Email catcher

raturer

définitions

raturer ​​​ verbe transitif

Annuler, corriger par des ratures. ➙ barrer, biffer, rayer. Raturer un mot. Raturer un manuscrit.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je rature

tu ratures

il rature / elle rature

nous raturons

vous raturez

ils raturent / elles raturent

imparfait

je raturais

tu raturais

il raturait / elle raturait

nous raturions

vous raturiez

ils raturaient / elles raturaient

passé simple

je raturai

tu raturas

il ratura / elle ratura

nous raturâmes

vous raturâtes

ils raturèrent / elles raturèrent

futur simple

je raturerai

tu ratureras

il raturera / elle raturera

nous raturerons

vous raturerez

ils ratureront / elles ratureront

synonymes

raturer verbe transitif

barrer, biffer, corriger, rayer, retoucher, surcharger

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Notamment parce qu'elle n'a plus besoin de raturer comme sur le papier pour reformuler.Ouest-France, Sylvie ARNAUD, 04/10/2014
La littérature doit-elle alors forcément pour être lue raturer la lettre ?Poétique, 2007, Hélène Campaignolle-Catel (Cairn.info)
Vincent regretta de n'être point devant ce bureau, la plume suspendue sur ces feuillets, prête à tracer, puis à raturer souvent, les mots laborieux.Daniel Lesueur (1854-1921)
Pour ne pas être aveuglé par elle, il faudrait donc la barrer, la nier, la raturer, l'effacer.Adolescence, 2004, José Morel Cinq-Mars (Cairn.info)
Pour ces élections, le binôme est indissociable, raturer un des deux candidats rend le bulletin nul.Ouest-France, 19/03/2015
Il recommença pour la troisième fois, décidé sans doute à faire un brouillon, car je le voyais tour à tour réfléchir, écrire, raturer.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le tableau pose un cadre sur lequel on peut prendre soin ou raturer par la craie.Cancer(s) et psy(s), 2017, Patrice Cannone (Cairn.info)
Quelquefois il résistait avec une obstination impénitente à raturer un mot ou une image.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Est-ce le ruissellement qui rature la terre, en effaçant les traces déjà là, puisque raturer c'est rayer de l'écrit antérieur ?Champ Lacanien, 2011, Colette Soler (Cairn.info)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RATURER » v. act.

Faire des ratures, effacer. Les actes qu'on a raturez ne font point de foy en Justice.
 
RATURER, signifie aussi, Preparer les peaux de parchemin, oster des peaux ce qu'elles ont de superfluitez, en les raclant plusieurs fois avec des fers faits exprés.
 
RATURÉ, ÉE. part. & adj.
Drôles d'expressions Être dans le coaltar Être dans le coaltar

La personne qui, mal réveillée, tente d’expliquer son état d’hébétude, emploie bien souvent des images aériennes et légères : je suis dans le...

Alain Rey 25/01/2022