'il y a quelque amourette sous jeu, que je n'en serais pas étonné.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le portier dit que c'est de chagrin d'avoir été quittée par sa demoiselle ; il paraît que sa demoiselle avait une amourette au dehors...Éléonore de Vaulabelle (1801-1859)
Sa sœur, qui avoit beaucoup de pouvoir sur son esprit, servit puissamment à cette amourette.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Dès les premiers jours, ainsi qu'il l'expliqua au conseiller, il s'était aperçu de quelque chose, mais, pensant qu'il s'agissait simplement d'une amourette, loin de s'en affliger, il s'en était réjoui.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMOURETTE » s. f.

qui ne se dit aussi qu'en mauvaise part des amours illicites, ou entre personnes disproportionnées. Ce vieillard a encore une petite amourette en teste. il s'est marié par amourette.