bouclier

définitions

bouclier ​​​ nom masculin

Ancienne arme défensive, épaisse plaque portée par les gens de guerre pour se protéger. ➙ écu. —  locution Levée de boucliers : démonstration d'opposition.
Plaque de blindage ; appareil étanche (creusement, etc.). Bouclier thermique.
au figuré, littéraire Ce qui constitue un moyen de défense, de protection. ➙ rempart.
Zoologie Carapace (de certains crustacés).
Plateforme étendue de roches primitives. Le bouclier canadien.

synonymes

bouclier nom masculin

écu, broquel, écu, pavois, rondache, rondelle, targe, pelte, égide (Mythologie)

protection, rempart, sauvegarde, palladium (littéraire, vieux)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il portait aussi un petit bouclier de forme triangulaire, assez large du haut pour défendre la poitrine, et diminuant graduellement des deux côtés pour former une pointe par le bas.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
L'autre rive recevait le reflet de la pleine lune, large et blanche alors comme un bouclier d'argent, sur ses façades muettes et sereines.George Sand (1804-1876)
Sous quel bouclier se cachera-t-il, pour que le marteau de la puissance d'en haut ne le réduise en poudre et en cendre ?...Jules Michelet (1798-1874)
Seulement, la loi et la morale publique me permettront d'être son meilleur ami, son guide, et le bouclier de l'honneur et de la réputation de sa mère.George Sand (1804-1876)
Sa bonne gestion en a fait un bouclier contre la crise et un socle pour la croissance sans inflation.Europarl
Ils avoient aussi sur le dos, à côté du carquois, une sorte de bouclier, garni d'une peau de bufle.Abbé Prévost (1697-1763)
Nous pouvons bien entendu consentir des investissements majeurs dans la technologie et croire que celle-ci nous protège à la manière d'un bouclier.Europarl
En effet, j'oubliais qu'il est mon porte-bouclier, par droit de naissance dérivé d'âge en âge.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il l'écorça tranquillement, en disant que proposer pour but un bouclier aussi large que celui qu'on venait d'employer, c'était faire une injure à son habileté.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Au revers étaient une figure revêtue du costume de magistrat, entourée d'attributs analogues, et celle d'un guerrier antique soulevant sur un bouclier un héros couronné et couvert du manteau impérial.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Lui et ses confédérés passèrent le reste de la nuit à veiller dans leur camp, le bouclier au bras.Amédée Thierry (1797-1873)
Il y avait deux moyens d'arriver à son but : le fouiller sur la place, ou l'emporter en se faisant un bouclier de son corps, et le fouiller dans la tranchée.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ils sont sans cesse présents sur le terrain en se posant volontairement en bouclier humain.Europarl
C'est d'ailleurs une situation si commode, une si grande force pour le gouvernement que de se mettre en sympathie avec la fierté nationale et de s'en faire un bouclier !François Guizot (1787-1874)
Le bouclier était également léger et portatif, bien qu'il fût de la hauteur de l'homme.George Sand (1804-1876)
Marc avait déjà reçu un coup d'estoc dans la cuisse et plusieurs autres dans son manteau qui lui servait de bouclier.Joseph Marmette (1844-1895)
Voulait-il se défendre contre moi avec ce bouclier devant lequel je reculerais toujours, il le savait bien ?Paul Bourget (1852-1935)
Le bouclier dont il s'était servi jusqu'alors ayant été un peu endommagé, il en prit aussi un autre des mains de ses écuyers.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Ce bouclier était couvert d'un drap écarlate, ce qui empêchait qu'on en pût lire la devise.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Cela vaut d'ailleurs aussi – je le dis en toute amitié à mes collègues polonais et tchèques – pour d'autres questions comme le bouclier anti-missiles ou la délivrance de visas.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOUCLIER » s. m.

Arme deffensive dont les Anciens se servoient pour se couvrir le corps contre les coups de leurs ennemis. Les boucliers d'Achille & d'Enée sont décrits dans l'Iliade & dans l'Eneide. Celuy d'Ajax étoit couvert de sept peaux de boeuf. Les Escus ont succedé aux boucliers. Les Espagnols qui vont la nuit portent encore l'épée & le bouclier. On met encore dans des trophées des casques & des boucliers. Ce mot est derivé de bucularium, à cause des boucles dont les boucliers des Anciens étoient garnis. Menage.
 
BOUCLIER, se dit figurément de toute sorte de deffense ou de protection. Il y a plusieurs livres intitulez le Bouclier de la foy. Hector fut long-temps le bouclier de Troye.
 
On dit proverbialement, Faire une grande levée de boucliers, lors qu'on fait de grands preparatifs pour quelque entreprise, qu'on en fait grand bruit, & qu'on ne l'execute pas, ou qu'on y reüssit mal, qu'elle aboutit à rien.
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020