bénignité

 

définitions

bénignité ​​​ nom féminin

littéraire
Qualité d'une personne bienveillante et douce. ➙ bonté.
Caractère de ce qui est bénin, sans gravité. La bénignité d'une maladie.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Lancisi, interprétant ce passage, ne reconnaît pas une véritable peste à cette bénignité insolite ; et il juge en conséquence qu'il s'agissait probablement de fièvres paludéennes.Charles Anglada (1806-?)
On a critiqué en moi cette bénignité d'imagination.George Sand (1804-1876)
Prend-on parti pour la roséole, l'allusion ne conviendrait que par la bénignité relative qu'on lui attribue.Charles Anglada (1806-?)
Elle a une réputation bien établie de douceur et de « bénignité ».Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Sa chevelure argentée demande le respect ; il a un sourire plein de bénignité ; il protége d'instinct tout le monde ; sa mission est le protectorat.Hector Berlioz (1803-1869)
On pourrait, jusqu'à un certain point, se rendre raison de cette bénignité insolite.Charles Anglada (1806-?)
Celle-ci leva lentement les yeux sur le jésuite ; à l'aspect de cette figure cadavéreuse qui lui souriait avec bénignité, la jeune fille tressaillit ; chose étrange !Eugène Sue (1804-1857)
Si certaines d'entre elles se sont fait remarquer par leur bénignité, il en est une qui fit un grand nombre de victimes.Charles Anglada (1806-?)
C'est la manifestation de cet esprit de bénignité, de bienveillance et d'amour qui cherche partout à éloigner le mal, qui s'efforce en tous lieux d'augmenter le bien.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Ceux dont les symptômes avaient un caractère de bénignité rassurante expiraient à l'improviste.Charles Anglada (1806-?)
Ainsi la plus grande malignité fait partie de la plus grande bénignité : mais cette bénignité est la bénignité du créateur.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Il remportait alors l'inquiétude d'avoir par trop compté sur ma bénignité ; sa figure allongée et verdie annonçait la crainte de voir s'envoler les commandes de tableaux et de plafonds.Eugène Delacroix (1798-1863)
Si véritablement sincère était l'accent de cette déclaration, que le vieux clerc d'huissier revint à sa bénignité accoutumée.Émile Gaboriau (1832-1873)
Or, malgré la folâtre bénignité du public, qui trop souvent prend les oies pour des cygnes, les noms sont rares.Paul Féval (1816-1887)
Nous reçûmes avec bénignité les éloges qu'on ne manqua pas de nous prodiguer en cette occasion, et, après avoir reçu les remerciements de l'abbé, nous allâmes nous mettre à table.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
J'avoue que je ne saurais reconnaître à cette image la vraie roséole et sa bénignité ordinaire.Charles Anglada (1806-?)
Elle lui paraît mériter à peine le nom de maladie (« hoc morbi nomen, vix enim altius assurgit »), et sa bénignité naturelle ne réclame qu'un traitement des plus simples.Charles Anglada (1806-?)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BENIGNITÉ » subst. fem.

Humanité, douceur. Alexandre receut avec grande benignité les femmes de Darius. Jupiter & Venus sont les Planettes qui ont le plus de benignité.
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020