facétie

 

définitions

facétie ​​​ nom féminin

Plaisanterie burlesque. ➙ farce.
 

synonymes

facétie nom féminin

plaisanterie, blague, bouffonnerie, pitrerie

farce, espièglerie, mystification, tour, canular (familier), niche (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il me chargea d'assurer nos amis que tous les jours on recevroit de lui quelque nouvelle facétie.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Le dernier volume de la troisième année est rempli de fautes ; – on écrit société pour facétie, – dix mille deux cents – pour douze cents.Alphonse Karr (1808-1890)
Il était bien rare qu'une nouvelle venue n'eût pas à souffrir de cette médiocre facétie.Gaston Maugras (1850-1927)
La facétie est du genre banal, mais celle du 18 juillet 1787 est méchante sinon calomnieuse.Alphonse de Fortia de Piles (1758-1826) et Pierre-Marie-Louis de Boisgelin de Kerdu (1758-1816)
Cette facétie, qui se produisait avec des rires effroyables, se renouvela de minute en minute.Louis Ulbach (1822-1889)
Je commence à croire, ou à une facétie du hasard, ou à une conspiration d'un nouveau genre.Georges Darien (1862-1921)
Un vaudeville plus extravagant que ce qu'on vient de lire termina cette facétie, à laquelle succéda un bal qui se prolongea assez avant dans la nuit.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Je n'ai jamais connu personne qui eût plus d'entrain et qui fût plus porté à la facétie que ce brave roi.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Il avait une admiration spéciale pour la largeur dans la facétie, et il la digérait même en longueur, pour l'amour d'elle.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Ses fils se permirent ce même jour une facétie d'écolier assez peu spirituelle et je m'étonne qu'elle ait pu être commise par les deux fils du roi.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Les réformes du pape sont une facétie à laquelle personne ne croit ; mais les mesures qu'il prendra auront pour effet de montrer la corde, comme on dit.Prosper Mérimée (1803-1870)
Ce n'est pas la dernière fois que j'exprimerai mon opinion sur cette facétie : leurs auteurs la rejetaient en riant sur les mœurs du temps ; je l'impute, moi, à leur caractère.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Le jeune homme consentit à sourire, mais je vis bien qu'il ne goûtait pas intégralement ma petite facétie.Alphonse Allais (1854-1905)
Mais, chevalier, tout bien considéré, j'aimerais mieux réserver cette facétie pour quelqu'une des nuits suivantes.Denis Diderot (1713-1784)
Son argumentation n'est qu'une perpétuelle ironie socratique et quelquefois une facétie voltairienne contre tous ceux qu'il semble vouloir insulter plus que convaincre.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Eh bien, cette facétie n'est-elle pas dans le goût de tout ce qui s'est fait ici depuis un mois ?Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
A ces paroles, le juge du camp, qui était un des confidents de cette facétie, demeura fort étonné, et ne sut que répondre.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Une facétie légendaire parmi les gamins consistait à passer la tête à travers les carreaux de papier et à demander l'heure au tisserand.Paul Sébillot (1843-1918)
Pour ma part, je crois qu'il y a moitié de vrai dans cette facétie républicaine.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Ce n'est pourtant qu'une facétie d'un prêtre railleur, le cachet imaginé par un abbé de bonne humeur.Champfleury (1821-1889)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FACETIE » subst. fem.

Plaisanterie qui divertit & qui fait rire, soit qu'elle consiste en paroles, ou en actions. Les Comediens ont souvent appellé leurs farces, de petites faceties. les Contes du Pogge Florentin, de Bonaventure, de Periers, de Douville, sont des livres pleins d'agreables faceties. Ce mot vient du Latin facetia.
Déjouez les pièges ! « Des yeux marron », ou « marrons » ? « Des yeux marron », ou « marrons » ?

Consultez la règle complète de l'accord des adjectifs de couleur.

10/06/2020