Email catcher

biffer

Définition

Définition de biffer ​​​ verbe transitif

Supprimer, rayer (ce qui est écrit). ➙ barrer. Biffer un mot.

Conjugaison

Conjugaison du verbe biffer

actif

indicatif
présent

je biffe

tu biffes

il biffe / elle biffe

nous biffons

vous biffez

ils biffent / elles biffent

imparfait

je biffais

tu biffais

il biffait / elle biffait

nous biffions

vous biffiez

ils biffaient / elles biffaient

passé simple

je biffai

tu biffas

il biffa / elle biffa

nous biffâmes

vous biffâtes

ils biffèrent / elles biffèrent

futur simple

je bifferai

tu bifferas

il biffera / elle biffera

nous bifferons

vous bifferez

ils bifferont / elles bifferont

Synonymes

Synonymes de biffer verbe transitif

barrer, effacer, raturer, rayer, sabrer, supprimer, bâtonner (vieux)

Exemples

Phrases avec le mot biffer

Il se termine brusquement, par un trait de plume irrité du poète, qui voudrait biffer ce nom des chansons où il l'a célébré.Auguste Angellier (1848-1911)
Alors, pour ne pas avoir le moral en berne et biffer le mauvais temps, pourquoi ne pas s'acheter un petit top vert ou jaune fluo aux couleurs vitaminées ?Ouest-France, Véronique MOSSER, 25/06/2013
Cette fois, bien que l'emprunt n'eût pas eu lieu, on négligea de les biffer et de les annuler.Pierre Clément (1809-1870)
Il s'agit exclusivement de biffer une phrase de ce paragraphe, à savoir justement la phrase importante stipulant qu'un espace dénucléarisé devrait être aménagé dans la zone méditerranéenne.Europarl
Chaque représentation permet de nouveaux ajustements, la chorégraphe aligne ses notes pour biffer et ajuster.Ouest-France, Daniel MORVAN, 06/12/2016
On pourrait d'ailleurs se demander pourquoi il faudrait se forcer à penser à biffer la différence entre la réalité et la copie.Revue Défense Nationale, 2019, Dominique Lambert (Cairn.info)
De même qu'en algèbre on supprime les quantités semblables, vous bifferez les raisons qui se balancent, et vous vous déterminerez d'après la raison qui subsistera.Anatole France (1844-1924)
Il ne sera pas possible, comme auparavant, de biffer ou de rajouter des noms, sous peine de nullité du bulletin.Ouest-France, 07/02/2014
Elle nous propose d'en entourer au moins 10 qui nous correspondent et d'en biffer autant qui sont éloignés de nous.Capital, 07/03/2022, « En quoi consiste un stage en gestion des conflits ? »
L'idée est là, retranscrite, mais cerveau et main interagissent avec ferveur pour biffer, tailler, raboter, révéler.La chaîne d'union, 2016, Jane Ross (Cairn.info)
Les électeurs, qui pouvaient biffer les noms ne leur plaisant pas, devront changer leurs habitudes.Ouest-France, 28/02/2014
Ce qui me frappa, c'est que toutes partaient de l'idée d'un miracle qu'elles proposaient sérieusement : d'un trait biffer un monde et en refaire un autre.Jules Michelet (1798-1874)
A l'amendement 8, le rapporteur proposer de biffer les mots «et sans distorsion» et d'ajouter une référence à la concurrence licite.Europarl
Autrement dit, les électeurs auront toujours la possibilité de biffer les noms de candidats qui ne leur conviennent pas.Ouest-France, 02/12/2013
Ceux qui la savent ainsi, la voient dans le passé comme un petit point obscur, qu'on peut biffer, si l'on veut.Jules Michelet (1798-1874)
La langue peut tout au plus se corriger, nier ou biffer, mais elle ne peut rien effacer.Études Germaniques, 2019, Peter Utz, Marion Graf (Cairn.info)
Une fiche permettait au collégien de classer les métiers selon leurs préférences, en retenant leurs coups de coeur, mais aussi de biffer les professions qui ne les ont pas attirés.Ouest-France, 19/01/2016
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BIFFER v. act.

Pocher une escriture, la rayer & effacer en telle sorte qu'on ne la puisse plus lire. Quand les emprisonnements sont declarez injurieux, on ordonne que l'escrou sera rayé & biffé.
 
BIFFÉ, ÉE. part. & adj. Escriture, escrou rayé & biffé.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des régionalismes qui vont vous charmer Top 10 des régionalismes qui vont vous charmer

D’un bout à l’autre de l’Hexagone, on parle toutes et tous la même langue, le français. Pourtant – quiconque a déjà voyagé en dehors de sa région...

Mathieu Avanzi 21/11/2023
sondage de la semaine