Email catcher

palpitation

Définition

Définition de palpitation ​​​ nom féminin

Frémissement convulsif.
Battement de cœur plus fort et plus rapide que dans l'état normal. Avoir des palpitations.

Synonymes

Synonymes de palpitation nom féminin

battement, frémissement, tremblement, trépidation, vibration

Exemples

Phrases avec le mot palpitation

Les professionnels méconnaissent les signes féminins atypiques (fatigue, palpitations), qu'ils ont tendance à relier à d'autres causes, comme l'anxiété.Ça m'intéresse, 30/05/2019, « Fragiles, douillettes, timides : femmes, santé et clichés »
Cette alternance induit un mouvement, une sorte de palpitation, de souffle qui ne s'accorde pas avec la voix atonique qui raconte une histoire apparemment anachronique.Champ Lacanien, 2012, Graciela Prieto (Cairn.info)
Sous peine de symptômes d'intoxication tels que sensations de chaleur, palpitations cardiaques ou vertiges.Ouest-France, 06/11/2018
Elle se manifeste par des signes de dyspnée, des palpitations, des sensations de resserrement, d'étouffement.Revue française de psychanalyse, 2001, François Villa (Cairn.info)
Ces manifestations peuvent être physiques (chair de poule, nœud à l'estomac, sudation, palpitations) ou se traduire par un sentiment de certitude.Capital, 24/04/2012, « Osez vous fier à votre intuition »
Ainsi, des palpitations sont présentes ou absentes, une douleur thoracique peut être accentuée par un changement de position, une inspiration profonde ou un effort.Les Cahiers du Numérique, 2001, Mireille Cléret, Pierre Le Beux, Franck Le Duff (Cairn.info)
C'est aujourd'hui sans chronomètre, mais toujours avec palpitation que motos, autos et side-cars s'en donneront à coeur joie.Ouest-France, 08/09/2018
En japonais, doki doki signifie les palpitations du cœur dans une situation anxiogène.Cliniques méditerranéenne, 2010, Joëlle Nouhet-Roseman (Cairn.info)
Cette phobie constitutive du sujet, voire sa preuve, est une modalité de traitement des palpitations du vivant.Psychanalyse, 2004, Isabelle Morin (Cairn.info)
Oui, car il s'agit de la même substance, pouvant provoquer des palpitations et des pertes de minéraux.Ça m'intéresse, 17/04/2020, « Théine et caféine sont-elles aussi excitantes ? »
Une location un peu à l'écart de l'épuisante palpitation de la ville.Ouest-France, Marc PENNEC, 29/10/2015
Dans les autres cas ont été rapportés de nombreux symptômes : vertiges, sensation de malaise, maux de tête, troubles digestifs, palpitations, gêne respiratoire.Ouest-France, 29/07/2018
Pourtant son travail sur rhodoïd donne à voir les palpitations de la chair et promène le visiteur entre intérieur et extérieur de son propre corps.Ouest-France, 16/02/2015
Il se plaignait par instants de palpitations violentes et prolongées, mais, sans consentir à voir aucun médecin.Oscar Méténier (1859-1913)
Et sans cesse il se plaignait d'étouffements, de palpitations de cœur.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais lorsqu'ils sont ressentis, ces troubles peuvent se traduire par des palpitations, des vertiges ou des syncopes, parfois par une fatigue inexpliquée.Ouest-France, 15/05/2015
Tant de ressources demeuraient aussi inutiles que la palpitation d'un rayon dans l'éther infini !Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Des réactions neuro-végétatives = troubles du sommeil, crises de palpitations etc.Études sur la mort, 2005, Pascal Millet (Cairn.info)
C'est aujourd'hui sans chronomètre, mais toujours avec palpitation, que motos, autos et side-cars s'en donneront à coeur joie pour le plaisir du public !Ouest-France, 10/09/2016
En approchant du village, il se sentit au côté gauche quelque chose qui ressemblait fort à une palpitation.Edmond About (1828-1885)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PALPITATION s. f.

Agitation ou mouvement du pous, du coeur, des arteres. Cet homme est bien prés de sa fin, on ne sent plus en luy qu'une lente palpitation. Cette fievre est bien ardente, on le connoist à sa palpitation vehemente, au mouvement de son pous. Un homme en repos a une palpitation lente & reglée.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de l’automne Top 10 des mots de l’automne

Le retour de l’automne s’accompagne souvent d’une saveur douce-amère. Certains craignent la baisse de la luminosité et le premier rhume de la...

Marjorie Jean 28/09/2022