assertion

 

définitions

assertion ​​​ nom féminin

Proposition que l'on avance et que l'on soutient comme vraie. ➙ affirmation.
Linguistique Phrase affirmative ou négative, censée dire le vrai.
 

synonymes

assertion nom féminin

affirmation, allégation, déclaration, dires, thèse

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
De nombreuses expériences démentiroient cette assertion ; elles prouvent que le travail est un moyen de conservation dans nos îles, pour les ouvriers que la fortune y appelle.André-Daniel Laffon de Ladébat (1746-1829)
Et, pour prouver sans doute la vérité de cette assertion, elle entr'ouvrit ses lèvres de corail et montra deux rangées de ravissantes petites dents qu'elle fit claquer par deux fois.Eugène Sue (1804-1857)
Et certes, il s'agit ici d'une question assez longtemps, assez profondément douteuse, pour que cette assertion soit bien modeste.François Guizot (1787-1874)
Scot ne se borne pas à répéter cette assertion un peu vague ; il la prend au sérieux et la féconde.Charles Secrétan (1815-1895)
Depuis, la médisance, ou, pour mieux dire, la calomnie, a analysé ma conduite : elle a prétendu que je méritais la corde... mais cette assertion n'est qu'une méchante, qu'une malicieuse envie.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
C'est une assertion d'une espèce extraordinaire, la plus féconde et la plus précieuse de toutes, qui résume toute une science, et en qui toute science aspire à se résumer.Hippolyte Taine (1828-1893)
Par le fait seul de la répétition, cette assertion a fini par devenir un des dogmes les plus inébranlables de la démocratie.Gustave Le Bon (1841-1931)
Cette assertion, plus encore que ses propos, nous fit comprendre quelle existence extraordinaire avait été la sienne.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Je ne sais plus dans quel journal j'ai lu cette assertion mirobolante, que la hache rebondit sur l'écorce élastique du palmier.Pierre Napoléon Bonaparte (1815-1881)
Les titres démentent cette assertion : 1º l'hôtel dont il s'agit n'ayant été bâti au plus tôt qu'en 1606, ne pouvoit être en ruine, trente-sept ans après sa construction.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Laissons de côté pour le moment les lumières que nous fournit l'expérience ; analysons l'assertion en elle-même.Benjamin Constant (1767-1830)
Le commissaire constata l'assertion de l'inculpé et obtint de lui l'assurance qu'il n'était point sorti depuis la visite de la duchesse.Léonce de Larmandie (1851-1921)
L'un d'eux, assurait-on, était le chef de ces brigands ; mais le fait n'était point du tout prouvé ; généralement même son assertion ne rencontrait qu'incrédulité.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
L'assertion est à noter, mais ne nous paraît pas prouvée ; la conséquence pourrait être plus grosse que les prémisses.Élie Reclus (1827-1904)
Le modeste surveillant qui a émis cette assertion me semble beaucoup mieux connaître la psychologie de l'enfant que l'immense majorité des parents et des professeurs.Gustave Le Bon (1841-1931)
On a annoncé qu'ils avaient été brûlés en présence de fonctionnaires publics, mais quelques doutes paraissent planer sur l'exactitude de cette assertion.Marquis de Sade (1740-1814)
Mon père a toujours regardé cette assertion comme une de ces absurdes calomnies que l'esprit de parti invente contre les gens qui ne partagent pas ses passions.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Quand à l'assertion qu'un homme qui sait lire est sauvé, elle est, pour le moins... audacieuse.Adolphe Retté (1863-1930)
C'est là une assertion qui choque le bon sens, parce qu'elle est la négation du principe de causalité.Albert Farges (1848-1926)
Viles et téméraires fabricateurs de mensonges, continuait-il, sur quelle partie ou sur quelle action de ma vie, fondez-vous une telle assertion ?François-Xavier Garneau (1809-1866)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ASSERTION » s. f.

Terme dogmatique. Proposition qu'on établit & qu'on soûtient vraye, qu'on est prest de deffendre en public. La These de ce respondant contient une douzaine d'assertions qui ne sont pas trop certaines. On dit aussi, qu'un homme est grand asserteur de la verité, pour dire, qu'il la soûtient & deffend en toutes occasions. Caton étoit un grand asserteur de la liberté publique. Ce mot vient d'asserere.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020