Élision

Qu'est-ce que l'élision ?

L'élision est l'effacement d'une voyelle finale devant un mot commençant par une voyelle ou un h muet. L'apostrophe est le signe graphique de l'élision :
l'amour
qu'elle
s'il
l'habit
L'élision permet d'éviter le hiatus (c'est-à-dire la rencontre de deux sons vocaliques), considéré comme peu harmonieux. Elle est obligatoire dans certains cas et facultative dans d'autres.
L'élision s'applique aux noms propres comme aux noms communs :
les Jeux olympiques d'Atlanta
la femme d'Hector

Élision du e

De, me, ne, se, te, jusque, que

De, me, ne, se, te, jusque, que (et ses composés) et l'article le s'élident toujours devant un mot commençant par une voyelle ou un h muet :
Les enfants d'Albert t'aiment bien.
L'eau n'arrive pas jusqu'à l'évier.
Je crois qu'il ne s'est pas fait mal, parce qu'autrement il aurait pleuré.
Devant les mots commençant par y, l'élision du e :
  • se fait lorsque le mot est français :
    l'ysopet, une paire d'yeux
  • ne se fait pas lorsque le mot est d'origine étrangère :
    le yacht, le yogourt/yaourt, le Yémen

ce, je, le

Les pronoms ce, je et le s'élident également devant une voyelle ou un h muet, mais uniquement lorsqu'ils précèdent le verbe conjugué :
C'est là que j'habite.
C'en est trop ! Nous ne l'attendrons plus.
Ils ne s'élident pas lorsqu'ils suivent le verbe conjugué :
Suis-je arrivé ?
Est-ce apprendre que de potasser sans comprendre ?
Rends-le immédiatement !
Ce s'élide en ç' devant une forme verbale commençant par un a :
Ç'a été une belle journée.
Ç'allait être difficile.

entre

La préposition entre ne s'élide que dans certains mots composés :
s'entr'aimer, entr'apercevoir
mais se rencontrer entre amis
Dans les cas d'élision de entre dans les mots composés, les Rectifications de l'orthographe de 1990 préconisent la soudure :
s'entr'aimer → s'entraimer
entr'apercevoir → entrapercevoir

Élision du a

L'élision du a est obligatoire dans l'article la, lorsqu'il précède un mot commençant par une voyelle ou un h muet :
l'orange ; l'araignée ; l'hirondelle
Devant les mots commençant par y, l'élision du a de l'article :
  • se fait lorsque le mot est français :
    l'ypérite, l'yeuse, l'Yonne
  • ne se fait pas lorsque le mot est d'origine étrangère :
    la yourte, la Yougoslavie
On élide aussi le a du pronom la, mais uniquement lorsque ce dernier est placé avant le verbe conjugué :
Il l'a beaucoup aimée.
mais Prête-la à ta sœur !

Élision du i

Le i s'élide uniquement dans la conjonction si, lorsque celle-ci est placée devant il(s) :
Je ne sais pas s'ils aimeront mon dessert.
Je n'irai que s'il m'accompagne.
S'il est fatigué, il n'a qu'à rester au lit.
Cette élision est obligatoire. On ne dira donc pas :
*Je n'irai que si il m'accompagne.

Élision du u

Dans la langue normée, le u ne s'élide jamais.
Dans la langue familière, le u du pronom tu placé devant un mot commençant par une voyelle ou un h muet s'élide fréquemment à l'oral :
T'as vu ça ?
T'habites encore chez tes parents ?
À l'écrit, cette élision est considérée comme une faute.

Élision de oi

La syllabe oi s'élide dans les pronoms moi et toi, quand ils sont placés devant les pronoms en ou y :
Va-t'en !
Fais-m'y penser !
Dans la langue familière, l'élision de oi est parfois remplacée par une liaison fautive :
*Donne-moi-[z]-en ! (au lieu de Donne-m'en !)
*Sers-toi-[z]-en ! (au lieu de Sers-t'en !)

Cas de non-élision

Devant un nom propre

On n'élide jamais devant l'initiale d'un prénom :
les œuvres de A. Camus
Devant un nom propre non abrégé, on fait normalement l'élision :
le vélo d'Amandine
les victoires d'Hinault
la plage d'Houlgate
L'absence d'élision est toutefois tolérée devant les noms de moins de deux syllabes, ainsi que devant les noms étrangers :
les œuvres d'Hugo ou les œuvres de Hugo
le cheval d'Anne ou le cheval de Anne
les romans d'Hemingway ou les romans de Hemingway

Devant un nom de lettre

On ne fait pas l'élision devant un nom de voyelle :
le a, le y, le iota
L'élision est facultative devant les noms de consonnes commençant, à l'oral, par un son vocalique : f, h, l, m, n, r, s, x :
le f ou l'f
le h ou l'h
le r ou l'r
L'élision est également facultative devant les sigles commençant par une l'une de ces consonnes :
la HD ou l'HD
le RER ou l'RER

Devant un mot commençant par y

Devant les mots commençant par y, l'élision du e :
  • se fait lorsque le mot est français :
    l'ysopet, l'Yonne, une paire d'yeux
  • ne se fait pas lorsque le mot est d'origine étrangère :
    le yoga, le yogourt/yaourt, la Yougoslavie

Devant quelques mots faisant exception

L'article n'est jamais élidé devant les mots suivants :
  • énième : la énième répétition
  • oui : le oui l'a emporté
  • onze, onzième : la onzième heure
    Il y a élision dans l'expression le bouillon d'onze heures et dans le mot composé dame-d'onze-heures
  • ululer, ululement : le ululement des chouettes (la graphie hululement, avec h aspiré, est plus courante)
  • un, une quand ce sont des noms : à la une des journaux ; le un a gagné
L'élision est facultative devant les mots hiatus, hindi, hyène, ouate.

Après une forme de l'impératif

Le pronom personnel ne s'élide pas lorsqu'il suit une forme de l'impératif, sauf lorsqu'il est suivi des pronoms y ou en :
Donne-moi une bonne raison d'y aller.
Regarde-le essayer de courir en tongs !
Mais :
Donne-m'en. Fais-m'y penser.

Élision de lorsque, puisque, presque, quelque, quoique

Lorsque, puisque et quoique s'élident devant un mot commençant par une voyelle ou un h muet :
Lorsqu'une femme lui adresse la parole, il rougit jusqu'aux oreilles.
Lorsqu'enfin il est arrivé, le spectacle était presque fini.
Nous irons au Québec en septembre, puisqu'en juillet les billets sont trop chers.
Je n'irai pas voir ce film, puisqu'Édouard me l'a déconseillé.
Quoiqu'elle soit gentille, elle m'est antipathique.
Quoiqu'intelligent, il n'aime pas l'école.
Quelque s'élide uniquement devant un ou une pour former les pronoms quelqu'un, quelqu'une :
Quelqu'un a sonné.
mais quelque autre chose
Presque ne s'élide que devant le mot île pour former le nom presqu'île.
Grammaire
Classes grammaticales
Accords
Orthographe
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre A Relaxez-vous avec Robert : La lettre A

Alléluia ! L’allégresse auditive vous attend avec les mots en A du Grand Robert.

11/05/2020