Email catcher

commun

Définition

Définition de commun ​​​ , commune ​​​ adjectif et nom masculin

Qui appartient, qui s'applique à plusieurs personnes ou choses (opposé à particulier, individuel). La salle commune d'un foyer d'étudiants. Leurs intérêts communs. Un but commun. Avoir des caractères communs. ➙ comparable, identique, semblable. Commun à : propre également à (plusieurs).
Marché* commun.
Qui se fait ensemble, à plusieurs. Œuvre commune. ➙ collectif. Vie commune. D'un commun accord.
En commun : ensemble. Personnes qui vivent en commun (➙ communauté). Mettre en commun : partager.
Du plus grand nombre. ➙ général, public, universel. L'intérêt, le bien commun.
Nom commun : nom de tous les individus de la même espèce, correspondant à un concept (opposé à nom propre). « Arbre », « livre » sont des noms communs.
Ordinaire (opposé à exceptionnel). ➙ banal, courant, habituel. C'est une réaction assez commune. Peu commun. Une force peu commune, très grande. nom masculin Hors du commun, extraordinaire. locution Le commun des mortels : les gens ordinaires, la majorité des gens.
Qui se rencontre fréquemment. ➙ répandu. Une variété commune. Lieu* commun.
(personnes, manières) péjoratif Qui n'appartient pas à l'élite (opposé à distingué). ➙ quelconque, vulgaire.
nom masculin
vieux Le peuple. Les gens du commun.
au pluriel Les communs : les dépendances d'une propriété (écuries, garages, buanderies, etc.).

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot commun

Cette exception écartée, les principaux enjeux demeurent la confrontation de délai de prescription abrégée à celui de droit commun.Droit et ville, 2019, Maxime Ghiglino (Cairn.info)
C'est la raison pour laquelle nous avons besoin d'une législation commune en la matière.Europarl
Il a posé sur le papier ses motivations et explique ce parcours hors du commun.Ouest-France, 23/06/2020
Cette évolution est le fruit commun de changements de comportement et de changements législatifs.Pouvoirs, 2001, Denis Kessler (Cairn.info)
Le haut de l'étiquette est commun à tous ces types d'appareils.Géo, 17/03/2009, « Électroménager : priorité à l’étiquette »
Quel est le point commun entre ces 100 images ?Ouest-France, Daphné CAGNARD-BUDIMAN, 30/01/2019
Plus vous aurez une activité commune, plus il sera facile de s'en occuper pour les soins.Ouest-France, 03/04/2021
Cette définition est large et, comme en droit commun, inclut les décisions provisoires.Revue critique de droit international privé, 2019, Louise Merrett (Cairn.info)
La recherche des traits partagés universellement entre les différentes lignées peut donc, théoriquement, permettre de dresser un portrait de cet ancêtre commun.Ça m'intéresse, 17/09/2021, « Bactéries : on leur doit la vie ! »
Pas d'obligation de tondre la pelouse ou de couper les arbres des jardins communs.Capital, 18/01/2021, « Maison en copropriété : principe, avantages et inconvénients »
Dociles, les élèves s'y sont installés après que les enseignants leur ont expliqué la raison de cette manifestation peu commune.Ouest-France, Laurence PICOLO, 03/09/2021
Cette définition de la musique comme un faire est le dénominateur commun de l'ensemble des contributions.Revue philosophique de la France et de l'Étranger, 2019 (Cairn.info)
Cette forme d'écriture polyphonique suggère une familiarité qui, bien qu'éloignée, éveille en nous des sentiments communs, de la colère à l'empathie.Natures Sciences Sociétés, 2016 (Cairn.info)
Ces papillons sont de moins en moins communs et peuvent devenir de plus en plus rares, voire disparaître totalement.Ouest-France, 03/08/2017
Le fond commun de tous ces auteurs, par-delà leurs différences ?Géo, 15/06/2016, « Nazis et occultisme : aux sources d'un fantasme »
Tous les cinq ans, les communes labellisées font l'objet d'une visite de contrôle qui décide de la reconduction ou de la non-reconduction de la distinction.Ça m'intéresse, 12/10/2021, « A quoi correspondent les labels des panneaux des villes ? »
Autrement dit, que chaque équipe ait son propre mode d'organisation, plutôt que d'imposer un rythme commun à toute l'entreprise.Capital, 21/10/2020, « Télétravail : comment l'organiser au mieux au sein de votre… »
Rien de si commun dans les grandes familles.Émile Gaboriau (1832-1873)
Cette forme d'intelligibilité, en effet, n'est pas celle de termes conceptuels communs et très généraux.L'Homme, 2019, Frédérique Ildefonse (Cairn.info)
Par lui, nous sommes citoyens et solidaires, tenus par un fluide commun.Ouest-France, 13/07/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de COMMUN, UNE adj.

Ce qui n'appartient pas plus à l'un qu'à l'autre. La terre est nostre commune mere. dans le siecle d'innocence tous les biens étoient communs, aussi-bien que le Soleil & les élements. le Pape est le Pere commun des Chrêtiens. les honnestes gens se rapportent de leurs differents à leurs amis communs. il faut suspendre les haines particulieres pour courre sus à l'ennemi commun.
 
COMMUN, se dit en un sens plus estroit des choses que quelques personnes possedent ensemble par indivis, dont les uns & les autres ont également droit de se servir. Les murs mitoyens sont communs à deux maisons. une allée, un passage commun. un puits commun. il n'y a eu que les Sauvages & Platon qui ayent voulu que les femmes fussent communes. Une femme commune se dit aussi d'une femme prostituée.
 
COMMUN, se dit aussi d'une societé que l'on contracte ensemble par quelque interest d'honneur, ou de gain. Les Commissaires, les Huissiers, font bourse commune pour éviter la jalousie de leur employ. Ils se sont associez en une telle affaire pour la poursuivre à frais communs, & en partager le profit. le peril est commun pour les Officiers & les soldats qui vont à une même expedition.
 
COMMUN, se dit aussi en parlant du general du monde, de ce qui est le plus universellement receu. Le sens commun est le jugement qu'on fait par la seule lumiere naturelle, ce que font la plus-part des hommes. En ce sens on attribuë à l'ame une faculté particuliere qu'on nomme le sens commun. Le bruit commun, c'est ce qui se dit parmi le peuple, par la plus-part du monde. Les plus communes opinions ne sont pas les plus certaines. En commun proverbe, c'est à dire, selon que parle le peuple, une façon commune & ordinaire de parler.
 
COMMUN, signifie aussi, Ce qui est trivial, ordinaire, qu'on trouve par tout. Cet Orateur dans son discours n'a rien dit que de commun, rien de recherché, son stile est fort commun, c'est un esprit fort commun. c'est un axiome commun, une notion commune. l'usage des chaises, des carrosses est commun par toute l'Europe. on ne nous a servi en ce repas que des viandes fort communes. En ce sens il signifie, Ce qui n'est pas rare, & qui est au plus vil prix. Ce curieux n'a que des tableaux communs, de peu de valeur. il ne s'habille que de l'estoffe la plus commune. les diamants sont estimés, parce qu'ils ne sont pas communs.
 
On dit en termes de Palais, & en Genealogie, le pere commun des parties, quand on parle du pere de deux freres ou soeurs qui plaident ensemble. On dit, que par la Coûtume de Paris, le mari & la femme sont uns & communs en biens, pour dire, qu'ils ont contracté societé ensemble, & qu'ils partagent le gain & les pertes l'un de l'autre. On dit aussi, qu'un arrest ou jugement est declaré commun avec un tel, qui n'avoit pas été partie, ou avec le deffaillant, pour dire, qu'il sera aussi-bien executoire contre luy que contre ceux avec qui il a été rendu. On dit aussi, qu'une chose est du droit commun, par opposition aux privileges qui en exemptent. On dit aussi, Faire preuve suivant la commune estimation, suivant la commune renommée, c'est à dire, par experts, par témoins. En cas d'estimation de fruits on dit, Faire une année commune, pour dire, Prendre le milieu entre une année fertile où les denrées sont à bon marché, & une année sterile où elles sont cheres, pour en faire un prix commun & mitoyen, & compenser l'une avec l'autre : ce qu'on appelle autrement bon an, mal an.
 
On dit aussi en matiere beneficiale, qu'une provision est expediée en forme commune, pour dire, qu'elle est expediée sans graces, sans privileges. On dit aussi, que les Officiaux sont Juges des Ecclesiastiques pour le delit commun, pour l'opposer au cas royal & privilegié.
 
COMMUN, en termes de Philosophie, se dit des choses qui participent d'un genre superieur. Le nom d'animal est commun à l'homme & à la beste. Celuy de substance est commun au corps & à l'esprit. En ce sens il signifie, Pareil ou analogue. Ces deux choses, ces deux questions n'ont rien de commun ensemble.
 
COMMUN, en termes de Grammaire, est le genre qui convient aux deux sexes, au masle & à la femelle.
 
On appelle au College, des lieux communs, des recueils qu'on fait de ce qu'on trouve de plus beau dans les Auteurs qu'on manie, pour s'en servir quand on traitte quelque chose en general. Les ouvrages d'un tel Auteur ne sont que des lieux communs, des rapsodies. Poliantea est un Dictionnaire de lieux communs. Licostene & Zuinger sont d'amples recueils de lieux communs.
 
COMMUN, en termes de Geometrie, se dit d'un angle, d'un costé, d'une base, qui servent également à deux figures, & qui aident à faire une demonstration.
 
COMMUN, au substantif, signifie le general, la plus grande partie des hommes. Ce bourgeois s'est distingué du commun du peuple. c'est un grand Philosophe, & qui est hors du commun. il faut pour bien raisonner eslever son esprit au dessus du commun.
 
COMMUN, chez le Roy, les Princes, & les Grands, est un nom collectif qui signifie les bas Officiers. Il a mangé à la table du commun, dans la sale du commun. on nous a servi du vin du commun. il est couché sur l'estat en qualité de Chirurgien du commun.
 
COMMUN, en termes de Breviaire, se dit d'un Office general institué pour tous les Saints d'un même Ordre, d'une même classe, pour y prendre les Pseaumes, Leçons, Hymnes, Antiennes & Oraisons, quand il n'y en a point d'assignées en particulier. Le commun des Saints, le commun des Apostres, des Evangelistes, des Martyrs, des Vierges, des Docteurs, des Confesseurs.
 
EN COMMUN, se dit adverbialement, pour dire, En communauté. Ils possedent cette terre en commun, par indivis. ils ont mis tout leur bien en commun, ils vivent en commun.
 
COMMUN, se dit proverbialement en ces phrases. L'asne du commun est toûjours le plus mal basté, pour dire, que personne n'a soin que de ce qui luy appartient en propre, & neglige le bien public. On dit aussi par la même raison, Qui sert au commun, ne sert à pas un. On dit, Entre amis tous biens sont communs : & on dit plus generalement, En ce monde tous les biens sont communs, il n'y a que les moyens de les avoir. On dit aussi, qu'un homme vit sur le commun, lors qu'il est escornifleur, qu'il n'a point d'ordinaire, & qu'il va quester un repas tantost chez l'un, tantost chez l'autre.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le vin : savoir le siroter pour savoir en parler (et vice versa) Le vin : savoir le siroter pour savoir en parler (et vice versa)

Comment peut-on encore expliquer qu'à chaque sortie d'un énième manuel de dégustation, les buveurs affolés se jettent dessus comme la petite vérole...

19/12/2022