bouffonnerie

définitions

bouffonnerie ​​​ nom féminin

Caractère bouffon. La bouffonnerie de la situation.
Action ou parole bouffonne. ➙ farce.

synonymes

bouffonnerie nom féminin

farce, blague, comédie, facétie, pitrerie, arlequinade (littéraire)

cocasserie, drôlerie, grotesque

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils ne se souciaient point de toujours rire ; la comédie, après un éclat de bouffonnerie, reprenait son air sérieux ou tendre.Hippolyte Taine (1828-1893)
J'ai beaucoup de traits caractéristiques à raconter sur cet homme chez qui la raison est trop souvent alliée à la bouffonnerie, mais qui avait souvent autant de raison que d'esprit.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
C'est par cette bouffonnerie qu'il conclut son meilleur livre, sans quitter l'accent sérieux, douloureux, au milieu des anathèmes et des prophéties.Hippolyte Taine (1828-1893)
Mais que ce rare poète ait si heureusement et si abondamment pratiqué cet art de bouffonnerie lyrique, c'est ce qu'on ne saurait contester.Anatole France (1844-1924)
Les nombreux passages où il se révolte contre cette prévention ne sont pas sans quelque inconsciente bouffonnerie.Jules Lemaître (1853-1914)
Cette assimilation d'un morceau de bœuf bouilli ou rôti à un être vivant, est d'une bouffonnerie exhilarante.Jules Rostaing (1824-?)
Je m'approchai, et je vis dans l'intérieur d'une petite chapelle, une hideuse bouffonnerie : un squelette tombant en poussière était agenouillé dans une attitude suppliante, devant un autel fait d'ossements humains.George Sand (1804-1876)
Concevoir un canevas pour une bouffonnerie lyrique ou féerique, pour une pantomime, et traduire cela en un roman sérieux.Charles Baudelaire (1821-1867)
Il s'y est pris avec une simplicité heureuse, un beau naturel, et a fait un mélange unique d'enthousiasme et de bouffonnerie.Anatole France (1844-1924)
Quand il y a deux, caméléons à la même corde, le spectacle devient d'une bouffonnerie transcendantale.Théophile Gautier (1811-1872)
On prit sa demande pour une bouffonnerie, et, tandis que les uns voulaient l'obliger à se taire, d'autres trouvaient amusant de l'inviter à parler.Émile Vincens (1764-1850)
Tout de suite j'ai eu la douleur de constater que la bouffonnerie tournait à la tragédie la plus noire.Hugues Le Roux (1860-1925)
Il est bien naturel que le corps ait ses exigences à côté de l'esprit ; et quand, il déborde de joie, la bouffonnerie jaillit d'elle-même.Romain Rolland (1866-1944)
Cet homme, dont la vie semble un perpétuel paroxysme d'amour, de haine, d'orgueil et de douleur, possède le sens du comique et de la bouffonnerie.Hector Berlioz (1803-1869)
Cet horrible événement eut lieu en 1770 ; mais le jeune homme ayant fait de cela une tragédie, c'était la bouffonnerie la plus complète, sur un sujet des plus tristes.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Il y en a chez qui le chagrin devient bouffonnerie et grosse gaieté : ce sont les plus tristes à mes yeux.Alfred de Vigny (1797-1863)
Ils étaient tous taillés d'après le patron royal,– vaste corpulence, adiposité, inimitable aptitude pour la bouffonnerie.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Les plaisanteries reprirent de plus belle autour d'une tête de veau dont la bouffonnerie nous plut au point que nous ne laissâmes que le persil dont on l'avait parée.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
C'est un personnage subalterne, mais original, mêlé de basse bouffonnerie et d'une sorte d'héroïsme qui tient à sa taille démesurée et à sa force.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Le gentleman avait une figure impassible et des gestes d'une bouffonnerie rythmée qui trahissaient un clown de cirque momentanément en habit noir.Louis Mullem (1836-1908)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour « Abruti ! » « Abruti ! »

Abruti est le participe passé du verbe abrutir.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 18/06/2021