barque

 

définitions

barque ​​​ nom féminin

Petit bateau ponté ou non. ➙ embarcation. Des barques de pêche. —  locution, au figuré Mener, conduire la barque : diriger, être le maître. Bien mener sa barque : bien conduire son entreprise. Charger la barque : être trop ambitieux dans un projet, exagérer.
 

synonymes

barque nom féminin

embarcation, canot, chaloupe, barcasse (péjoratif), coquille de noix (péjoratif), rafiot (péjoratif), barquot (région.), barquerolle (vieux), esquif (littéraire)

[sortes] barge, bélandre, gondole, patache, pinasse, pirogue, plate, satteau, bette (région.), biscaïenne (région.), filadière (région.), gribane (région.), pointu (région.), saugue (région.), tillole (anciennt), voirolle (région.)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Oui, sa faiblesse une fois dissipée, elle s'assit dans la barque silencieusement, et sans répandre de larmes.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il n'y avait là ni barque ni homme ; pas le moindre bruit, pas la moindre lumière.George Sand (1804-1876)
Le cinquième jour trouva encore leur barque sur les flots ; la mer, le ciel, tout était bleu, clair et serein.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
La nuit était profondément ténébreuse, et il était déjà presque impossible de distinguer le rivage de la barque, à plus forte raison n'eût-on pas pu distinguer la barque du rivage.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
On doit éviter de surcharger la barque en imposant des préalables irréalistes aux pays candidats ou en se livrant à des comptes d'épicier.Europarl
Quelques-uns d'entre eux, auxquels nous dîmes où nous avions laissé notre barque, retournèrent la chercher pour la porter à la ville.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Elle allait de l'avant par une obscurité de plus en plus épaisse, obscurité aussi noire, aussi impénétrable que l'avenir vers lequel marchait la barque de ma vie.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Malheureusement, dans la résolution qui nous est soumise, on a encore surchargé la barque et, surtout, ignoré le principe de la subsidiarité.Europarl
Après beaucoup de peines et de périls, ils la saisirent, nous les halâmes jusque sous notre poupe, et nous descendîmes dans leur barque.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Une fois la semaine, une barque va chercher, au four commun, pain tiède et jaune dont l'odeur attire et caresse de loin.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il resta comme une tortue enfermée dans ses écailles, ou comme un quartier de lard entre deux huches, ou bien encore comme une barque échouée sur le sable.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Le tems presse ; une barque flotte déjà ; nous ne laisserons derrière nous que la haine et la crainte.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Mais si je pouvais rassembler de ce que la vague a épargné assez de débris pour m'en construire une barque grossière, de quel côté dirigerais-je ma voile ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Enfin, une humble barque de pêcheur que je découvris pendant la nuit me fit naître quelque espérance, en m'offrant des chances de pouvoir échapper par la fuite.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il serait injuste d'exiger du propriétaire d'une barque la somme énorme que l'on demande à celui d'un vaisseau de deux mille tonnes.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Je ne vous dirai pas avec quelle sollicitude il me détacha du poteau, avec quelle attention il me porta dans sa barque.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
À la fin, l'un deux parla bas à son voisin, celui-ci parla bas à un autre, et le mot fit ainsi le tour de la barque.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Quinze jours à peine s'étaient écoulés, que le renégat avait acheté une barque pouvant contenir trente personnes.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Alors il ne me manquait plus rien, qu'une barque pour me munir de bien des choses que je prévoyais devoir m'être fort essentielles.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
J'obéis cependant à leurs désirs, et, comme je l'ai déjà dit, je m'établis au fond de la petite barque.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BARQUE » subst. fem.

Bastiment de mer qui n'a que des voiles Latines au nombre de deux ou trois pour le plus. La voile d'avant ou de prouë se nomme le trinquet ; celle du milieu, la maistresse ; celle de pouppe, la voile d'artimon, ou la meiane. Il y en a qu'on nomme les barques de rous, & en Grec monoxyla, qui ne sont faites que d'un arbre creusé, auquel on ajouste quelques pieces de costé & d'autre, & qui sont neantmoins capables de 50. rames. Menage derive ce mot de barca, Latin ; le Pere Fournier, de Barcé ville d'Afrique ; & Rodericus Toletanus, de Barcelonne ; d'autres, entre lesquels est Saumaise, de varis, mot Grec qui signifie un édifice fait en rond, qu'on a étendu aux barques, à cause qu'elles sont courbées. Jules Scaliger le derive de baros, ab oneribus gerendis.
 
BARQUE, se dit aussi d'un fort petit bastiment de mer, ou navire sans hune, qui sert à porter des munitions, à charger, ou à descharger les navires qui sont à la rade dans les lieux où les grands vaisseaux ne peuvent pas aborder, & à plusieurs autres usages. Une barque d'avis, est celle qu'on envoye porter quelques nouvelles, soit d'un vaisseau en un autre, soit dans un lieu éloigné.
 
On appelle aussi Barque longue, ou double chalouppe, les bastiments qui sont de bas bord, & ne sont pas pontés. Quelques-uns appellent barques, tous les vaisseaux qui n'ont point de hune.
 
Une barque en fagot, c'est tout le bois taillé pour faire une barque, qu'on porte dans un vaisseau pour l'assembler quand on est parvenu aux lieux où on a besoin, & pour remonter dans les rivieres.
 
BARQUE, se dit aussi d'un petit bateau qui sert à passer une riviere, ou à y voiturer des marchandises en petite quantité. Il est arrivé une barque d'huistres à l'escaille. une barque de Pescheur.
 
On appelle la barque de Caron, le vaisseau dans lequel les Poëtes ont feint que les ames passoient aux Enfers. Et on dit poëtiquement, Avoir passé la barque, pour dire, Estre mort.
 
BARQUE, se dit figurément de la barque de St. Pierre, pour dire, l'Eglise Romaine. Estre hors la barque, c'est, Estre Heretique, ou Schismatique.
 
On dit proverbialement, qu'un homme conduit bien sa barque, quand il sçait ménager sagement sa fortune. On dit aussi, qu'il conduit la barque, qu'il tient le timon de la barque, pour dire, que c'est luy qui est le chef, le maître d'une affaire, d'un dessein entrepris.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la musique Les mots croisés de la musique

Testez vos talents de cruciverbiste avec cette grille exclusive consacrée à la musique ! Niveau standard.

11/05/2020