assouvir

 

définitions

assouvir ​​​ verbe transitif

littéraire Calmer complètement (un violent appétit). ➙ apaiser, satisfaire. Assouvir sa faim. ➙ rassasier.
au figuré Satisfaire pleinement (un désir, une passion). Assouvir sa curiosité. —  au participe passé Passions assouvies (s'oppose à inassouvi). —  pronominal (réfléchi)., littéraire Sa haine s'est assouvie.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'assouvis

tu assouvis

il assouvit / elle assouvit

nous assouvissons

vous assouvissez

ils assouvissent / elles assouvissent

imparfait

j'assouvissais

tu assouvissais

il assouvissait / elle assouvissait

nous assouvissions

vous assouvissiez

ils assouvissaient / elles assouvissaient

passé simple

j'assouvis

tu assouvis

il assouvit / elle assouvit

nous assouvîmes

vous assouvîtes

ils assouvirent / elles assouvirent

futur simple

j'assouvirai

tu assouviras

il assouvira / elle assouvira

nous assouvirons

vous assouvirez

ils assouviront / elles assouviront

 

synonymes

assouvi, assouvie adjectif

rassasié, repu

satisfait, apaisé, comblé, contenté

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et une haine sauvage mordait l'enfant au cœur, une haine qu'elle eût voulu assouvir de suite !Oscar Méténier (1859-1913)
Naturellement, d'après la version de l'accusation, il avait intérêt à cacher le désir furieux où il était de cette malheureuse, qu'il devait égorger pour s'assouvir.Émile Zola (1840-1902)
Elle n'y voyait que le moyen de lui faire payer cher sa dénonciation, plus tard, et d'assouvir une haine aussi inexplicable mais aussi violente que l'amour du garde.Georges Eekhoud (1854-1927)
Ces objets inanimés sur lesquels s'exerçait sa furie ne pouvaient l'assouvir ; ils ne sentaient pas ses coups, il ne pouvait leur faire partager sa souffrance.Émile Souvestre (1806-1854)
La meilleure organisation possible des transports collectifs ne réussira jamais à assouvir le besoin de mobilité des humains.Europarl
C'était plus qu'un bandit, c'était un loup cervier, un vautour, toujours prêt à tomber sur une proie ensanglantée pour la déchirer et assouvir sa rage dans ses entrailles.George Sand (1804-1876)
Que nos tendances soient folles ou raisonnables, ce qui fait notre bonheur, c'est de les assouvir.George Sand (1804-1876)
Nous fûmes obligés de fondre les vases d'argent de notre autel, pour assouvir la rapacité de ce chef cruel.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Vous me prenez pour un rival, pour un rival heureux qui plus est, et vous voulez me fournir les moyens qui, selon vous, me sont nécessaires pour assouvir ma passion !George Sand (1804-1876)
C'est une chose étrange que la facilité avec laquelle les vices s'affranchissent de tous les obstacles pour assouvir leurs passions.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Chaque tentative que fait l'amour des sens pour s'assouvir aboutit forcément à une déception qui l'exaspère.Jules Lemaître (1853-1914)
Pendant une minute, elle aimait à sa façon le triste débris sur lequel elle achevait d'assouvir ses luxurieuses colères.Camille Lemonnier (1844-1913)
En rentrant à bord, l'équipage furieux cherche encore à assouvir sa rage sur quelque chose qu'il demande vaguement....Édouard Corbière (1793-1875)
Des centaines de malheureux étaient condamnés à périr avec lui pour assouvir plus complètement la haine de ce monstre !Jules Verne (1828-1905)
Les esprits vifs, pleins de feu, et qu'une vaste imagination emporte hors des règles et de la justesse, ne peuvent s'assouvir de l'hyperbole.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Un frisson nous saisit dans notre fibre la plus secrète au contact de cette rancune, cachée mais assez forte pour être descendue à ce degré de bassesse, afin de s'assouvir.Paul Bourget (1852-1935)
En se montrant, les revenants propagent la faim-valle, appétit vraiment effrayant, goulosité qui ne peut s'assouvir.Élie Reclus (1827-1904)
Judas ne pouvait avoir aucune haine à assouvir, aucune injure à venger, aucune ambition à satisfaire, aucun triomphe à espérer.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
Mais on sait la grande tristesse, et facilement exaspérée, qui est au fond de la volupté, surtout cause de l'impossibilité où elle est de s'assouvir jamais.Jules Lemaître (1853-1914)
Un homme riche qui occupe un palais, ne peut espérer de les assouvir par ses richesses : ils le dépouillent et le laissent nu sous ses lambris dévastés.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ASSOUVIR » verb. act.

Rendre saoul & gorgé de viandes. Ce goinfre est si grand mangeur, qu'il est impossible de l'assouvir. cet yvrogne n'est jamais assouvi de vin.
 
ASSOUVIR, se dit figurément en Morale, pour dire, Contenter ses desirs, ses passions. Un Tyran ne se peut assouvir de sang. on ne peut assouvir sa colere, sa vengeance. l'ambition croist toûjours, & n'est jamais assouvie. les ravisseurs ne cherchent qu'à assouvir leurs brutales passions.
 
ASSOUVI, IE. part. pass. & adj.
 
Ce mot vient d'assatiare, satiare, satur.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020