bannissement

 

définitions

bannissement ​​​ nom masculin

Action de bannir. —  Droit Peine criminelle interdisant à qqn le séjour dans son pays.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mon père fut accusé d'avoir soulevé ses vassaux contre la puissance impériale, et condamné, comme rebelle, au bannissement.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Après un intervalle de dix années, la communauté internationale parle à nouveau du problème de l'alimentation mondiale et du bannissement de la famine.Europarl
Le parlement lui fit son procès, et le condamna à l'amende honorable, et à payer quatre cent mille écus, indépendamment de la confiscation de ses biens et du bannissement perpétuel.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Premièrement : poursuivre la libération, sans bannissement, de tous les prisonniers politiques et objecteurs de conscience et s'engager publiquement à ne jamais emprisonner des opposants politiques non violents.Europarl
D'un point de vue politique, l'aspect le plus important est celui du régime de bannissement, abordé dans les amendements 31 et 32.Europarl
Un arrêt le condamna à un bannissement de neuf années, et, entre autres amendes et dépens, à 4,000 fr.Antoine Furetière (1619-1688)
Dans son bannissement volontaire, il y avait on ne sait quel refuge contre la satisfaction nationale.Victor Hugo (1802-1885)
Nous passons maintenant au vote sur la suppression du terme «bannissement» et des noms propres.Europarl
Au dernier moment, au milieu d'un silence à peu près universel, le bannissement des régicides resta seul écrit dans le projet de loi.François Guizot (1787-1874)
Duchastel monte avec fermeté à la tribune, et au milieu de l'attente universelle prononce le bannissement.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il en avait assez, de ce lâche bannissement, de cet exil hors de soi-même, de cette tension malingre à éviter tout ce qui le hantait.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Le texte français parle de «bannissement», le texte néerlandais de »veroordeling» (condamnation) et le texte anglais d'»ostracising» (mise au ban de la société).Europarl
Quoi qu'il en soit, le bannissement, trop doux pour quelques-uns, fut trop sévère pour ceux qui, non plus que moi, n'avaient pas de mauvais desseins.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
La punition ordinaire est le bannissement, c'est-à-dire que le roi vend les coupables à la compagnie, et dispose de leurs effets à son gré.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
L'ordonnance de 1254, dans laquelle il prononçait le bannissement général des femmes de mauvaise vie, ne fut jamais rigoureusement exécutée, parce qu'elle ne pouvait pas l'être.Paul Lacroix (1806-1884)
L'assemblée prononça la confiscation des biens et le bannissement des personnes à perpétuité, et se fonda sur de prétendus principes de droit civil.Pierre-Louis Roederer (1754-1835)
Viomade avoit reçu avec douleur l'ordre de son bannissement ; il avoit reconnu également la haine et l'amour, et s'affligeoit pour son prince, dont il pressentoit le danger.Anne Marie de Beaufort d'Hautpoul (1763-1837)
Les décrets proscripteurs des 27 mai et 26 août 1792, qui autorisent et ordonnent le bannissement des prêtres insermentés, ont ensuite entraîné le départ de ceux qui étaient restés.Ernest Daudet (1837-1921)
Quel plus grand malheur en effet que d'errer dans le bannissement hors de son pays !Joseph Fouché (1759-1820)
Quant au fils, ayant été condamné aux galères perpétuelles, il sollicita une commutation de peine, et obtint le bannissement à perpétuité.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BANNISSEMENT » s. m.

Exil. Un bannissement perpetuel emporte confiscation. un bannissement à temps, & hors le ressort. un bannissement volontaire, une retraitte du monde. il a receu de sa maistresse un arrest de bannissement. Le bannissement se faisoit autrefois à son de trompe, & cry public ; ce qui luy a donné son nom.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020