banderole

 

définitions

banderole ​​​ nom féminin

Petite bannière.
Longue bande de tissu portant une inscription, portée dans les défilés, lors des manifestations.
 

synonymes

banderole nom féminin

bannière, enseigne, fanion, oriflamme, [Moyen Âge] gonfalon

calicot

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il lui apprenait à donner et à parer les coups de tête, de flanc, de banderole, de manchette, et bien d'autres encore.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle n'était plus, comme autrefois, décorée d'une longue banderole.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Ils ont un gros pistolet au poing et, attachée au bras droit, une longue lance avec une banderole noire et blanche...Georges Darien (1862-1921)
Sa vie eut la mobilité perpétuelle d'une banderole.Pons de l'Hérault (1772-1853)
En arrivant ici, vous avez peut-être été surpris de constater qu’une large banderole blanche entourait l’hémicycle.Europarl
La musette se porte en bandoulière au moyen d'une banderole d'épaule.Charles Des Écores (1852-1905)
J'avais aussi rapporté ma giberne, dont la banderole avait reçu trois coups de tranchant ; mais elle a été égarée.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Leurs mousquets sont petits, bien travaillés, et revêtus d'un fourreau d'écarlate, avec une petite banderole par-dessus.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Coups de tête et coups de banderole, coups de flanc et coups de manchette se succèdent avec une rapidité inouïe qui n'a d'égale que celle des parades.Louis Boussenard (1847-1910)
La banderole pend le long du mât, nous aurons une bonne traversée.Victor Hugo (1802-1885)
Après ça, on peut fort bien être descendu par un coup de banderole.Émile Gaboriau (1832-1873)
Dans un coin, il y avait un gros paquet de manteaux et une banderole pour un bateau.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
A certains endroits au bord des groupements, la suite ininterrompue des petits points clairs festonne l'obscurité comme une banderole illuminée de rue en fête.Henri Barbusse (1873-1935)
A l'une des croisées de cette habitation flottait une banderole bleue pour signifier aux arrivants qu'ils n'avaient rien à craindre et que tout aux environs était tranquille.Joseph Marmette (1844-1895)
Deux oreillettes, scellées de chaque côté, reçoivent une banderole qui permet de le suspendre aux épaules.Charles Des Écores (1852-1905)
Il fixa au haut de sa lance une banderole rouge.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La théorie des feintes et des coups de banderole occupait toute sa mémoire.Paul Adam (1862-1920)
Je dois vous faire part de la position plutôt négative adoptée par cette commission : en juin 2005, vous vous souvenez que cet hémicycle était entouré d’une banderole «».Europarl
Assise à côté d'elle, une paysanne cherche à détacher la banderole d'un bouquet que porte un chanteur à l'avant du chariot, à côté d'un petit musicien.Armand Dayot (1851-1934)
René traça sur une petite banderole de papier rouge quelques caractères cabalistiques, les passa dans une aiguille d'acier, et avec cette aiguille, piqua la statuette au cœur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BANDEROLLE » s. f.

Petit estandart en forme de guidon, étendu plus en longueur qu'en largeur, qu'on met sur les masts des vaisseaux, & sur les pains benits des personnes de condition qui veulent faire voir leurs Armoiries. On dit aussi une banderolle de trompette, qui est un petit étendart armorié attaché aux branches.
Le français des régions Il drache Il drache

I'drache toudi din ch'nord ! Le mot drache, qui désigne une averse de pluie soudaine et intense, est l’un des régionalismes les plus emblématiques du français que l’on parle dans le Nord-Pas-de-Calais et en Wallonie.

27/10/2020