massacrer

 

définitions

massacrer ​​​ verbe transitif

Tuer avec sauvagerie et en masse (des êtres qui ne peuvent pas se défendre). ➙ exterminer. Ils ont massacré les prisonniers.
Mettre à mal (un adversaire en état d'infériorité). ➙ familier démolir, esquinter.
familier Mettre (une chose) en très mauvais état. ➙ abîmer, saccager.
Endommager involontairement par un travail maladroit et brutal. ➙ familier bousiller. Massacrer un texte en le récitant, en le traduisant.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je massacre

tu massacres

il massacre / elle massacre

nous massacrons

vous massacrez

ils massacrent / elles massacrent

imparfait

je massacrais

tu massacrais

il massacrait / elle massacrait

nous massacrions

vous massacriez

ils massacraient / elles massacraient

passé simple

je massacrai

tu massacras

il massacra / elle massacra

nous massacrâmes

vous massacrâtes

ils massacrèrent / elles massacrèrent

futur simple

je massacrerai

tu massacreras

il massacrera / elle massacrera

nous massacrerons

vous massacrerez

ils massacreront / elles massacreront

 

synonymes

massacrer verbe transitif

détruire, décimer, exterminer

tuer, assassiner, bousiller (familier)

abîmer, défigurer, détériorer, gâter, saccager, amocher (familier), bousiller (familier), démolir (familier), esquinter (familier)

critiquer, éreinter, descendre (en flammes) (familier), tirer à boulets rouges sur (familier)

massacrer tout le monde

ne pas faire de quartier

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On lui apprit qu'une troupe de gens inconnus venait de surprendre et de massacrer le corps de garde extérieur.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Elle consiste à massacrer le plus d'hommes que l'on peut, en le moins de temps possible...Octave Mirbeau (1848-1917)
Mon cher petit pour qui j'aurais donné ma peau, et que je vais massacrer comme une brute !...Émile Zola (1840-1902)
Elle devoit être décisive : il ne s'agissoit pas moins que de massacrer le roi et la reine, les princes, et sans distinction tous les partisans de la faction orléanoise.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Félix était chargé de le prévenir, dès qu'apparaissait un oiseau dans le parc et mon père quittait tout, clients, affaires, repas, pour massacrer l'oiseau.Octave Mirbeau (1848-1917)
Dans ce but il fit massacrer la veuve et les enfants de celui-ci qu'il détenait dans une étroite captivité et réduisit à néant les derniers adhérents de son frère.Ernest Mercier (1840-1907)
On a imaginé de faire courir le bruit que passé 80 communautés se disposaient à entrer en ville pour massacrer les luthériens.Rodolphe Reuss (1841-1924)
La propagandisation ainsi entendue comme ils veulent qu'on la pratique a toujours conduit à faire massacrer les impropagandisables par leurs anciens amis propagandisés.Charles Péguy (1873-1914)
Ma seule peur était de ne pas réussir et j'avais aussi un peu d'angoisse à l'idée de massacrer, par traîtrise, ces deux inconnus.Judith Gautier (1845-1917)
Elle n'aurait pu dire pourquoi, elle suffoquait, elle crevait d'une envie de massacrer le monde.Émile Zola (1840-1902)
Nana criait qu'il fallait le laisser à l'hôpital, parce qu'il finirait par les massacrer toutes les deux.Émile Zola (1840-1902)
Quelques-uns qui se crurent plus heureux, ayant abordé au fond du golfe, parvinrent jusqu'au kha-kan ; mais le cruel se vengea de sa déconvenue en les faisant massacrer.Amédée Thierry (1797-1873)
On a plus tôt fait de brûler une ville et de massacrer une population que de trouver une explication congruente de ces exploits.Jean Massart (1865-1925)
Plein de défiance, il faisait quelquefois massacrer ses hôtes, quand il craignait d'en être trahi.Adolphe Thiers (1797-1877)
Sa soif de carnage le reprenait ; les bêtes manquant, il aurait voulu massacrer des hommes.Gustave Flaubert (1821-1880)
Au lieu de songer à la paix, comme un homme de bon sens, il ne pense qu'à faire massacrer les derniers qui restent...Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Cette nouvelle se répandit parmi le peuple et il déclara qu'il se ferait massacrer plutôt que de laisser exécuter cet affreux arrêt.Louise Fusil (1771?-1848)
La chaloupe pousse enfin du bord, chargée de ceux qui sont parvenus à massacrer les assaillants qui voulaient s'y établir après eux.Édouard Corbière (1793-1875)
Barnave a sauvé les gardes du corps qui étoient avec nous, que la garde nationale vouloit massacrer en arrivant.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Toutes ces aventures ne cachaient-elles pas quelque artifice perfide combiné pour le massacrer ou le faire prisonnier ?...Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MASSACRER » verb. act.

Tuer cruellement quand on est le plus fort. Ce Marchand a esté cruellement massacré par des voleurs, ils luy ont donné plusieurs coups, luy ont couppé le nez, les bras, &c. Il y eut plus de quatre mille hommes massacrés en une telle occasion. Le Bourreau a donné plusieurs coups à ce Gentilhomme en luy couppant la teste, il l'a tout massacré.
 
MASSACRER, se dit aussi en parlant d'une besogne malfaite, ou mal taillée. Ce Tailleur a tout massacré mon habit, mon estoffe.
 
MASSACRÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Vidéos Hashtag, par Alain Rey Hashtag, par Alain Rey

Saviez-vous que l'anglicisme hashtag est fondé sur le mot français « hacher », lui-même d'origine germanique ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot. 

Alain Rey 15/09/2020