se blottir

 

définitions

se blottir ​​​ verbe pronominal

Se ramasser sur soi-même, de manière à occuper le moins de place possible. ➙ se lover, se pelotonner. Se blottir sous les couvertures.
Se mettre à l'abri, en sûreté. ➙ se réfugier. La petite fille s'est blottie contre sa mère.
 

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je me blottis

tu te blottis

il se blottit / elle se blottit

nous nous blottissons

vous vous blottissez

ils se blottissent / elles se blottissent

imparfait

je me blottissais

tu te blottissais

il se blottissait / elle se blottissait

nous nous blottissions

vous vous blottissiez

ils se blottissaient / elles se blottissaient

passé simple

je me blottis

tu te blottis

il se blottit / elle se blottit

nous nous blottîmes

vous vous blottîtes

ils se blottirent / elles se blottirent

futur simple

je me blottirai

tu te blottiras

il se blottira / elle se blottira

nous nous blottirons

vous vous blottirez

ils se blottiront / elles se blottiront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils sortirent du sentier pour se blottir sous des broussailles en arrière de gros arbres qui bordaient le chemin tracé dans la forêt.Joseph Marmette (1844-1895)
Je commençais à croire que la pauvre petite avait pu se blottir dans quelque coin bien chaud et s'y laisser gagner par le sommeil.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
Elle revint se blottir au fond de son lit, rouge et tremblante de ce bel exploit.Émile Zola (1840-1902)
La pauvre bête, tout épouvantée, vint se réfugier et se blottir sous les pieds du grison.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Jack parut le premier, le petit singe sur l'épaule ; mais l'animal fut si effrayé à l'aspect du chacal, qu'il s'enfuit avec rapidité et courut se blottir sous la mousse.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Le boucher chilien alla se blottir vers le fond de la grotte et rencontra sous ses pieds un amas de brindilles de bois dont il ne connaissait pas l'existence.Bénédict-Henry Révoil (1816-1882)
D'un œil expérimenté, il examina le terrain autour de lui, et avisant un coin obscur il courut s'y blottir.Émile Gaboriau (1832-1873)
Que ne donnerais-je pas pour qu'il me fût possible de les suivre, de me blottir entre les roches, d'observer les navires signalés au large...Jules Verne (1828-1905)
L'idée lui vint d'aller se blottir dans quelque gondole amarrée au rivage : toutes étaient fermées à clé.George Sand (1804-1876)
Cette pièce unique était, d'ailleurs, plus facile à réchauffer, car la glace et l'humidité trouvaient moins de coins pour s'y blottir.Jules Verne (1828-1905)
D'un geste, il nous ordonna de nous blottir près de lui au fond d'une large anfractuosité.Jules Verne (1828-1905)
Combattons notre pente, qui est de nous dérober, de nous blottir dans une paix indifférente.Jules Lemaître (1853-1914)
Il imagina alors de se blottir au fond d'une loge, espérant y rester inaperçu jusqu'au lendemain soir et se trouver ainsi tout introduit à l'heure solennelle.Hector Berlioz (1803-1869)
Enfin, je réussis à me blottir dans un coin et j'y passai la nuit dans une grande tranquillité.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Les sept petits chacals, retenus naguère sur le seuil, entrèrent à la file et s'allèrent blottir sous le lit.Anatole France (1844-1924)
Nous lui obéîmes, emmenant les trois chevaux que nous attachâmes dans le bois ; puis, nous revînmes, en rampant, nous blottir dans une broussaille, à dix pas de la hutte.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Mais le mot « amour » prononcé, la possibilité d'être aimée et d'aimer, entrevue seulement, et tous mes songes magnifiques avaient été se blottir dans la petite cour d'une étude de notaire !...René Boylesve (1867-1926)
Et avec un rétrécissement d'idées, un besoin lâche de se blottir, son travail fini, il s'asseyait devant les braises, à tisonner et à rêvasser comme un vieux.Paul Margueritte (1860-1918)
Celle-ci, se sentant libre, courut aussitôt se blottir dans un coin du pavillon, s'accroupit, et élevant son coude à la hauteur de son front, continua à gémir et à protester.Jules Lermina (1839-1915)
Et on lui tire ses ailerons, et bientôt « ils mesurent trois cœurs à l'aise » ; puis ils en tiennent douze, puis cent, et enfin toute l'humanité pourrait s'y blottir.Jules Lemaître (1853-1914)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BLOTTIR » v. neut.

qui ne se dit qu'avec le pronom personnel. Se tapir, se cacher en quelque lieu estroit, se mettre, se ramasser en petit volume. On a trouvé ce criminel qui s'estoit blotti dans le trou d'une fenestre.
Le mot du jour Confinement Confinement

Confinement est sans aucun doute le mot du jour, jour un peu long, à notre regret, mais qui incite ou qui invite à la réflexion.

Alain Rey 15/04/2020