passe-temps

 

définitions

passe-temps ​​​ nom masculin invariable

Ce qui fait passer agréablement le temps. ➙ amusement, divertissement.var. ro passetemps ​​​ .
 

synonymes

passe-temps nom masculin invariable

distraction, amusement, délassement, divertissement, jeu, loisir, occupation, récréation

passe-temps favori

violon d'Ingres, marotte, passion, dada (familier), hobby (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Chacune d'elles paye son tribut tous les jours : on reste dix jours à la campagne dans ces agréables passe-temps.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Les enfants ont constamment besoin de passer le temps, que ce soit par les jeux ou par le travail ; si le passe-temps s'arrête, ils sont aussitôt pris d'un formidable ennui.Arthur Schopenhauer (1788-1860), traduction Jean Alexandre Cantacuzène (1829-1897)
Le lecteur croira facilement que je n'ai point de passe-temps plus habituel que de me reporter aux années que j'ai passées au service de l'empereur.Louis Constant Wairy (1778-1845)
S'ils veulent voir nos passe-temps sous nos verts feuillages, ils seront bien venus dans nos bosquets joyeux.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Mercy voyait plus juste, quand il faisait à la jeune princesse, sur ces passe-temps frivoles, des observations sérieuses : ce n'étaient que de petites fautes, mais qui produisaient une impression fâcheuse.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Les aventures ne manquaient pas non plus, et que les soirées d'hiver semblaient courtes à ce passe-temps, qu'elles s'envolaient gaiement !Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
La valse n'était qu'un passe-temps préparatoire ; l'événement de la soirée devait être un quadruple quadrille des lanciers, pour lequel des nombreuses répétitions avaient été faites les jours précédents.Henry Gréville (1842-1902)
Ils n'y trouveront probablement pas ce qu'ils y cherchent ; mais ils auront tenu en main des pages brillantes et agréables comme passe-temps.Dorothée de Dino (1793-1862)
Dans ces passe-temps, qui se mêlent de sa science, laquelle ne se distingue pas d'une passion, il a le charme de sembler toujours penser à autre chose...Paul Valéry (1871-1945)
L'amour lui semblait un passe-temps, la jalousie un ridicule ; elle croyait d'ailleurs sa beauté un talisman auquel rien ne pouvait résister.Alfred de Musset (1810-1857)
Quand, dans la plupart des familles, les deux parents travaillent et que les grands-parents ne sont plus là pour s'occuper des enfants, reste souvent l'internet pour seul passe-temps.Europarl
Puis les uhlans, dans leurs passe-temps, leur coupaient les oreilles et les leur clouaient au front.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle recevait quelques personnes qui étaient spirituelles et causaient ; car c'est une justice que je dois lui rendre, elle aimait ce passe-temps-là plus que celui des cartes.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Quant à moi, c'était mon seul passe-temps ; les seules aventures qui me rappelassent les équipées de jadis.Alain-Fournier (1886-1914)
Il y passa tout cet été au milieu des passe-temps les plus agréables et les plus variés.Stendhal (1783-1842)
Au résumé, toutefois, les perroquets, – dont on ne doit pas oublier la relative inconscience foncière, – n'étaient que fort peu coupables des résultats moroses que causait, autour d'eux, leur passe-temps favori.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Non pas, j'imagine, que le flirt soit un passe-temps désagréable entre jeunes femmes qui ont de la grâce et jeunes hommes qui ont de l'esprit.Charles Turgeon (1855-1934)
D'abord, l'appétissante et plantureuse héritière prend goût à ces distractions, à ces passe-temps frivoles, à ces déduits superficiels.Georges Eekhoud (1854-1927)
Nous avons perdu les passe-temps d'une société choisie ; nous prétendons nous en consoler en songeant aux ennuis, aux contraintes futiles et inévitables de la société en général.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Or, il est des choses damnables sans équivoque, et qu'on ne peut jamais se permettre, comme le bal, les spectacles, le jeu et autres passe-temps semblables.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PASSETEMPS » s. m.

Occupation agreable à quoy on employe son temps. Les gens d'esprit font leur passetemps de l'estude ; les Nobles de campagne de la chasse ; les faineants du jeu. Les jeunes gens tiennent que le plus agreable de tous les passetemps est de faire l'amour. Il ne prend pas ce travail comme une occupation serieuse, mais il s'y applique par passetemps.
 
On appelle ironiquement un beau passetemps, une occupation indigne de celuy qui s'y applique. Voilà un beau passetemps pour un homme serieux, de faire des ricochets. Les camouflets ou autres malices sont des passetemps de laquais.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010 Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010

Les mots qui apparaissent ou se répandent à une période donnée sont toujours le reflet de l’esprit de cette époque et des mutations de la société. Sans surprise, ceux de la décennie qui vient de s’achever concernent avant tout les technologies numériques, mais aussi la vie quotidienne, l’économie et la politique. Voici une rétrospective des années 2010 à travers le top des néologismes qui nous ont le plus marqués.

Édouard Trouillez 11/05/2020