Email catcher

facétie

Définition

Définition de facétie ​​​ nom féminin

Plaisanterie burlesque. ➙ farce.

Synonymes

Synonymes de facétie nom féminin

plaisanterie, blague, bouffonnerie, pitrerie

farce, espièglerie, mystification, tour, canular (familier), niche (familier)

Exemples

Phrases avec le mot facétie

Convoquant l'imaginaire traditionnel des anges tout en y mêlant quelques facéties, ces nouvelles au langage très accessible recèlent quelques perles spirituelles qui réjouiront leurs lecteurs.Nouvelle revue théologique, 2021 (Cairn.info)
Aussi ne lui faisait-on faire de portraits que pour avoir occasion de le payer de ses facéties, et on ne les lui payait pas souvent.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
En échangeant des facéties, la société des devisants fait plus que collecter des matériaux livresques ou des fragments de vérité.Réforme, Humanisme, Renaissance, 2015 (Cairn.info)
Super pouvoir : vous faire sourire avec ses facéties mécaniques.Ouest-France, Bertrand JEANJEAN, 20/08/2021
D'une part, elle procure une libération profonde de l'homme : libération des facéties et parfois des parodies de jugement.Communio, 2019, Étienne Guibert (Cairn.info)
La censure expurgatoire de la facétie ne se limite pas aux recueils de plaisanteries en bonne et due forme.Revue historique, 2020, François Lavie (Cairn.info)
Josquin, dont le recueil de messes surtout fut si célèbre, se plaisait à toutes sortes de facéties.Henri Lavoix (1846-1897)
La fantaisie, la facétie, la malice, mais aussi la tendresse de leur interprétation ont dévoilé leur talent de comédiennes.Ouest-France, 20/07/2021
Ces facéties une fois rappelées, allons au vif du sujet.Medium, 2015, Régis Debray (Cairn.info)
Il a prévu d'autres interventions, cette fois en classe, pour transmettre d'autres idées et facéties.Ouest-France, 25/05/2019
De toutes nos facéties sans nombre, celle-ci est peut-être la plus insignifiante.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Un duo plein de facéties, de complicités jubilatoires, un voyage impromptu entre standards de jazz, soul music et chanson française.Ouest-France, 08/11/2014
Je me résignai à faire la facétie du chat avec une assez grande tristesse.Alphonse Karr (1808-1890)
Il lui avait déjà fait cette même facétie plusieurs fois.Pierre Loti (1850-1923)
Vous avez toujours été un honnête homme, mon oncle... quoique vous m'ayez volé ma jument ; mais c'était une de vos facéties : vous l'auriez ramenée !George Sand (1804-1876)
Classés en une vingtaine de familles, ils peuplent appartements et maisons avec facétie.Ouest-France, 23/12/2020
Avec toutes ces facéties il a pourtant bon cœur et au fond une grande simplicité d'esprit.Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
L'auteur de la facétie s'est donné du mal pour cette installation à base de pots de fleurs.Ouest-France, 28/07/2021
Dans un dernier effet de manche, le dramaturge américain clôt la pièce sur une ultime facétie qui invite à penser l'après de la représentation.Revue française d'études américaines, 2019, Valentine Vasak (Cairn.info)
Bien après son départ à la retraite il a continué les visites agrémentées de ses facéties.Ouest-France, 29/03/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FACETIE subst. fem.

Plaisanterie qui divertit & qui fait rire, soit qu'elle consiste en paroles, ou en actions. Les Comediens ont souvent appellé leurs farces, de petites faceties. les Contes du Pogge Florentin, de Bonaventure, de Periers, de Douville, sont des livres pleins d'agreables faceties. Ce mot vient du Latin facetia.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine