amusement

 

définitions

amusement ​​​ nom masculin

Caractère de ce qui amuse. Faire qqch. par amusement.
Distraction agréable, divertissement.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce sont ces sentiments qu'elle voulut voir développés sur la scène autant pour sa consolation que pour son amusement.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Ce n'est pas un amusement, mais une passion, et souvent si violente, qu'elle ne cède à l'amour et à l'ambition que par la petitesse de son objet.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Je me hâte d'ajouter que je ne crois pas un mot de cette histoire et que je ne la conte que pour l'amusement des bibliophiles, qui sont gens de bien.Anatole France (1844-1924)
Il les avait suivis par amusement, par le singulier plaisir qu'il trouvait à pousser les camarades dans des farces qui tourneraient mal.Émile Zola (1840-1902)
Son amusement consiste à trouver des devinettes dans les sciences et à les résoudre ; il le fera sans grand effort pour ne pas perdre le sentiment qu'il agit en joueur.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Ses frères, ses sœurs, ses cousines, lui demandèrent combien il avait payé cet incommode amusement.François-Auguste Mignet (1796-1884)
On eût dit un de ces comiques des cirques forains, qui ont l'air de tout faire et ne font rien, pour le plus grand amusement du public.Jules Verne (1828-1905)
Il fallait que j'eusse le délire,– car je trouvais même une sorte d'amusement à calculer les vitesses relatives de leur descente vers le tourbillon d'écume.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Les grandes manifestations de ce genre peuvent susciter de nombreuses émotions positives, mais aussi certains débordements, et c’est là que l’amusement s’arrête.Europarl
J'ai joué au roi déguisé, sans le savoir, sans m'en donner la peine, sans avoir rien médité ou préparé pour me procurer cet amusement.George Sand (1804-1876)
Des rougeurs ardentes montaient à ses pommettes, il n'avait d'autre amusement que de s'imaginer ainsi les plaisantes ironies de la justice de demain.Émile Zola (1840-1902)
C'est pour cela que nous nous attachons aux enfants et que bien souvent nous augmentons leur tyrannie par l'amusement que nous prenons à la subir.George Sand (1804-1876)
Je le forçais à manger en ma présence, et le spectacle de son robuste appétit était un amusement pour moi.George Sand (1804-1876)
Eh bien, on veut, tranchant les rochers, nivelant les sables, y faire passer une ligne de tramway, pour l'amusement des snobs en voyage.Pierre Loti (1850-1923)
Tout s'y trouve réuni ; amusement, déploiement des forces et des grâces du corps, intrépidité, utilité.Louise d'Alq (1840-1910)
Ce perpétuel écoulement de toutes les formes et de toutes les pensées est le grand amusement et aussi la grande tristesse de la vie.Anatole France (1844-1924)
Les princes de ce temps et notamment le feu roi porteront à jamais l'illustre honte d'avoir fait de la guerre le jeu et l'amusement des cours.Anatole France (1844-1924)
Peu à peu, elles se sont imposées comme un amusement facile qui intéresse sans faire penser, et on a voulu plier toutes les productions dramatiques à leur formule.Émile Zola (1840-1902)
Je m'arrêtai donc sur une éminence, et, éprouvant ce genre d'intérêt que cet amusement champêtre est si propre à inspirer, j'attendis avec impatience l'approche des chasseurs.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Où sont donc les hommes qui sauraient construire pour l'amusement des foules des édifices comme celui-ci ?Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMUSEMENT » s. m.

Occupation qui sert à passer le temps. La Poësie est un agreable amusement. il ne faut pas joüer par avarice, mais par un doux amusement, pour passer le temps en compagnie.
 
AMUSEMENT, est aussi une espece de tromperie, que font ceux qui pour gagner du temps font de belles promesses, qui donnent de belles esperances. Ce creancier est las de tant d'amusements. tous ces vains amusements ne font point sortir d'affaire. ce sont des amusements de petits enfants.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020