banal

 

définitions

banal ​​​ , banale ​​​ adjectif

(pluriel banaux) Histoire Appartenant à la circonscription d'un seigneur. Four, moulin banal. ➙ communal.
(pluriel banals) Extrêmement commun, sans originalité. ➙ ordinaire, courant. Un cas assez banal.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce qui nous arrive est vraiment loin d'être banal, et je pense que cela devrait avoir une incidence énorme sur les politiques énergétiques que nous tentons d'élaborer.Europarl
Est-il besoin de réfuter le reproche banal de laideur sur lequel on a tant insisté ?Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Comme je le disais en commençant, c'est un fait-divers à la fois banal et triste.Alphonse Allais (1854-1905)
Ces mots, il ne les trouva pas, et, serrant la main de son nouvel hôte, comme fait un compagnon de voyage au seuil banal d'une chambre d'auberge, il se retira.Georges Ohnet (1848-1918)
Tout le monde est bien conscient que nous n'avons pas affaire à un banal fléchissement de la conjoncture.Europarl
Le mot ange venait aux lèvres en la regardant et cessait d'être banal, tant il semblait fait pour elle.Octave Feuillet (1821-1890)
Pas celle des lourdauds, mais celle des âmes nuancées qui volettent bien au-dessus du vallon banal...Hector Bernier (1886-1947)
Fondées sur une approche exclusivement marchande, ces propositions considèrent le médicament comme un banal produit de consommation, presque une marchandise comme les autres.Europarl
Il est en fait banal d'indiquer, en ce qui concerne le contenu, ce que chaque acte juridique doit comporter, ce qu'il est sensé réglementer et permettre d'atteindre.Europarl
À l'éloge banal il préférait la contradiction, y répondait avec vivacité, mais avec courtoisie et ne se défendait qu'en allant sur le terrain de l'ennemi.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Je dis l'équité, non pas la modération, mot banal, ni l'indulgence, mot impertinent, qui n'exprimeraient pas ma pensée.François Guizot (1787-1874)
Tout cela est bien banal, cher ami, et, quand on est convié par un biographe comme vous, on voudrait être grand comme une pyramide pour mériter l'honneur de l'occuper.George Sand (1804-1876)
Puis, comme elle ouvrait la porte de sa chambre, elle passa la main sur son front et se composa un sourire banal.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il s'était efforcé de n'être point banal comme tout le monde, et il s'était montré sot comme personne.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Un appartement riche et banal ressemblant à ces appartements meublés, qu'on loue aux provinciaux pour le mariage d'une fille riche.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Chaque année, quelque vieille maison bien pittoresque doit céder la place à une haute construction moderne, à l'aspect correct mais banal.Henry de Graffigny (1863-1934)
N'est-ce pas le passage rapide des hôtes d'une nuit ou d'un jour, qui donne aux chambres d'hôtel cet aspect banal, impersonnel ?Maurice Level (1875-1926)
Son imagination néglige le plus souvent de puiser immédiatement aux sources vives de l'invention poétique et verse dans le faux et le banal.Émile Hennequin (1858-1888)
Je vous le dis : le texte doit être court et simple, mais sans être banal.Europarl
Il lui arrivait, au cours du plus banal entretien, d'énoncer des phrases qui prouvaient une curiosité de l'expérience vicieuse, trop voisine du cynisme.Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BANNAL, ALE » adj.

qui se dit d'un lieu public qu'un Seigneur a droit d'établir pour y faire cuire le pain, moudre la farine, pressurer le vin des habitans de sa Seigneurie, &c. Un four bannal, pressoir bannal, moulin bannal. Il y a aussi un droit de taureau bannal, & en certains lieux des mulets bannaux pour fouler les grains.
 
On appelle ironiquement un taureau bannal, un homme qu'on veut accuser d'une grande paillardise.
 
On appelle aussi, Rivieres bannales, ou rivieres de cense, celles qui appartiennent en proprieté à quelqu'un, qu'il peut donner à ferme & à cense.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020