Email catcher

commun

définitions

commun ​​​ , commune ​​​ adjectif et nom masculin

Qui appartient, qui s'applique à plusieurs personnes ou choses (opposé à particulier, individuel). La salle commune d'un foyer d'étudiants. Leurs intérêts communs. Un but commun. Avoir des caractères communs. ➙ comparable, identique, semblable. —  Commun à : propre également à (plusieurs).
Marché* commun.
Qui se fait ensemble, à plusieurs. Œuvre commune. ➙ collectif. Vie commune. D'un commun accord.
En commun : ensemble. Personnes qui vivent en commun (➙ communauté). Mettre en commun : partager.
Du plus grand nombre. ➙ général, public, universel. L'intérêt, le bien commun.
Nom commun : nom de tous les individus de la même espèce, correspondant à un concept (opposé à nom propre). « Arbre », « livre » sont des noms communs.
Ordinaire (opposé à exceptionnel). ➙ banal, courant, habituel. C'est une réaction assez commune. —  Peu commun. Une force peu commune, très grande. —  nom masculin Hors du commun, extraordinaire. locution Le commun des mortels : les gens ordinaires, la majorité des gens.
Qui se rencontre fréquemment. ➙ répandu. Une variété commune. —  Lieu* commun.
(personnes, manières) péjoratif Qui n'appartient pas à l'élite (opposé à distingué). ➙ quelconque, vulgaire.
nom masculin
vieux Le peuple. Les gens du commun.
au pluriel Les communs : les dépendances d'une propriété (écuries, garages, buanderies, etc.).

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Par lui, nous sommes citoyens et solidaires, tenus par un fluide commun.Ouest-France, 13/07/2021
Nous savons déjà pourquoi cette position commune n'a pas encore été atteinte.Europarl
Ils s'étaient, la jeune fille et lui, évités d'un commun accord, durant tout ce temps.Paul Bourget (1852-1935)
Il chercha dans ses lieux communs tout ce qui avoit esté dit contre les femmes.Antoine Furetière (1619-1688)
Ces papillons sont de moins en moins communs et peuvent devenir de plus en plus rares, voire disparaître totalement.Ouest-France, 03/08/2017
Elle est plus commune chez la femme que chez l'homme.Madame de La Fayette (1634-1693)
Les violons ont ce point commun avec les pyramides : un secret jamais dévoilé.Ouest-France, Daniel MORVAN, 29/01/2015
Rien de si commun dans les grandes familles.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il a posé sur le papier ses motivations et explique ce parcours hors du commun.Ouest-France, 23/06/2020
Plus vous aurez une activité commune, plus il sera facile de s'en occuper pour les soins.Ouest-France, 03/04/2021
Le dossier des transports en commun est un volet important.Ouest-France, 10/03/2020
Nous aurions aimé, ainsi qu'elle l'a dit, disposer d'un document commun.Europarl
Les uns et les autres se montrant incapables, depuis des mois, de jouer une partition commune à l'heure de la fusion des établissements hospitaliers.Ouest-France, 09/08/2018
C'est la raison pour laquelle nous avons besoin d'une législation commune en la matière.Europarl
Ce qui est, après tout, le but de notre entreprise commune.Europarl
Dans cette œuvre commune, le père mit un instant, un éclair de plaisir.Jules Michelet (1798-1874)
Leur nouvelle œuvre commune, savoureuse comme un sanglier rôti, va tout emporter sur son passage.Ouest-France, Laurent BEAUVALLET, 24/03/2020
Quel est le point commun entre ces 100 images ?Ouest-France, Daphné CAGNARD-BUDIMAN, 30/01/2019
A moins d'une grande et première passion, une femme d'esprit n'aime pas long-temps un homme commun.Horace-Napoléon Raisson (1798-1854)
Dociles, les élèves s'y sont installés après que les enseignants leur ont expliqué la raison de cette manifestation peu commune.Ouest-France, Laurence PICOLO, 03/09/2021
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COMMUN, UNE » adj.

Ce qui n'appartient pas plus à l'un qu'à l'autre. La terre est nostre commune mere. dans le siecle d'innocence tous les biens étoient communs, aussi-bien que le Soleil & les élements. le Pape est le Pere commun des Chrêtiens. les honnestes gens se rapportent de leurs differents à leurs amis communs. il faut suspendre les haines particulieres pour courre sus à l'ennemi commun.
 
COMMUN, se dit en un sens plus estroit des choses que quelques personnes possedent ensemble par indivis, dont les uns & les autres ont également droit de se servir. Les murs mitoyens sont communs à deux maisons. une allée, un passage commun. un puits commun. il n'y a eu que les Sauvages & Platon qui ayent voulu que les femmes fussent communes. Une femme commune se dit aussi d'une femme prostituée.
 
COMMUN, se dit aussi d'une societé que l'on contracte ensemble par quelque interest d'honneur, ou de gain. Les Commissaires, les Huissiers, font bourse commune pour éviter la jalousie de leur employ. Ils se sont associez en une telle affaire pour la poursuivre à frais communs, & en partager le profit. le peril est commun pour les Officiers & les soldats qui vont à une même expedition.
 
COMMUN, se dit aussi en parlant du general du monde, de ce qui est le plus universellement receu. Le sens commun est le jugement qu'on fait par la seule lumiere naturelle, ce que font la plus-part des hommes. En ce sens on attribuë à l'ame une faculté particuliere qu'on nomme le sens commun. Le bruit commun, c'est ce qui se dit parmi le peuple, par la plus-part du monde. Les plus communes opinions ne sont pas les plus certaines. En commun proverbe, c'est à dire, selon que parle le peuple, une façon commune & ordinaire de parler.
 
COMMUN, signifie aussi, Ce qui est trivial, ordinaire, qu'on trouve par tout. Cet Orateur dans son discours n'a rien dit que de commun, rien de recherché, son stile est fort commun, c'est un esprit fort commun. c'est un axiome commun, une notion commune. l'usage des chaises, des carrosses est commun par toute l'Europe. on ne nous a servi en ce repas que des viandes fort communes. En ce sens il signifie, Ce qui n'est pas rare, & qui est au plus vil prix. Ce curieux n'a que des tableaux communs, de peu de valeur. il ne s'habille que de l'estoffe la plus commune. les diamants sont estimés, parce qu'ils ne sont pas communs.
 
On dit en termes de Palais, & en Genealogie, le pere commun des parties, quand on parle du pere de deux freres ou soeurs qui plaident ensemble. On dit, que par la Coûtume de Paris, le mari & la femme sont uns & communs en biens, pour dire, qu'ils ont contracté societé ensemble, & qu'ils partagent le gain & les pertes l'un de l'autre. On dit aussi, qu'un arrest ou jugement est declaré commun avec un tel, qui n'avoit pas été partie, ou avec le deffaillant, pour dire, qu'il sera aussi-bien executoire contre luy que contre ceux avec qui il a été rendu. On dit aussi, qu'une chose est du droit commun, par opposition aux privileges qui en exemptent. On dit aussi, Faire preuve suivant la commune estimation, suivant la commune renommée, c'est à dire, par experts, par témoins. En cas d'estimation de fruits on dit, Faire une année commune, pour dire, Prendre le milieu entre une année fertile où les denrées sont à bon marché, & une année sterile où elles sont cheres, pour en faire un prix commun & mitoyen, & compenser l'une avec l'autre : ce qu'on appelle autrement bon an, mal an.
 
On dit aussi en matiere beneficiale, qu'une provision est expediée en forme commune, pour dire, qu'elle est expediée sans graces, sans privileges. On dit aussi, que les Officiaux sont Juges des Ecclesiastiques pour le delit commun, pour l'opposer au cas royal & privilegié.
 
COMMUN, en termes de Philosophie, se dit des choses qui participent d'un genre superieur. Le nom d'animal est commun à l'homme & à la beste. Celuy de substance est commun au corps & à l'esprit. En ce sens il signifie, Pareil ou analogue. Ces deux choses, ces deux questions n'ont rien de commun ensemble.
 
COMMUN, en termes de Grammaire, est le genre qui convient aux deux sexes, au masle & à la femelle.
 
On appelle au College, des lieux communs, des recueils qu'on fait de ce qu'on trouve de plus beau dans les Auteurs qu'on manie, pour s'en servir quand on traitte quelque chose en general. Les ouvrages d'un tel Auteur ne sont que des lieux communs, des rapsodies. Poliantea est un Dictionnaire de lieux communs. Licostene & Zuinger sont d'amples recueils de lieux communs.
 
COMMUN, en termes de Geometrie, se dit d'un angle, d'un costé, d'une base, qui servent également à deux figures, & qui aident à faire une demonstration.
 
COMMUN, au substantif, signifie le general, la plus grande partie des hommes. Ce bourgeois s'est distingué du commun du peuple. c'est un grand Philosophe, & qui est hors du commun. il faut pour bien raisonner eslever son esprit au dessus du commun.
 
COMMUN, chez le Roy, les Princes, & les Grands, est un nom collectif qui signifie les bas Officiers. Il a mangé à la table du commun, dans la sale du commun. on nous a servi du vin du commun. il est couché sur l'estat en qualité de Chirurgien du commun.
 
COMMUN, en termes de Breviaire, se dit d'un Office general institué pour tous les Saints d'un même Ordre, d'une même classe, pour y prendre les Pseaumes, Leçons, Hymnes, Antiennes & Oraisons, quand il n'y en a point d'assignées en particulier. Le commun des Saints, le commun des Apostres, des Evangelistes, des Martyrs, des Vierges, des Docteurs, des Confesseurs.
 
EN COMMUN, se dit adverbialement, pour dire, En communauté. Ils possedent cette terre en commun, par indivis. ils ont mis tout leur bien en commun, ils vivent en commun.
 
COMMUN, se dit proverbialement en ces phrases. L'asne du commun est toûjours le plus mal basté, pour dire, que personne n'a soin que de ce qui luy appartient en propre, & neglige le bien public. On dit aussi par la même raison, Qui sert au commun, ne sert à pas un. On dit, Entre amis tous biens sont communs : & on dit plus generalement, En ce monde tous les biens sont communs, il n'y a que les moyens de les avoir. On dit aussi, qu'un homme vit sur le commun, lors qu'il est escornifleur, qu'il n'a point d'ordinaire, & qu'il va quester un repas tantost chez l'un, tantost chez l'autre.
Le coin pédago Découvrez Dico en classe ! Découvrez Dico en classe !

Dico en classe : des ressources pédagogiques et ludiques pour explorer toutes les richesses du dictionnaire Dico en ligne Le Robert.

21/09/2021