bienfait

 

définitions

bienfait ​​​ nom masculin

littéraire Acte de générosité, bien que l'on fait à qqn. ➙ faveur, largesse, service. Combler qqn de bienfaits.
(choses) Avantage procuré, action bienfaisante. Les bienfaits de la civilisation, d'une pratique sportive.
 

synonymes

bienfait nom masculin

avantage, bénéfice, joie, plaisir, profit, utilité

[vieux ou littéraire] cadeau, don, faveur, obole, présent, service

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est encore un bienfait du ciel que les femmes n'exercent pas leur pouvoir plus souvent, car nous ne pourrions leur résister.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Il ne tint qu'à eux de goûter le bienfait que l'être humain cherche le plus obstinément ici-bas : l'oubli des jours, le doux néant de vivre.Marcel Prévost (1862-1941)
Leur bienfait n'est jamais à charge, parce que, avec elles, comme c'est le cœur qui donne, c'est aussi le cœur qui reçoit.Gustave de Beaumont (1802-1866)
J'ai le besoin absolu de vous dire que votre bienfait n'a pas été stérile, et que vos instructions ont été suivies de point en point.Oscar Méténier (1859-1913)
Je suis tout à fait convaincue du bienfait de l'augmentation des taux d'accises applicables au tabac en vue de lutter contre le tabagisme.Europarl
Vous, que je pris pour intercesseurs, vous n'avez même pas compris la nécessité de l'isolement, le bienfait de l'univers qu'on se crée.Maurice Barrès (1862-1923)
Pour ces dernières donc, la totale destruction de la région est un bienfait, car c'est encore le moyen le plus facile de régler le problème des populations indigènes.Europarl
Après tout, il est insensé de permettre sciemment que des enfants servent de cobayes pour des tests s’il n’y a au bout du compte aucun bienfait thérapeutique.Europarl
D'abord ils nous dirent que, comme nous leur avions sauvé la vie, tout ce qu'ils possédaient ne serait que peu en retour du bienfait qu'ils avaient reçu.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Lily fit un vœu, elle en fit dix, promettant des choses folles et si touchantes que le bienfait des pleurs lui revint.Paul Féval (1816-1887)
Mais ces largesses presque forcées se faisaient sans bonne grâce, sans tact, sans cette commisération qui rehausse le bienfait et distinguera toujours l'évangélique charité de la philanthropie de commande.Georges Eekhoud (1854-1927)
Et c'est bien qu'il en ait été ainsi, car la non-réalisation de la vieille idée de réforme de 1994 a été un bienfait pour les viticulteurs européens.Europarl
En tant que commissaire chargé de l'environnement, je puis vous assurer que le bienfait pour l'environnement sera identique.Europarl
C'est moi qui lé ferai parce que l'enfant est bon, qu'il m'a fait oune énorme bienfait, et... et que zé l'aime.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Elle se pliait facilement à la réserve dont le monde lui faisait un devoir ; elle l'acceptait comme un bienfait et non comme une loi.George Sand (1804-1876)
Mais, dira-t-on, quel peut être le rôle du médecin en face d'un malade qui va jusqu'à voir dans la souffrance un bienfait ?Charles Burlureaux (1851-1927)
Après tout, vous me restez, et, quand j'aurais tout perdu d'ailleurs, vous seriez encore pour moi un bienfait bien grand, bien réel.George Sand (1804-1876)
Car parmi toutes les aventures de mon existence errante, qui m'ont paru fâcheuses, il n'en est aucune que je n'aie fini par regarder comme un bienfait.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Je lui fis observer qu'il était bien plus noble de reconnaître un service passé que de travailler à mériter un bienfait à venir.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
De grandes obligations ne rendent pas reconnaissant, mais vindicatif ; et si l'on n'oublie pas le petit bienfait, il finit par devenir un ver rongeur.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BIENFAIT » s. m.

Don, ou bon office qui fait du bien, du plaisir à quelqu'un. Les bienfaits s'oublient plus aisément que les injures. Seneque a écrit un beau Traitté des Bienfaits, qui a été traduit par Malherbe.
 
BIENFAIT, en termes de Coustumes, se dit aussi de la troisiéme partie des biens successifs du pere & de la mere, dont la jouïssance par usufruit étoit donnée aux puisnez, & entre autres en la Coustume d'Anjou.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020