aspiration

 

définitions

aspiration ​​​ nom féminin

Action d'attirer l'air dans ses poumons. ➙ inspiration. L'aspiration et l'expiration.
Action d'aspirer des gaz, des liquides, des poussières, etc. Le tuyau d'aspiration d'une pompe.
Action de porter ses désirs vers un idéal. Avoir de nobles aspirations. ➙ désir, souhait.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le thème du sommet de printemps sera l’aspiration, maintes fois exprimée, à devenir l’économie de la connaissance la plus compétitive au monde.Europarl
Le vide se fait autour de ma poitrine palpitante, et il semble alors que mon cœur, sous l'aspiration d'une force irrésistible, s'évapore et tend à se dissoudre par expansion.Hector Berlioz (1803-1869)
Ce qui me rend calme... vois-tu... c'est que je sens là, au fond du cœur, une aspiration profonde, certaine, vers ce monde meilleur où une vie meilleure nous attend !Eugène Sue (1804-1857)
Il n'est pas un parti politique accrédité qui ne contienne un principe vrai et qui ne réponde à quelque aspiration légitime des sociétés humaines.Octave Feuillet (1821-1890)
L'aspiration à la sécurité englobe aussi la tâche consistant à assurer l'emploi et la protection sociale dans un monde en mutation rapide.Europarl
Peut-être est-ce ce qu'on devrait le moins lui apprendre, car c'est lui créer un sens d'aspiration à ce qui n'est pas.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Cependant, la crise signifie aussi que la coopération entre les institutions financières internationales publiques n'est plus seulement une aspiration politique, mais une nécessité vitale.Europarl
Il est dommage que certains membres de cette assemblée qui se présentent comme d'aspiration « nationaliste » n'aient pas pu soutenir cette exemption.Europarl
On entendit dans l'obscurité un bruit de glouglou et d'aspiration, suivi d'une forte inspiration du buveur.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il parla sur les lois éternelles d'aspiration et de respiration de la terre, sur la possibilité d'un déluge, au cas d'une affirmation d'humidité constante.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Cette aspiration à un bonheur qui n'existe pas ici, est le ressort qui donne l'impulsion à toute vie et le mouvement à toute activité humaine.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Je n'en sais rien ; peut-être de la conscience d'une autre vie ; peut-être d'une aspiration secrète vers la divinité.Jules Lemaître (1853-1914)
Notre mépris de l'aspiration d'un peuple, y compris de son droit à l'erreur, a introduit un peu plus de chaos encore dans une région qui aujourd'hui s'embrase.Europarl
Ne bougeant plus, elle s'oubliait là à respirer le jour, la lumière, la chaleur, dans une sorte d'aspiration passionnée et de bonheur fiévreux.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
En effet, au point de vue scientifique, la philosophie représente l'aspiration éternelle de la raison humaine vers la connaissance de l'inconnu.Claude Bernard (1813-1878)
En frottant l'extrémité de leur trompe sur le sol, les éléphants chassaient d'énormes bouffées d'air, emmagasiné par une aspiration prolongée.Jules Verne (1828-1905)
Certaines âmes ont cette aspiration vers la sympathie de tous ceux qui les entourent : ce ne sont pas les âmes les moins généreuses en ce monde.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ils sont le résultat d’une aspiration nouvelle des hommes et des femmes, à travers le monde, à aller travailler dans d’autres pays, à s’enrichir d’autres expériences.Europarl
Là où la nature rend la sépulture pittoresque, c'est bien ; ce que l'art fait trahit l'aspiration de l'homme à trop parer toutes choses.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Toutefois, cette aspiration n'est possible que si les produits vendus sur le marché sont sûrs et que les consommateurs ont confiance.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ASPIRATION » subst. fem.

Action de celuy qui aspire, & qui tire son haleine, ou l'air exterieur en dedans pour rafraischir ses poulmons. Les Medecins disent aussi inspiration, & l'opposent à expiration, qui est l'action par laquelle on repousse ce même air au dehors. En ce sens on dit, Il y a deux façons de prononcer l'h en François, l'une sans aspiration, l'autre avec aspiration.
 
ASPIRATION, se dit aussi en Physique. Il y a deux manieres de faire les pompes, l'une par compression, l'autre par aspiration.
 
ASPIRATION, se dit figurément en Morale, & signifie, Desir de parvenir à quelque fin. L'aspiration au ciel est un commencement de beatitude.
Le mot du jour Vous avez dit « séparatistes » ? Vous avez dit « séparatistes » ?

Septembre 2020, le gouvernement annonce un projet de loi contre le séparatisme ; un mois plus tard, le mot disparaît officiellement du texte proposé. Et pour cause : comment définir rigoureusement des « séparatistes » ?

Maria Candea 03/11/2020