Email catcher

apostrophe

définitions

apostrophe ​​​ nom féminin

Figure de rhétorique par laquelle un orateur interpelle tout à coup une personne ou une chose personnifiée.
Interpellation brusque, sans politesse (➙ apostropher).
Grammaire Mot (mis) en apostrophe, en apposition et qui interpelle (ex. Jean dans Jean, tais-toi !).
Signe (') qui marque l'élision d'une voyelle.

synonymes

apostrophe nom féminin

appel, interpellation

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La discussion se continua sur ce ton et se termina par cette apostrophe un peu méritée, mais assez dure de l'impétueux candidat.Léonce de Larmandie (1851-1921)
Qu'est-ce qu'une telle conception peut fournir, sinon de plates apostrophes et des comparaisons de collége ?Hippolyte Taine (1828-1893)
Le marché tout entier semblait en joie ; on avait abandonné toute transaction, une clameur générale s'élevait, de rires et d'apostrophes joyeuses.Albert Robida (1848-1926)
Je redoutai une apostrophe, au moins une grimace, et ce que je redoutai surtout, quand il se souleva, ce fut de le perdre.Octave Mirbeau (1848-1917)
L'ancien artisan, un costaud de 112 kg, est assis à l'ombre d'un arbre quand une femme l'apostrophe.Ouest-France, Julien BELAUD, 26/02/2016
Ces deux plaidoyers, où l'épigramme alternait avec l'apostrophe et l'apostrophe avec l'invective, furent des morceaux de haut goût, dont se reput la malignité publique.Victor Cherbuliez (1829-1899)
C'est la foudroyante apostrophe que tous ont retenue par cœur.Jules Michelet (1798-1874)
Durant cette attente, il relisait mentalement son œuvre, il en remâchait les apostrophes, il en ruminait les descriptions.Edmond Lepelletier (1846-1913)
En écoutant cette apostrophe, le marquis ne put se contenir.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Dans la langue française, on a peu d'apostrophes par rapport à la langue anglaise où ils en utilisent beaucoup.Ouest-France, Michel TROADEC, 22/06/2020
Le soir, dans le salon de service, il fut question de cette apostrophe du maréchal.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Il a relevé trois fautes : un mauvais emploi du passé antérieur de l'indicatif, un trait d'union manquant et une apostrophe en trop.Ouest-France, 24/10/2019
Impassible, le maire écoute les récits de vie, répond aux multiples apostrophes et met en avant les principes démocratiques, sans pouvoir convaincre l'assemblée.Ouest-France, Léo GAUTRET, 15/12/2018
Cette brusque apostrophe à des subalternes qu'un lord ne doit pas même apercevoir, mit le comble aux joies.Victor Hugo (1802-1885)
Apostrophe n'oubliera pas son déplacement dans la roselière : il a trouvé les roundballers à son goût et ceux-ci ont été dirigés vers son enclos plutôt que vers le recyclage prévu !Ouest-France, 05/10/2018
Alors qu'il salue la foule, un chômeur de 25 ans l'apostrophe et se confie sur sa difficulté à trouver un emploi.Ouest-France, Jean-Loup ADENOR, 02/10/2018
Je m'attendris encore en copiant l'apostrophe qui termine mon écrit : c'est, j'en conviens, une folle dépense de larmes.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Clapart, en entendant cette apostrophe, regagna sa bergère au coin du feu.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les apostrophes dans les noms des communes sont source fréquente de questionnements.Ouest-France, 18/09/2020
Rien de tel que cette ambiance de causerie intime où, loin des apostrophes et effets de manche des plateaux télé on sent l'émotion et on entend l'indicible.Ouest-France, 18/08/2021
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « APOSTROPHE » subst. fem.

Terme de Grammaire. C'est une virgule qu'on met au dessus d'une lettre au lieu de quelque voyelle, pour monstrer qu'il ne la faut pas prononcer ; ce qui arrive particulierement à l'e feminin en nôtre Langue : comme, Ainsi qu'on dit, au lieu de, Ainsi que on dit ; & au mot si, S'il est vray. Ce mot vient du Grec apostrophi, aversio.
 
APOSTROPHE, est aussi une figure de Rethorique, par laquelle l'Orateur adresse sa parole à ses auditeurs, ou à sa partie même, à d'illustres morts, & encore à des choses inanimées, comme à des tombeaux, & autres monuments.
Le coin pédago Découvrez Dico en classe ! Découvrez Dico en classe !

Dico en classe : des ressources pédagogiques et ludiques pour explorer toutes les richesses du dictionnaire Dico en ligne Le Robert.

21/09/2021