battement

 

définitions

battement ​​​ nom masculin

Choc ou mouvement de ce qui bat ; bruit qui en résulte. ➙ coup, heurt, martèlement. Le battement de la pluie contre les vitres. —  Battement de mains. ➙ applaudissement. Battements d'ailes. Un battement de cils.
(Mouvement alternatif) Le battement du cœur, mouvement alternatif de contraction et de dilatation. Avoir des battements de cœur. ➙ palpitation. Battement du pouls. ➙ pulsation.
Intervalle de temps. Nous avons vingt minutes de battement pour changer de train.
 

synonymes

battement nom masculin

coup, heurt, martèlement, [de tambour] roulement

[de cœur] pulsation, palpitation

intervalle, décalage, pause, fourche (Belgique)

battement de cils

cillement, clignement

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tu n'as pas été profanée par le battement de mon cœur, par l'appui de mon bras, par le souffle de mes lèvres.George Sand (1804-1876)
Ce fut un moment de muette extase, troublé seulement par le battement précipité de leurs cœurs.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il avait pris ses mains et il les serrait, tressaillant à chaque battement de son cœur, comme au contrecoup d'une ruine qui tombe.Gustave Flaubert (1821-1880)
Avec cette excitation de causerie, il essayait de tromper, non seulement ses confiantes voisines, mais lui-même, mais le battement de cœur qu'il continuait de subir.Paul Bourget (1852-1935)
Le bruit des vagues sur lesquelles on voguait, le battement mesuré des rames sur les flots écumants, y joignaient un charme particulier.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Je fis de mon mieux ; après quoi, elles se renfoncèrent chacune dans un coin avec un battement de pied de la fureur contenue.Pierre Louÿs (1870-1925)
En même temps, l'énorme éclat de rire d'une foule pressée et communicative s'échappait du battement de la porte.Alphonse Daudet (1840-1897)
Au dehors, la tranquillité de la nature était restée la même, si ce n'est que l'air retentissait des accords d'une musique et du battement des ailes des séraphins.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Il appuya son front sur la porte, et laissa son cœur se calmer peu à peu : un battement de plus l'eût fait éclater.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Subitement tout le monde se tut et l'on n'entendit plus que le bruit de la respiration oppressée des cinq explorateurs et le battement de leurs cœurs.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Je crois entendre encore la voix de mes illusions perdues et le battement d'ailes de mes jeunes espérances.Marie d'Agoult (1805-1876)
Souvent on entendait, sous les buissons, glisser un petit battement d'ailes, ou bien le cri rauque et doux des corbeaux, qui s'envolaient dans les chênes.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il lui semble enfin sentir sous sa main, appliquée contre la poitrine, un léger battement.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Le craquement des mâts, le battement des manœuvres courantes, le bruit sec des voiles parfois prises en ralingues, le gémissement des cloisons intérieures, apprirent aux passagers ce qu'ils ignoraient encore.Jules Verne (1828-1905)
Elle resta perdue de stupeur, et n'ayant plus conscience d'elle- même que par le battement de ses artères, qu'elle croyait entendre s'échapper comme une assourdissante musique qui emplissait la campagne.Gustave Flaubert (1821-1880)
En s'enfermant pendant deux grandes années dans leur amour sans se permettre la moindre distraction, ils ont épuisé jusqu'à leur dernier battement de cœur.Sophie Gay (1776-1852)
Ce battement de cœur n'avait plus pour seule cause l'anxiété sur la réussite de sa démarche, ni même la petite honte de la hasarder.Paul Bourget (1852-1935)
Elle lâcha un rire d'une telle impertinence qu'il sentit un battement de cœur, et un frisson sur sa peau.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je poussai alors le volet, et, avec un tumultueux battement d'ailes, entra un majestueux corbeau digne des anciens jours.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Tout en buvant, ils se rappelaient leurs guerres, les assauts des forteresses avec le battement des machines et les prodigieuses blessures.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BATTEMENT » s. m.

Terme de Medecine. Agitation du poulx, du coeur, palpitation. Il y a des Medecins qui distinguent jusqu'à 60. sortes de battements de poulx. on compte 80. battements de poulx d'un homme temperé dans une minute d'heure. on ne sçauroit entendre parler de ce qu'on aime, sans quelque battement de coeur.
 
BATTEMENT de mains, se dit en Morale des applaudissements qu'on donne en battant effectivement des mains.
 
A la guerre on fait plusieurs sortes de battements de tambour. Le battement du baston rond se fait, lors que les deux bastons frappent l'un aprés l'autre : celuy du baston rompu, lors que chaque main frappe deux coups de suitte : & celuy du baston meslé, lors que chaque main bat tantost une fois, & tantost deux. A la retraitte les deux bastons battent ensemble.
 
En termes d'Escrime, on appelle le battement de l'épée, un simple attouchement du foible de l'épée d'un assaillant au foible de l'épée de l'ennemy, pour l'obliger à quitter la ligne, lequel se doit executer hors la mesure ; & c'est une espece de feinte ou d'appel : mais le battement qui se fait en poussant de pied ferme, en passant, ou en quartant, se doit commencer du demi-fort au foible.
Le mot du jour Démerdentiel Démerdentiel

« — Chez vous la rentrée ça sera en distanciel ou en présentiel ?  — Plutôt en démerdentiel... » (@1HommeAzerty, twitter, 19 août)

Laélia Véron 14/10/2020