Email catcher

approbatif

définitions

approbatif ​​​ , approbative ​​​ adjectif

Qui marque l'approbation. ➙ approbateur.

synonymes

approbatif, approbative adjectif

approbateur, affirmatif, consentant, favorable

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Rosanette l'écoutait avec de petits mouvements de tête approbatifs.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il dissimula sous un sourire approbatif la combinaison, probablement scélérate, qui se développait dans son cerveau.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
En tout cas, il était si bien, que le docteur, en le voyant, eut un sourire approbatif.Émile Gaboriau (1832-1873)
Jamais cette locution approbative n'a été plus justifiée.Jules Verne (1828-1905)
Tous les matelots firent silencieusement un signe de tête approbatif.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'homme au grand chapeau regarda l'apprenti manier le crayon ; il sourit d'abord, devint sérieux, puis secoua la tête d'une façon approbative.Lucien Biart (1828-1897)
Gonzague secoua la tête d'un air approbatif.Paul Féval (1816-1887)
Là deux jeunes gaillards valsaient et tourbillonnaient au milieu d'une assistance approbative.Paul Adam (1862-1920)
Un murmure qui voulait être approbatif circula dans le salon.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le roi fit un geste moitié indifférent, moitié approbatif.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le coup du juge était bon, mais la parade était meilleure ; si bien que le souriant greffier ne put dissimuler une grimace approbative.Émile Gaboriau (1832-1873)
Les deux jeunes gens firent un signe approbatif.Ernest Capendu (1826-1868)
Ici, premiers murmures approbatifs, qui interrompirent un instant l'orateur.Jules Verne (1828-1905)
Le maréchal fit un signe de tête approbatif.Michel Zévaco (1860-1918)
Help junior secouait la tête d'un air peu approbatif.Jules Verne (1828-1905)
Rodin fit un geste approbatif, et se leva.Eugène Sue (1804-1857)
Ils allaient avec empressement dans les mairies, chez les notaires, dans les greffes des tribunaux, inscrire leurs votes approbatifs sur les registres ouverts pour les recevoir.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le vieux savant hochait la tête d'un geste approbatif.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Pour en développer le germe, elle affecta une attention approbative pour la conversation qui suivit et qu'elle encourageait.Alfred de Vigny (1797-1863)
De l'œil et du sourire, elle encourageait le tournoi de paroles et y jetait, de temps en temps, son mot tantôt railleur tantôt approbatif...Charles Baudelaire (1821-1867)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « APPROBATIF, IVE » adject.

Qui témoigne de l'approbation. Une douce inclination de teste est un geste approbatif.
Drôles d'expressions Mettre du baume au coeur Mettre du baume au coeur

Dans l’ancienne médecine, le baume était un calmant.

21/12/2021